• Cet ouvrage permet de lire l'évangile de Jean autrement. L'auteur prend le texte tel quel dans son état final, en laissant à d'autres spécialistes le soin de reconstituer, le cas échéant, les hypothétiques étapes de sa formation. Il relève le défi de montrer la cohérence insoupçonnée, non seulement de l'ensemble de l'évangile, mais de chacune de ses sections et de leurs composantes, jusque dans le menu détail. Ainsi le texte, traduit très littéralement, se présente d'un bout à l'autre en tableaux, de manière telle que le lecteur perçoive aisément son architecture et ses articulations. Une interprétation très rigoureuse en découle, toute tirée du texte lui-même. À l'expertise qu'il a développée pour appliquer et faire évoluer la méthode dite structurelle, l'auteur a ajouté au fil des ans une autre corde importante à son arc : l'étude des symboles. Il en profite pour enrichir l'interprétation du texte par le texte, en faisant ressortir constamment le surplus de sens que l'évangéliste attribue à nombre de mots et d'expressions. Marc Girard est prêtre diocésain, professeur émérite de l'Université du Québec à Chicoutimi (Canada) et professeur invité à l'École Biblique et Archéologique de Jérusalem depuis 2012. Il a été membre de la Commission Biblique Pontificale de 1996 à 2008.

  • Cet ouvrage permet de lire l'évangile de Jean autrement. L'auteur prend le texte tel quel dans son état final, en laissant à d'autres spécialistes le soin de reconstituer, le cas échéant, les hypothétiques étapes de sa formation. Il relève le défi de montrer la cohérence insoupçonnée, non seulement de l'ensemble de l'évangile, mais de chacune de ses sections et de leurs composantes, jusque dans le menu détail. Ainsi le texte, traduit très littéralement, se présente d'un bout à l'autre en tableaux, de manière telle que le lecteur perçoive aisément son architecture et ses articulations. Une interprétation très rigoureuse en découle, toute tirée du texte lui-même. À l'expertise qu'il a développée pour appliquer et faire évoluer la méthode dite structurelle, l'auteur a ajouté au fil des ans une autre corde importante à son arc : l'étude des symboles. Il en profite pour enrichir l'interprétation du texte par le texte, en faisant ressortir constamment le surplus de sens que l'évangéliste attribue à nombre de mots et d'expressions. Une oeuvre destinée à toutes les personnes intéressées à la Bible : exégètes, théologiens, amants de l'Écriture pour motifs spirituels ou simplement culturels, pasteurs et catéchètes soucieux d'une
    évangélisation renouvelée.

    - Un plan global beaucoup plus strict que les divisions thématiques habituelles, et qui a toutes chances de rejoindre l'intention même de l'évangéliste.
    - Une clarification de la notion johannique de « signe ».
    - Une délimitation des péricopes et des unités qui les composent basée sur des critères littéraires objectifs fournis par les textes eux-mêmes.
    - Une explication riche du sens des textes à tous les niveaux, avec un zoom particulier sur la signification des symboles.

    Marc Girard est prêtre diocésain, professeur émérite de l'Université du Québec à Chicoutimi (Canada) et professeur invité à l'École Biblique et Archéologique de Jérusalem depuis 2012. Il a été membre de la Commission Biblique Pontificale de 1996 à 2008.

  • En évoquant la vie de ses ascendants, François et Francis, l'auteur nous dépeint des paysans rudes et généreux, des hommes humbles et dignes, des travailleurs vaillants et infatigables, rivés à cette terre du Haut Bocage vendéen. C'est là, en effet, aux Landes-Génusson, une petite cité du canton de Mortagne-sur-Sèvre située entre Les Herbiers et Montaigu, qu'ils vécurent l'un et l'autre tout au long du XXe siècle, au lieu-dit Le Plessis.

  • Arménouhie c'est le prénom de cette petite fille, née en Arménie en 1981. Après une enfance relativement heureuse sous l'ère soviétique, elle vécut avec sa famille plusieurs drames successifs qui vont impacter fortement et durablement l'avenir de l'Arménie. A travers l'histoire de cette jeune femme, l'auteur nous invite à la découverte de l'Arménie, ses magnifiques paysages de montagne, ses sites sublimes, ses richesses hitoriques et culturelles.

