Littérature traduite

  • Avec une effrayante lucidité, Lionel Shriver dresse le portrait inoubliable d´une mère confrontée à la monstruosité de son fils. Un sujet d´une brûlante actualité, doublé d´une vision au vitriol de l´american dream. Un roman coup de poing, violent, complexe, qui s´attaque au dernier des tabous. Le film magnifiquement réalisé par Lynne Ramsay, avec Tilda Swinton et Ezra Miller dans les rôles principaux, a été présentéà Cannes en 2011, avant de sortir sur les écrans le 28 septembre 2011.


    Aux États-Unis, de nos jours.
    À la veille de ses seize ans, Kevin Khatchadourian a tué sept de ses camarades de collège, un employé de la cafétéria et un professeur. Lors de ses visites à la prison pour mineurs où il purge sa peine, sa mère, Eva, s´interroge : pourquoi son fils est-il devenu un assassin ? Dans des lettres adressées au père dont elle est séparée, Eva retrace l´itinéraire meurtrier de leur fils.
    Elle se souvient qu´elle avait eu du mal à sacrifier sa brillante carrière pour devenir mère. Qu´elle ne s´était jamais faite aux contraintes de la maternité. Que dès la naissance, elle se méfie de cet enfant difficile. Que l´arrivée de Celia, petite soeur fragile et affectueuse, n´a fait que creuser le fossé entre elle et Kevin. Qu´elle va passer des années à scruter les agissements de Kevin sans voir que son ambivalence envers lui n´a d´égale que la cruauté et la malveillance grandissantes de son rejeton. Et quand le pire survient, Eva veut comprendre : qu´est-ce qui a poussé Kevin à commettre ce massacre ? Quelle est sa part de responsabilité ?

  • Propriétés privées

    Lionel Shriver

    • Belfond
    • 20 Février 2020

    Ne dit-on pas que les choses que l'on possède finissent toujours par nous posséder ?
    Alors que son meilleur ami décide de l'exclure de sa vie, une artiste tente de récupérer le cadeau démesuré qu'elle lui avait offert.
    Un couple entreprend de bouter hors de chez lui son fils de trente ans qui, en bon
    millenial, va mettre en scène cet " abandon " sur les réseaux sociaux et devenir une star du net.
    Un businessman détourne l'argent de son entreprise et s'envole pour une vie dorée au soleil, avant de se voir rongé par la culpabilité.
    Une femme s'acharne à posséder une maison qui ne veut pas d'elle...
    Portées par la verve sarcastique, l'esprit d'analyse, la provocation d'une Shriver au meilleur de sa forme, douze histoires sur un sujet aussi inattendu que central : la propriété. Celle que nous nous octroyons sur les autres, sur les objets, celle qui définit notre statut social, celle qui nous aliène aussi.
    Critique acerbe de nos sociétés malades, miroir peu flatteur de notre course effrénée à la possession, une oeuvre d'une brûlante actualité, salutaire et éclairante.

  • Big brother

    Lionel Shriver

    Le grand retour de Lionel Shriver pour son meilleur livre depuis Il faut qu'on parle de Kevin. Où l'on retrouve tout son esprit de provocation et son humour au vitriol, ainsi qu'une bonne dose d'émotion, pour parler de la famille, du mariage, mais aussi,

  • Après Il faut qu´on parle de Kevin et La Double Vie d´Irina, Lionel Shriver passe à nouveau le couple au vitriol de sa plume impitoyable. Un roman magistral sur le pouvoir, l´ambition et le mariage, une brillante déconstruction du sentiment amoureux, pour une réinterprétation virtuose de la guerre des sexes.




    États-Unis, années quatre-vingt dix.



    Lors d´une partie de tennis improvisée sur les courts de Riverside Park, à New York, Wilhelma, surnommée Willy, joueuse professionnelle de vingt-trois ans, fait la connaissance d´Eric. Mathématicien, brillant diplômé de Princeton, il vient de décider d´interrompre sa carrière pour se consacrer lui aussi au tennis. Entre eux, c´est le coup de foudre. Ils se marient. Eric est aussi nonchalant, dilettante et inspiré au jeu que Willy est battante, travailleuse et accrocheuse. Et la douceur des premiers mois de vie conjugale fait bientôt place à la compétition, amoureuse, amicale et professionnelle.



    Jusqu´au jour où Willy se blesse au genou. Son accident la met sur la touche, alors que la carrière d´Eric, moins bien classé qu´elle, connaît soudain une irrésistible ascension...

