• L'histoire commence le 28 juillet 1986 par le braquage, au Havre, de deux camions-citernes remplis d'ammoniac liquide destiné à une usine de cigarettes. 24 000 litres envolés, sept cadavres, une jeune femme disparue.
    Les OPJ Nora et Brun enquêtent. Vingt ans durant, des usines serbes aux travées de l'Assemblée nationale, des circuits mafieux italiens aux cabinets de consulting parisiens, ils vont traquer ceux dont le métier est de corrompre, manipuler, contourner les obstacles au fonctionnement de la machine à cash des cigarettiers. David Bartels, le lobbyiste mégalomane qui intrigue pour amener politiques et hauts fonctionnaires à servir les intérêts de European G. Tobacco.
    Anton Muller, son homme de main, exécuteur des basses oeuvres. Sophie Calder, proxénète à la tête d'une société d'évènementiel sportif.
    Ambition, corruption, violence. Sur la route de la nicotine, la guerre sera totale.

  • Ses parents partis parcourir la Polynésie, Rose - qui s'est installée avec le lieutenant Personne - se retrouve seule pour s'occuper de ses frères et soeurs.
    Coup sur coup, elle est confrontée au cambriolage de Popul'Hair - le salon de coiffure où elle fait la lecture -, à la découverte inopinée de sa grossesse et au meurtre de l'ex-petit ami de sa soeur. Bientôt, c'est le meilleur ami de Camille que Rose découvre poignardé.
    Entre deux nausées, deux crises existentielles et en marge de l'enquête parallèle qu'elle mène, Rose doit encore s'occuper du suivi scolaire de sa soeur, des peines de coeur de son frère aîné, des plaintes du directeur de l'hôpital où travaille Antoine qui organise des strip-pokers au service gériatrie, de lire Sacher-Masoch aux clientes de Vanessa...
    Pendant ce temps, l'assassin continue de s'en prendre aux jeunes gens du lycée où Camille est scolarisée. Un matin, alors qu'elle est censée préparer chez une amie une marche de soutien à la dernière victime, Camille disparaît.

  • "Un père, une mère et leurs six enfants. Deux filles, quatre garçons. Une équipe mixte de volley-ball et deux remplaçants, ma famille au grand complet. Neuf en comptant le chien. Onze si l'on ajoute les deux chats."
    La grouillante et fantasque tribu Mabille-Pons : Charles, clerc de notaire pacifiste, Adélaïde, infirmière anarchiste et excentrique, les enfants libres et grands, trois adoptés. Le quotidien comme la bourrasque d'une fantaisie bien peu militaire.
    Jusqu'à ce 20 mars 2017, premier jour du printemps, où le petit dernier manque à l'appel. Gus, l'incurable gentil, le bouc émissaire professionnel, a disparu et se retrouve accusé du braquage d'un bureau de tabac, mettant Tournon en émoi. Branle-bas de combat de la smala ! Il faut faire grappe, retrouver Gus, fourbir les armes des faibles, défaire le racisme ordinaire de la petite ville bien mal pensante, lutter pour le droit au désordre, mobiliser pour l'innocenter, lui ô notre frère.

  • Thomas Ferrer n'est pas un truand. Pas vraiment. Les petits trafics lui permettent de sortir la tête de l'eau, même si la vie n'a pas été tendre avec lui. De petits larcins en détournements de ferraille, le voilà face à face avec un truand, un vrai cette fois. Celui-ci, laissé pour mort par Ferrer, embarque deux frères assoiffés de vengeance à la poursuite de son agresseur. La traque sera sans pitié, alors qu'une puissante tempête s'abat sur la région.
    Une histoire envoûtante où les éléments se déchaînent en même temps que les passions, au service d'une profonde humanité.

  • En douce

    Marin Ledun

    Sud de la France. Un homme est enfermé dans un hangar isolé. Après l'avoir séduit, sa geôlière, Émilie, lui tire une balle à bout portant. Il peut hurler, elle vit seule dans son chenil, au milieu de nulle part. Elle lui apprend que, cinq ans plus tôt, alors jeune infirmière, elle a été victime d'un chauffard. L'accident lui a coûté une jambe. Le destin s'acharne. La colère d'Émilie devient aussi puissante que sa soif de vengeance. En Douce est un roman dévastateur, où l'injustice se heurte à la force de vie d'une héroïne lumineuse.