  • En 2000, une humble religieuse converse, non scolarisée, meurt à Chicoutimi au Québec. On découvre après coup qu'elle a laissé une masse incroyable de notes spirituelles toutes écrites à la main. En 2016, une équipe entreprend d'en analyser le contenu. Comme autant de prospecteurs d'or, sous l'apparence de textes touffus, répétitifs et quelquefois étranges, voire déroutants, on finit par découvrir et rendre compte d'une expérience mystique étonnamment riche et profonde. À peu près tous les grands thèmes de la théologie et de la spiritualité y sont abordés, sous couleur de messages attribués au Père, à Jésus, à l'Esprit saint, voire à Marie.
    Les personnes intéressées aux phénomènes mystiques trouveront dans cet ouvrage matière à réflexion et nourriture. Les théologiens et les pasteurs qui, face aux révélations privées, éprouvent quelque malaise, découvriront ici certains principes qui favorisent un discernement sage et pondéré. Le volume comporte trois parties de longueur inégale : des éléments de biographie, les grandes lignes d'une spiritualité et quelques témoignages. Après coup, l'équipe qui a rendu possible la présente publication se considère privilégiée d'avoir contribué à la promotion d'une petite et d'une pauvre, comme elle se plaît à se définir elle-même.
    Angèle BERGERON, religieuse augustine, Denise CORBEIL et Clément TREMBLAY, laïques, Gaétan THIBEAULT et Marc GIRARD, prêtres diocésains, l'un théologien moraliste, l'autre exégète, sont les artisans de cet ouvrage qui, autant que faire se peut, laisse le champ de la parole à soeur Rose-Anna MARTEL, l'auteure des 40 000 pages. Le dernier des cinq a assuré la coordination, la planification du projet et la rédaction de l'ouvrage; même si tous les membres de l'équipe ont exprimé unanimement leur accord avec le produit final, il assume l'entière responsabilité du discernement proposé.

  • La passion de Charles Bovary

    Marc Girard

    • Imago
    • 1 Novembre 1998

    Homme bredouillant et mari bafoué, bourgeois médiocre et médecin incompétent, Charles Bovary a été communément méprisé par des générations de lecteurs. Pourtant qui, le premier, « voit » Emma, si ce n'est Charles ? Tous les hommes du célèbre roman ne subiront-ils pas la vision de celui qui, avant les autres, institue la jeune femme en objet de contemplation ? Et celui qui perçoit, révèle, aime aussi sincèrement la Beauté, peut-il être, pour l'artiste Flaubert, si minable et si ridicule ?
    Marc Girard renouvelle radicalement notre lecture de Madame Bovary, et nous convie à redécouvrir dans le grand roman un véritable manifeste esthétique.

  • Ce livre s’adresse aux élèves de Première et Terminale qui ont choisi de suivre la spécialité de Sciences de l’Ingénieur.Il met en évidence les fondamentaux du cours et reprend la plupart des champs technologiques abordés par des systèmes réels, supports de sujets de baccalauréat :Analyse et modélisation des systèmesÉnergie et grandeurs physiquesMécanique et électricitéSystèmes numériques, acquisition et programmationActionneursCommunication et réseauxAsservissementsModélisations multiphysiques et écarts.Chaque chapitre est décomposé en 3 parties :les notions de coursdes exercices variés (dont une majorité est issue de sujets de bac)les corrigés détaillés.

  • D'étonnantes rencontres inter-espèces nous sont ici partagées dans une caravane hétéroclite semblable à une galerie de photos sur Instagram. La notion de safari se brouille à l'image de la frontière censée démarquer le domestique du sauvage. Mise au point. Peut-on vraiment faire un selfie avec un zèbre, un puma ou un singe capucin ? Capture. Est-il question d'une nouvelle forme d'appropriation cannibale d'un méli-mélo animalier jeté en pâture visuelle sur le Net ou de la captation éthique d'intenses rencontres humanimales ?

  • 18e année, numéro 1 du magazine École branchée. Il comprend une foule d'articles et dossiers pertinents pour les enseignants du 21e siècle : - Prenez en main votre propre développement professionnel en lien avec les TIC - 6 enseignants qui tirent profit de la technologie de façon simple et efficace - 25 applications pour stimuler la créativité chez les élèves - Le numérique éducatif « made in Québec » - Mettre en valeur le « I » de « TNI » - Ce que les élèves apprennent dans l'École en réseau et plus encore!

  • Voici l'édition de décembre 2015 du magazine École branchée!
    18e année, numéro 2.
    Il comprend une foule d'articles et dossiers pertinents pour les enseignants :
    - Le B.A.-BA des technologies mobiles
    - Une vingtaine d'idées testées approuvées
    - Les défis de l'intégration des appareils mobiles à l'école
    - Dix façons d'utiliser l'application Padlet en littératie au primaire
    - Les tendances technopédagogiques émergentes
    - et plus encore!
    Édité par l'organisme sans but lucratif du même nom, l'École branchée propose des témoignages d'enseignants qui osent de nouvelles approches grâce à la technologie, ainsi que des répertoires pratiques d'outils adaptés aux besoins du milieu, visant à varier l'enseignement pour rejoindre les apprenants selon leur propre style.

  • Édition d'avril 2016 du magazine École branchée. 18e année, numéro 3.

    Il comprend une foule d'articles et dossiers pertinents pour les enseignants :
    - La « gamification » : pourquoi et comment l'intégrer peu à peu à sa pratique
    - Ludifier sa classe en 3 étapes
    - Minecraft : un jeu de création qui séduit partout dans le monde
    - Mille et un usages de la vidéo en classe
    - Soutenir et valoriser le développement des compétences grâce aux badges numériques
    - L'App Speed Dating
    - 8 billets de sortie avec Skitch
    - et plus encore!

    Édité par l'organisme sans but lucratif du même nom, l'École branchée propose des témoignages d'enseignants qui osent de nouvelles approches grâce à la technologie, ainsi que des répertoires pratiques d'outils adaptés aux besoins du milieu, visant à varier l'enseignement pour rejoindre les apprenants selon leur propre style.

empty