• Apparu au XVIe siècle, mais ayant encore de fervents adeptes, le sonnet se veut taillé dans le cristal le plus pur des mots, et d'une concision difficile : quatorze vers pour tout dire ! En réunissant Ronsard, Baudelaire, Musset, Heredia, Mallarmé, Rimbaud, Pierre Louÿs, Apollinaire, Valéry, aujourd'hui Aragon, Cocteau, Montherlant, Bosquet, Marie Letourneur nous propose un choix exceptionnel de tous ceux qui ont marqué le sonnet de leur art. Une Histoire du sonnet par le sonnet, nous rappelle, en annexe, les triomphes, les querelles, les scandales et les novations qu'a suscités le sonnet. D'une vitalité peu commune, il connaîtra, de Marot à Guillevic, le port de la fraise, le mal du siècle et... l'ère atomique. C'est la preuve que cet aristocrate au buste trop long, jambes trop courtes - selon la définition amusée de Théodore de Banville - ne s'est jamais placé hors du temps !

  • Tromper l'ennui, retrouver une autre réalité d'émerveillement et de vertige où la compétition, le risque, l'aventure puissent exister, telles sont les motivations du joueur. Le Président Maurice Caradet, qui présente cette anthologie de textes rares ou inédits sur loto, loterie, jeux, chance et hasard, insiste sur cette permanence et cette puissance de l'esprit ludique à travers les siècles et les sociétés. 2 000 ans avant Jésus-Christ, les Chinois s'adonnaient déjà à la loterie. Les empereurs romains en organisèrent quelques-unes. François Ier officialisa en France la Loterie Royale. Évasion du quotidien, certes, mais aussi luxe de l'imagination. Magie d'un rituel pour tous qui s'est adjugé les mots chance et hasard. C'est l'attente de l'élection du sort. Le veinard est auréolé d'un mystérieux prestige. Intérêt, autant que plaisir, amour du chiffre et des combinaisons, voire science du calcul, animèrent des grands joueurs, comme Cagliostro ou Galilée, autant qu'Henri IV ou Louis XIV. Du XIIIe siècle à nos jours, prosateurs, poètes, philosophes, auteurs dramatiques, se sont donné rendez-vous autour de la roue capricieuse de la fortune. De Rutebeuf et Charles d'Orléans, à Jean Giraudoux ou à Sartre, de la Fontaine à Michel Tournier, de Molière à Marguerite Yourcenar, de Rabelais à Regnard ou Valéry, de Verlaine à Prévert, voici leurs plus belles pages, leurs réflexions les plus profondes sur la passion et les surprises du jeu. Cette lecture nous sera d'autant plus bénéfique aujourd'hui où, selon la conclusion de Paul Guth, la Loterie nationale et le Loto ouvrent les portes du rêve au Peuple-Roi.

empty