  • Pays basque nord, janvier 2009. La tempête Klaus vient de s'abattre sur la façade atlantique. Les rumeurs autour de la disparition d'un militant basque, Jokin Sasco, enflent. Iban Urtiz, reporter, comprend que cette affaire n'est pas un cas isolé. La jeune Eztia, soeur du disparu, lui ouvre les portes d'un monde de mensonges et de trahisons où enlèvements, tortures et séquestrations sont devenus les armes de l'ombre. Tandis que deux tueurs tentent d'étouffer la vérité, la vie d'Iban bascule dans une guerre sans pitié qui ne dit pas son nom.
    Un roman sous tension qui vibre des cris des familles de disparus et de la folie des hommes.

  • Quels vilains secrets se cachent entre les murs de Tournon, petite ville au bord du Rhône, une ville ou tous se connaissent, sépient, se protcgent? Pourquoi un enfant de dix ans saute-t-il par la fenetre sous lil dune caméra? Cette mort marque le début dune série de suicides dont les victimes sont ´r peine adolescentes... Tandis que le lieutenant Korvine, en charge de lenquete, essaie de comprendre quel vent de folie balaie Tournon, les enfants continuent ´r mourir...

  • " Fascinée, je contemple de nouveau le semi-automatique. L'idée me traverse l'esprit de le retourner contre moi mais, encore une fois, Vincent n'est le problème. Il le sait, je le sais. Le problème, ce sont ces fichues règles de travail qui changent toutes les semaines. La tension permanente suscitée par l'affichage des résultats de chaque salarié, les coups d'oeil en biais, les suspicions, le doute permanent. La valse silencieuse des responsables d'équipes, toujours plus jeunes et plus inflexibles. L'infantilisation, les sucettes comme récompense, les avertissements comme punition, les objectifs inatteignables. Les larmes qui coulent pendant des heures, une fois seul, mêlées à une colère froide qui rend insensible à tout le reste. Les injonctions paradoxales, la folie des chiffres, les caméras de surveillance, la double écoute, le flicage, la confiance perdue. La peur et l'absence de mots pour la dire. Le problème, c'est l'organisation du travail et ses extensions. Personne ne le sait mieux que moi. Vincent Fournier, 13 mars 2009, mort par balle après ingestion de sécobarbital, m'a tout raconté. C'est mon métier, je suis médecin du travail. Écouter, ausculter, vacciner, notifier, produire des statistiques. Mais aussi : soulager, rassurer. Et soigner. Avec le traitement adéquat. " Un roman noir à offrir de toute urgence à votre DRH. Marin Ledun a déjà publié sept romans (dont La Guerre des vanités, " Série noire ", Gallimard, 2010 et Zone Est, Fleuve noir, 2011) et des essais dont Pendant qu'ils comptent les morts (La Tengo, 2010)... Ce livre a reçu le "Trophée 813" de l'année 2011. Ce livre a reçu le "Trophée 813" de l'année 2011.

  • « Le virus nous ronge de l'intérieur. Il nous maintient debout pour servir ses propres desseins de parasite mais, tôt ou tard, nos corps lâcheront. Je sais que ce jour est proche... En attendant mon heure, ils m'ont reconvertie en soldat. » Janvier 2008.

  • Au fer rouge

    Marin Ledun

    Madrid, 11 mars 2004, dix bombes explosent dans des trains de banlieue. Rescapée, le lieutenant Emma Lefebvre oeuvre pour que justice soit faite. Dix ans plus tard, une valise contenant le cadavre d'un trafiquant de drogue est découverte sur une plage landaise : l'heure est venue de régler les comptes. Emma s'attaque alors à une véritable organisation mafieuse, avec à sa tête l'officier de police Javier Cruz, seigneur de l'antiterrorisme. Des rives du fleuve Nervión aux bas-fonds de Bayonne, des banlieues déshéritées madrilènes aux palaces de la côte basque, la corruption n'a pas de frontières.

  • Interception

    Marin Ledun

    Épileptique et victime de cauchemars, Valentine intègre un lycée-clinique expérimental. Dès son arrivée, le professeur Hughling affirme que sa maladie est une chance ! Bientôt elle reconnaît parmi les élèves l´adolescent qui la harcèle dans ses songes. Il l´entraîne dans un labyrinthe ouvrant sur des mondes parallèles, que le professeur les encourage à explorer. Seuls les épileptiques disposent du don d´interception et Valentine semble détenir un don sans limite...Un thriller psychologique haletant aux frontières du fantastique.

empty