• Un Hollandais est retrouvé étranglé dans un hôtel à Paris.
    L'inspecteur Legrain, chargé de l'affaire, ne tarde pas à établir que, la veille, le défunt avait reçu plusieurs négociants en pierres précieuses afin de leur vendre un inestimable diamant.
    La vente n'ayant pas eu lieu, le bijou a été enfermé, pour la nuit, dans le coffre-fort de l'établissement ; or, si l'assassin l'a forcé pour dérober le joyau, il s'est totalement désintéressé de l'argent qu'il contenait.

  • M. Moreuil, un vieux et riche banquier, est retrouvé mort dans son bureau, au petit matin, par sa femme de ménage.
    La veille au soir, il avait reçu, introduit par son valet, un étrange visiteur masqué par une gabardine et un feutre baissé sur le visage.
    Dans la main du mort, le médecin légiste découvre le mot qu'avait fait passer l'individu. Il y est inscrit « R. de Guernery ».
    L'inspecteur Henry Simon, chargé de l'affaire, dirige son enquête logiquement vers le comte Raoul de Guernery, mais celui-ci possède un alibi inattaquable pour la soirée du meurtre.
    Le policier ne lâche pas cette piste pour autant, et décide de filer son unique suspect...

  • L'Homme au stylo, en fuite en Angleterre, s'est fait passer pour l'inspecteur Furet et a résolu une enquête avec brio.
    Mais Furet retrouve bien vite son identité et, devenu une « célébrité » grâce aux articles dithyrambiques de la presse britannique vantant le succès de son « imposteur », croule sous les demandes d'aide.
    Dans le volumineux courrier, le policier est interpellé par l'appel au secours d'une jeune femme, sans se douter, encore, que son ennemi juré est mêlé de près à l'affaire.

  • Le document volé

    Marcel Idiers

    Jacques Letourneur et Paul Marion, deux jeunes employés de la Société Française des Aéroplanes Lesimard, sont chargés par leur patron de transporter les plans d'un nouvel avion révolutionnaire jusqu'à Saïgon pour les remettre au gouverneur d'Indochine.
    Pour ce faire, ils embarquent au plus vite à bord d'un paquebot reliant Marseille à Saïgon avec la détermination la plus absolue de mener à bien la mission qui leur a été confiée.
    En cours de traversée, un télégramme les avertit de la présence sur le bateau d'un dangereux espion prêt à tout pour mettre la main sur le document...

  • Sachant que son ennemi juré, l'Homme au stylo, cherche à s'embarquer clandestinement pour l'Angleterre, l'inspecteur Furet se fait embaucher, sous couverture, sur un bateau faisant de la contrebande et dans lequel il pense y dénicher le cambrioleur...
    La chance lui sourit enfin, puisque son intuition était bonne. Mais il n'a pas compté sur le flair du fugitif et le « gendarme » se retrouve bientôt en prison, en terre anglaise, pendant que le « voleur », fort des papiers d'identité du détective, se fait passer pour un policier...

  • L'Homme au stylo s'est évadé de prison grâce à un subterfuge dont lui seul a le secret.
    Une fois dehors, il n'a d'autre but que de se venger de celui qui l'a si bien condamné, le membre le plus influent du jury qui a statué sur son cas.
    Harcelé au téléphone par le cambrioleur qui lui annonce le nombre de jours et d'heures qu'il lui reste à vivre, l'éminent personnage fait appel à Furet en qui il voit la seule personne pouvant encore le sauver.
    Si l'inspecteur prend, tout d'abord, ces menaces à la légère, l'épouvante qui saisit son « client » et l'assurance dont fait preuve son « persécuteur » vont finir par lui faire craindre le pire...

  • Mona Stella, une starlette aveuglée par la promesse d'un très généreux contrat cinématographique se retrouve victime de l'Homme au stylo, un ingénieux et charismatique cambrioleur qui endort ses proies à l'aide d'une seringue cachée dans un stylo avant de les détrousser de leurs biens.
    Un tout jeune reporter désireux d'écrire un papier sur l'affaire, contacte son ami, le célèbre détective Furet, et le met au défi d'arrêter le gredin.
    Après un premier refus, l'enquêteur décide de relever le challenge et va se lancer dans une course-poursuite avec le malfaiteur où chacun rivalisera d'ingéniosité, de fougue et de courage pour contrer son adversaire... donnant à l'expression « jouer au gendarme et au voleur » toute sa signification...

  • Le jeu du « gendarme et du voleur » se poursuit.
    L'inspecteur Furet est à Anvers, sous une fausse identité, dans le but de trouver le receleur chargé de cliver le diamant volé par l'Homme au stylo. Le détective espère faire d'une pierre deux coups en récupérant le joyau et en mettant la main sur le scélérat.

  • L'espion

    Marcel Idiers

    L'inspecteur Furet a subi un nouveau camouflet en laissant s'évader l'Homme au stylo alors qu'il le tenait à sa merci, après le cambriolage d'un coffre-fort.
    Mais, entre un larcin qui n'en est pas un, une évasion trop mystérieuse pour qu'elle soit vraie, la connivence entre le « gendarme » et le « voleur » semble ne faire aucun doute.
    Pour autant, Furet jure de mettre fin à la carrière de son meilleur adversaire, et il y mettra toute sa fougue et sa détermination...

  • Mona Stella, une starlette aveuglée par la promesse d'un très généreux contrat cinématographique se retrouve victime de l'Homme au stylo, un ingénieux et charismatique cambrioleur qui endort ses proies à l'aide d'une seringue cachée dans un stylo avant de les détrousser de leurs biens.
    Un tout jeune reporter désireux d'écrire un papier sur l'affaire, contacte son ami, le célèbre détective Furet, et le met au défi d'arrêter le gredin.
    Après un premier refus, l'enquêteur décide de relever le challenge et va se lancer dans une course-poursuite avec le malfaiteur où chacun rivalisera d'ingéniosité, de fougue et de courage pour contrer son adversaire... donnant à l'expression « jouer au gendarme et au voleur » toute sa signification...

empty