• "A Port Harcourt, au Nigeria, en 1995, le destin de la famille Utu bascule un soir de septembre lorsque Paul, le fils aîné, âgé de dix-sept ans, ne rentre pas chez lui. Ses parents, Bendic, un éminent avocat respecté de tous et Ma, une professeur d'université très appréciée, tentent de rassurer Ajie et Bibi, leurs deux autres enfants, répétant, avec un optimisme qui cache mal leur inquiétude, que Paul sera de retour avant le lendemain matin. Les heures et les jours passent sans qu'il ne réapparaisse.
    Il est rare de trouver tels supsense et poésie dans une même phrase. Dans ce premier roman, Jowhor Ile livre une évocation saisissante du Nigeria des années de dictature, creuset de traditions et de modernisme, un pays dont l'espoir et l'énergie s'expriment magnifiquement dans la jeune voix du narrateur, Ajie.
    ""Vraiment spectaculaire."" Chimamanda Ngozi Adichie
    ""Les débuts de Jowhor Ile sont beaucoup de choses : un portrait douloureusement tendre de la vie de famille, un roman à énigmes brillamment construit, une critique aiguë de la politique nigériane, une méditation sur l'amour. Je ne pouvais plus lâcher ce livre, il m'a changée à jamais. La famille Utu m'accompagnera toujours."" Taiye Selasi"

empty