• Tout César

    Jules César

    Ce volume rassemble, intégralement traduits pour la première fois et présentés en édition bilingue, tous les écrits de Jules César : les Commentaires, mais aussi les extraits des discours, des traités et de la correspondance conservés par les Anciens.
    Il offre une lecture complète de son oeuvre, qui permet de mieux comprendre à quel point César a été un protagoniste majeur de l'histoire romaine dans son exercice du pouvoir, fondé sur l'idée d'une magistrature suprême au sommet de l'État, et son action réformatrice dans tous les domaines de la vie publique. Il éclaire aussi son influence décisive sur la vie culturelle de son temps, à laquelle il a fourni des apports tout aussi originaux que trop souvent ignorés. Soucieux de préserver le rayonnement de la langue et du patrimoine latins, César fit de Rome un grand centre intellectuel, mû par l'ambition d'ouvrir la connaissance au plus grand nombre et non de la réserver à une seule élite.
    Enfin, loin de se réduire à une simple reconstitution des dernières décennies de la République romaine, cet ouvrage met en valeur la dimension littéraire de César. L'ensemble de ses lettres, les citations qui subsistent de ses discours, et la somme tout aussi riche des fragments de ses traités, révèlent les spécificités de l'éloquence césarienne. Un modèle du genre par sa rigueur et sa sobriété, qui font toute son excellence stylistique.

  • La guerre des Gaules Jules César Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique . Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.


    Le terme de guerre des Gaules ou conquête de la Gaule se réfère à la campagne d'assujettissement des peuples de la région qui forme aujourd'hui la France, la Belgique, le Luxembourg et une partie de la Suisse, des Pays-Bas et de l'Allemagne. Cette guerre est menée par Jules César de 58 à 51/50 av. J.-C. Bien que César tente de présenter l'invasion comme une défense préventive de Rome et de ses alliés gaulois, de nombreux chercheurs pensent que c'est en fait une guerre impérialiste à toutes fins utiles, préméditée, par l'intermédiaire de laquelle il acquiert son pouvoir et son prestige Cette guerre de conquête marque la fin définitive de la menace - alors toujours vivante dans la mémoire collective des Romains - que les barbares gaulois représentent pour Rome depuis le sac de la ville par Brennos en 390 av. J.-C. Les provinces gallo-romaines seront les plus peuplées de l'Empire romain et la plaque tournante du commerce européen. L'essentiel des connaissances historiques sur cette guerre proviennent des écrits de César lui-même  Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Gaules Téléchargez gratuitement notre catalogue en indiquant "Catalogue Culture commune" dans le champ de recherche de votre libraire numérique. Vous aurez accès aux premières pages de chaque titre.
     

  • Les Commentaires de la Guerre des Gaules ont été rédigés alors que César venait de vaincre Vercingétorix et voulait faire connaître à l'opinion romaine, avant sa candidature à un second consulat, les épisodes de sa belle conquête.
    Ses adversaires répandaient alors mille bruits sur son compte. La rédaction de La Guerre des Gaules fut donc, avant tout, l'acte d'un chef vainqueur qui rétablit les faits et coupe court aux intrigues et calomnies de ses ennemis politiques.
    Pourtant, il n'y a dans La Guerre des Gaules ni omission capitale, ni mensonge, nulle rhétorique, rien que des faits. C'est un général qui écrit, selon le mot de Quintilien, <>.

  • La Guerre des Gaules

    Jules César

    Les Commentaires de la Guerre des Gaules ont été rédigés alors que César venait de vaincre Vercingétorix et voulait faire connaître à l'opinion romaine, avant sa candidature à un second consulat, les épisodes de sa belle conquête.
    Ses adversaires répandaient alors mille bruits sur son compte. La rédaction de La Guerre des Gaules fut donc, avant tout, l'acte d'un chef vainqueur qui rétablit les faits et coupe court aux intrigues et calomnies de ses ennemis politiques.
    Pourtant, il n'y a dans La Guerre des Gaules ni omission capitale, ni mensonge, nulle rhétorique, rien que des faits. C'est un général qui écrit, selon le mot de Quintilien, <>.

  • Les Commentaires de la Guerre des Gaules ont été rédigés alors que César venait de vaincre Vercingétorix et voulait faire connaître à l'opinion romaine, avant sa candidature à un second consulat, les épisodes de sa belle conquête.
    Ses adversaires répandaient alors mille bruits sur son compte. La rédaction de La Guerre des Gaules fut donc, avant tout, l'acte d'un chef vainqueur qui rétablit les faits et coupe court aux intrigues et calomnies de ses ennemis politiques.
    Pourtant, il n'y a dans La Guerre des Gaules ni omission capitale, ni mensonge, nulle rhétorique, rien que des faits. C'est un général qui écrit, selon le mot de Quintilien, <>.

  • Commentaires sur la Guerre des Gaules (en latin Commentarii de Bello Gallico), ou simplement La Guerre des Gaules (Bellum Gallicum ou De Bello Gallico), est un ouvrage d'histoire en sept livres de Jules César, constitué de notes rédigées au fur et à mesure de la guerre et rassemblées vers 52-51 av. J.-C., dans lequel il relate ses opérations militaires (pour une bonne part c'est en fait la collation des rapports qu'il rédigeait, en partie avec ses lieutenants, pour les envoyer au Sénat qui surveillait l'activité des proconsuls tels que César) lors de la Guerre des Gaules qui se déroula de 58 à 52 av. J.-C. et dont il fut le généralissime victorieux. Un huitième livre, écrit plus tard par Aulus Hirtius, décrit les derniers combats de 51 av. J.-C. et la situation en Gaule en 50 av. J.-C.

  • Ce volume contient les Oeuvres de Jules César. Version : 1.2 (21/03/2016) CONTENU DE CE VOLUME VIE DE JULES CÉSAR OEUVRES LA GUERRE DES GAULES LA GUERRE CIVILE CORPUS CÉSARIEN (Aulus Hirtius ou Gaius Oppius) GUERRE D'ALEXANDRIE GUERRE D'AFRIQUE GUERRE D'ESPAGNE ANNEXES VIE DE CÉSAR PAR SUÉTONE Le format LCI offre les garanties suivantes : - une table des matières dynamique permettant d'accéder facilement aux différentes oeuvres. - des tables de matières détaillées associées à chaque oeuvre particulière (sauf si cela est inutile). - une table des matières intégrée NCX active. - les notes présentes dans le texte sont accessibles par hyperliens.

  • Le De causis linguae Latinae (1540) de Jules-César Scaliger constitue un maillon essentiel dans l'histoire de la grammaire latine et plus généralement dans l'histoire des théories linguistiques. Il ne s'agit pourtant pas d'une grammaire latine au sens habituel du terme, avec ses règles et ses paradigmes, mais d'une réflexion philosophique sur les fondements de la langue latine, et même sur les fondements du langage en général. Les treize livres, de taille inégale, comportent une phonétique (livres 1 et 2), l'examen du mot (dictio, livre 3) et de ses classes (livres 4 à 11), avant de traiter des figures de construction (livre 12), de l'étymologie et de l'analogie (livre 13).
    La présente édition propose, dans le premier volume : une introduction (en deux parties : « Scaliger, philosophe des savoirs du langage et des langues », par P. Lardet ; « le De causis dans l'histoire des idées linguistiques », par G. Clerico et B. Colombat) ; le texte latin ; des notes critiques ; neuf index ; une bibliographie de plus de 600 titres. Le second volume comporte l'ensemble de la traduction avec une abondante annotation qui replace le De causis dans le contexte de son élaboration et de sa rédaction.

empty