• Pour l'Allemagne tout entière, et pour Berlin en particulier, la République de Weimar est une parenthèse paradoxale : quatorze années de production artistique, d'innovation technique et de bouillonnement intellectuel exceptionnels dans un contexte général d'inflation, de chômage, de luttes sociales.Métropole ouvrière et première cité commerciale d'Europe, Berlin est une ville en effervescence, baignée dans une atmosphère fiévreuse plus que d'années folles, avec ses hauts lieux, ses bas-fonds, ses innombrables théâtres, cinémas, cabarets, médias et grands magasins. De la révolte de l'expressionnisme finissant à la dérision dadaïste et aux premières manifestations d'un réalisme violemment caustique, une nouvelle génération artistique a surgi_: Otto Dix, Bertolt Brecht, Kurt Weill, Fritz Lang...
    En 1929, le krach de Wall Street bouleverse tout. Avec le retour de la crise, le président de la République, Hindenburg, appelle Hitler au poste de chancelier le 30 janvier 1933. C'est la fin, pour une soixantaine d'années, du rayonnement culturel de Berlin en Europe.
    Les meilleurs spécialistes français et allemands sont ici réunis pour faire revivre le Berlin de ces années intense avant l'apocalypse.

  • Le 18 novembre 1881, au pied de Montmartre, Rodolphe Salis fonde à Paris le Chat Noir, et l'épopée du cabaret commence. Partout en Europe, son exemple fait école. Comment est-on passé de la taverne au caf 'conc', puis au cabaret ? De quelle manière cette évolution s'est-elle illustrée ? Toute une époque nous est restituée ici, avec ses artistes, ses aspirations, ses programmes esthétiques. Ce qui s'en dégage clairement, c'est comment s'accomplit en Occident, du XIXe au XXe siècle, un tournant de civilisation.

  • Qu'est-ce que la République de Weimar? C'est d'abord l'Allemagne affaiblie, humiliée, qui sort de la Première Guerre mondiale. Après des soulèvements révolutionnaires systématiquement écrasés, la première démocratie parlementaire de l'histoire allemande est mise en place. Une démocratie qui a du mal à se maintenir et qui ne durera que quatorze ans. L'arrivée au pouvoir des nazis marque sa fin.Dans tous les domaines, cette brève période a connu des contradictions et des oppositions d'une extrême violence. Les mentalités anciennes, formées par le régime impérial, étaient peu disposées, en effet, à se plier aux idées nouvelles. Par ailleurs, les conflits ne pouvaient qu'être favorisés par les conditions matérielles dans lesquelles furent amenés à vivre la plupart des Allemands.
    L'originalité de la République de Weimar est d'avoir engendré, peut-être par le jeu des rivalités intenses qui s'y manifestaient, des expériences de toutes sortes, aussi bien dans les arts que dans la vie communautaire quotidienne. Le Bauhaus, par exemple, continuellement attaqué, n'en invente pas moins une architecture, des objets courants, des formes qui se sont imposés à notre environnement d'aujourd'hui.
    L'ambition de ce livre est de retracer l'atmosphère de cette époque, restée étonnamment moderne.Lionel Richard Professeur émérite de Littérature comparée, il collabore, depuis de nombreuses années, au Magazine Littéraire et au Monde Diplomatique, ainsi qu'à France culture. Il est l'auteur d'ouvrages sur l'expressionnisme allemand et sur l'Allemagne nazie, dont Le Nazisme et la culture (Complexe) et D'où vient Adolf Hitler? (Autrement).

  • Adolf Hitler, sa vie durant, s'est appliqué à construire son propre mythe. Détruisant sa correspondance et ses photographies de jeunesse, réduisant au silence les personnes qui l'ont côtoyé, il a ensuite minutieusement contrôlé son image et réécrit à sa manière son parcours biographique et politique, aidé par une propagande sans faille qui fonctionna pendant plus de vingt ans.
    Soixante-dix ans après la mort du Führer, Lionel Richard, tel un enquêteur, part sur les traces du dictateur. Il décrypte et recoupe les écrits des journalistes et historiens de l'époque pour démêler le vrai du faux de chaque étape de la vie d'Hitler, de sa jeunesse vagabonde et oisive à son suicide, en passant par son coup d'État manqué en 1923 et son séjour en prison. Illustré par de nombreux documents et photographies rares, cet ouvrage saisit la véritable personnalité et raconte l'itinéraire réel de celui qui plongea le monde dans le chaos pendant la Seconde Guerre mondiale.

empty