• E1914, sur la côte sauvage de Floride, Isaac est un jeune artiste amoureux de la nature au passé mystérieux. Il fait la rencontre de Kemper Woolsack, une héritière rebelle à la famille étouffante. Le frère aîné de Kemper, Angel, dissimule un secret qui l'éloigne des siens, et son jeune frère Red domine mal une violence qui effraie même sa propre famille. Décidant de fuir ces conflits, Isaac et Kemper se construisent un refuge sur la côte du Golfe. Mais leur bonheur est de courte durée ; alors que la région se retrouve en en proie aux tempêtes estivales, le pays est saisi par la fureur précédant la Première Guerre mondiale, et leur fragile alliance est rattrapée par l'Histoire.

  • Suivant les pas d'Angel Woolsack, jeune prédicateur qui cherche sa place au sein d'un monde neuf et violent, Le Sang des cieux est une véritable épopée moderne autour du mythe de la Frontière. Kent Wascom rend compte de l'énergie et de la sauvagerie, de l'esprit pionnier et de la ferveur religieuse d'un pays en formation, où tout était possible. Récit fulgurant, sombre et puissant, ce premier roman parfaitement maîtrisé est aussi une touchante histoire d'amour. « Abordant un chapitre méconnu de l'histoire des États-Unis [la cession de la Louisiane à l'orée du XIXe siècle], ce premier roman de Wascom restitue l'esprit des pionniers et des hors-la-loi et l'atmosphère de ferveur religieuse régnant dans ces États du Sud. [...] Sa peinture d'une ère sauvage, primitive, et son portrait sensible d'âmes "noyées dans le sang du paradis", sont une réussite totale. » Publisher's Weekly « Wascom est un véritable artisan. Chacune de ses phrases, longues et sinueuses, charrie la couleur, l'odeur du sang, des os, de la sueur, et la virtuosité archaïque de sa langue. » Boston Globe « Chaque phrase du premier roman de Kent Wascom m'a frappé, tant par la beauté que par la laideur qu'elles véhiculent. À la différence de la plupart des romans, il ne nous livre pas un aperçu de la vie. Il est la vie même. » Esquire

empty