• À son grand regret, Annick Lafeuillade n'a pas de réelles dispositions pour pratiquer un instrument de musique.
    Comment goûter alors les morceaux favoris sans comprendre le fonctionnement que la musique met en scène grâce à ses couleurs ? Les concerts, les spectacles de la télévision, les échos de la presse locale ou internationale, notre corps lui-même dans le sport ou la danse, la littérature, sont des réservoirs immenses où puiser l'inspiration d'un projet sur la musique : un art vivant qui stimule la vie et peut soulager les porteurs d'un handicap.
    Écouter, vibrer, apprécier les sons colorés de toute nature provenant de la voix ou d'instruments divers, c'est l'occasion pour le lecteur de l'accompagner dans ses découvertes.

empty