Seuil

  • " Fascinée, je contemple de nouveau le semi-automatique. L'idée me traverse l'esprit de le retourner contre moi mais, encore une fois, Vincent n'est le problème. Il le sait, je le sais. Le problème, ce sont ces fichues règles de travail qui changent toutes les semaines. La tension permanente suscitée par l'affichage des résultats de chaque salarié, les coups d'oeil en biais, les suspicions, le doute permanent. La valse silencieuse des responsables d'équipes, toujours plus jeunes et plus inflexibles. L'infantilisation, les sucettes comme récompense, les avertissements comme punition, les objectifs inatteignables. Les larmes qui coulent pendant des heures, une fois seul, mêlées à une colère froide qui rend insensible à tout le reste. Les injonctions paradoxales, la folie des chiffres, les caméras de surveillance, la double écoute, le flicage, la confiance perdue. La peur et l'absence de mots pour la dire. Le problème, c'est l'organisation du travail et ses extensions. Personne ne le sait mieux que moi. Vincent Fournier, 13 mars 2009, mort par balle après ingestion de sécobarbital, m'a tout raconté. C'est mon métier, je suis médecin du travail. Écouter, ausculter, vacciner, notifier, produire des statistiques. Mais aussi : soulager, rassurer. Et soigner. Avec le traitement adéquat. " Un roman noir à offrir de toute urgence à votre DRH. Marin Ledun a déjà publié sept romans (dont La Guerre des vanités, " Série noire ", Gallimard, 2010 et Zone Est, Fleuve noir, 2011) et des essais dont Pendant qu'ils comptent les morts (La Tengo, 2010)... Ce livre a reçu le "Trophée 813" de l'année 2011. Ce livre a reçu le "Trophée 813" de l'année 2011.

empty