  • Tout ça pour quoi

    Lionel Shriver

    Après le succès d'Il faut qu´on parle de Kevin et de La Double Vie d´Irina, Lionel Shriver s´attaque cette fois au système de santé américain et ses ravages sur la middle-class. La descente aux enfers, tant morale que financière, d´une famille aux prises avec la maladie de la mère. Toute la rage, la provocation et l´humour au vitriol de Shriver au service d´un tableau aussi effrayant que précis d´une Amérique impitoyable.




    À New York, en 2005.



    Depuis qu´il a vendu sa société de services et touché un petit pactole, Shepp caresse enfin son rêve de « l´Outre-vie » : tout quitter et partir vivre avec, il l´espère, sa femme et son fils sur une île près de Zanzibar. C´est alors que Glynis, son épouse, lui annonce qu´elle est atteinte d´un cancer très rare.

    Le rêve de l´Outre-vie s´efface à mesure que fondent les économies. Car le gros problème de Shepp, c´est l´argent. Jusqu´ici, il payait pour financer les productions cinématographiques plus que mineures de sa soeur, pour entretenir la maison de famille et la maison de retraite de son père, pour la fac de sa fille et l´école privée de son fils. Désormais, il doit aussi payer pour le traitement de Glynis, forcément expérimental, forcément non-remboursé, forcément terriblement coûteux.

    Jusqu´ici Shepp supporte tout : la rage et le cynisme de Glynis face à la maladie, les silences de Zack, leur fils et les absences de leur fille Amalia, les tirades de son voisin Jackson, les plaintes de sa soeur, la tristesse de son père.

    Shepp supporte tout jusqu´au jour où...

  • Après Il faut qu'on parle de Kevin ou Big Brother, le grand retour de Lionel Shriver avec un nouveau roman aussi inattendu qu'explosif. Avec une qualité d'écriture rare et une acuité glaçante, elle nous livre sa vision de notre monde et surtout de son avenir, et nous met en garde contre les dérives actuelles qui pourraient bien avoir des conséquences terrifiantes. Aux États-Unis, en 2029. Les États-Unis ont élu leur premier président latino, l'Espagnol est devenu la première langue du pays, l'Indonésie a annexé l'Australie et Poutine est toujours au pouvoir. Comme toutes les familles américaines, les Mandible subissent la crise économique. La situation est grave mais pas désespérées : certes, les légumes sont devenus hors de prix, l'eau est une denrée rare, même le papier toilette est soumis à la plus grande rigueur, mais les comptes du patriarche sont bien garnis, l'heure de l'héritage est proche. C'est alors que le Président Alvarado annonce la faillite des États-Unis : l'argent des particuliers est réquisitionné, les seniors sont expulsés de leur maison de retraite, les salaires ne sont plus versés. La maison de Florence Mandible devient le dernier refuge de toute la famille. Mais combien de personnes peuvent vivre en totale promiscuité dans une petite maison de Brooklyn ? Combien de temps avant que la solidarité entre ses habitants ne laisse place à la colère, à la haine ? Avant que la famille Mandible ne s'écroule, comme le reste du monde qui l'entoure ?

  • Après le magistral Il faut qu´on parle de Kevin, récompensé par l´Orange Prize, une interprétation saisissante des jeux de l´amour et du hasard. Entre Londres et New York, le destin d´un triangle amoureux, ou quand le choix d´un baiser donné (ou pas) change radicalement le cours d´une existence.




    Londres, de nos jours.



    Irina, la quarantaine, illustratrice de livres pour enfants, habite depuis neuf ans avec Lawrence, analyste politique. Ils vivent dans une complicité et une routine rassurantes, entre leur travail, les dîners à la maison habilement préparés par Irina, fin cordon-bleu, et leurs soirées tranquilles devant un bon film.



    Jusqu´au jour où Irina doit aller dîner seule avec Ramsey Acton, célèbre joueur de snooker, et ami de Lawrence. Ce qui était initialement une corvée pour Irina devient une soirée agréable, et le courant passe entre eux. Au point qu´Irina se trouve soudain à un moment crucial alors que la soirée touche à sa fin : prise d´une folle envie de l´embrasser, elle hésite.



    Alternent alors deux histoires parallèles, deux relations amoureuses, deux destins absolument différents, qui illustrent les moindres conséquences et implications d´une décision d´une seconde dans la vie d´Irina.

empty