• Joseph O'Connor rejoint le catalogue des Editions Rivages après de longues années passées chez Phébus, où il était l'un des auteurs emblématiques. Grand romancier irlandais, il revient à la veine historique qui a fait son succès avec ce roman malicieux sur la vie de Bram Stoker, le créateur du mythique Dracula. Mais il refuse toute biographie romancée trop linéaire et se lance dans une fiction inventive, surprenante, qui évoque aussi une figure légendaire du théâtre anglais, l'actrice Ellen Terry, sorte de Sarah Bernhardt londonienne, figure féministe et puissante. Roman d'amour, roman sur les mystères et les errances de la création, ce texte est une célébration de l'Art de raconter et de vivre des histoires. 


  • Robbie et Fran se rencontrent au début des années 80 dans les couloirs d'une université de la périphérie londonienne. De leur amitié naît l'idée d'un groupe que rejoignent rapidement les jumeaux Seán et Trez, The Ships in the Night. Portés par les excentricités de Fran, un tube planétaire et une tournée mythique en 1986, leur trajectoire météorique marquera l'histoire de la musique populaire de la décennie.
    Trente ans plus tard, quinquagénaire rincé par la vie, Robbie tente d'écrire ses mémoires. Récit ironique et fiévreux, Maintenant ou jamais célèbre l'insouciance de la jeunesse, les amitiés perdues pour toujours... Avant qu'un soir de 2012 à Dublin, The Ships in the Night ne remontent sur scène...

    Né en 1963 à Dublin, journaliste à The Esquire et à l'Irish Tribune durant dix ans, Joseph O'Connor est considéré comme l'un des écrivains les plus importants de sa génération. Son oeuvre est traduite en trente-cinq langues. Découvert en France en 1996 avec Les Bons Chrétiens (Libretto, 2010), il est primé des deux côtés de l'Atlantique lorsque paraissent L'Étoile des mers (Phébus, 2003) puis Redemption Falls (Phébus, 2007).

  • Rires et larmes, vacherie et compassion ne sont jamais loin dans ces tribulations en Amérique centrale de quelques égarés natifs de Dublin venus se confronter, hors de leurs quotidien, au réel des révolutions en cours...
    « Peu d'écrivains savent évoquer comme lui l'amertume et la rage de vivre, l'angoisse et la colère aussi. Le résultat : un véritable relevé topographique du coeur humain. » Herald Tribune.

  • Elle était pauvre, irrévérencieuse, sensuelle, très belle et rebelle à toute autorité, sauf à celle du génie et de l'amour.
    Elle s'appelait Molly Allgood, elle fut une comédienne célèbre et elle eut pour amant l'un des plus fameux dramaturges irlandais, John Millington Synge. C'était en 1907. Elle avait dix-neuf ans, il en avait trente-sept. Il fut son Pygmalion, elle sa muse. Ils vécurent une passion sans borne. Mais leur différence sociale et religieuse, les conventions et l'austérité de la famille Synge, leurs amis même, tout et tous s'y opposèrent.
    Jamais ils ne purent se marier et Molly Allgood rompit avec l'homme de sa vie qui mourut peu après, en 1909, rongé par le bacille de Koch. Quarante-cinq ans plus tard, on retrouve l'ancienne actrice, réduite à la misère et hantant les rues de Londres par un matin brumeux. Peu à peu, les souvenirs resurgissent, comme l'amour et le désir pour ce Vagabond qui ne l'aura jamais quittée. De tous les romans de Joseph O'Connor, Muse est sûrement le plus grand, en tout cas le plus intense.
    À chaque page, le lecteur est ébloui, bouleversé. Voilà un livre forgé de lumière et d'airain.

  • Exilés, voyageurs et étrangers composent les Bons Chrétiens dont les scènes de vie quotidienne révèlent des êtres égarés, déchirés. Leurs voix, pleines d'humour, de questionnements, et de contradictions esquissent le portrait de l'Irlande des années 1980, alors que le Royaume-Uni est dirigé d'une main de fer par Margaret Thatcher et que le conflit avec l'Irlande du Nord est à son paroxysme.

  • En 1865, la guerre de Sécession touche à sa fin, et Eliza Duane Mooney laisse derrière elle Baton Rouge, en Louisiane, pour se lancer à la recherche de son frère. Lorsqu'elle entame cette marche à travers le pays, Eliza ignore qu'elle met en branle les rouages d'un formidable engrenage, dans lequel s'agite une panoplie de personnages aux destins en apparence étrangers les uns aux autres.
    Dans ces immensités sauvages, témoins de la naissance d'une nation, la fureur des éléments n'a d'égale que celle des passions : hommes et femmes s'y déchirent, quêtant tour à tour l'amour ou le pardon, et par- dessus tout, sans doute, la rédemption...
    Redemption Falls est considéré comme le chef-d'oeuvre de Joseph O'Connor.

empty