• « Ce premier recueil de fables constitue ma contribution au patrimoine littéraire haïtien et suscitera, je l'espère, l'émergence de nouveaux talents. À l'instar de La Fontaine, je me sers des hommes, des animaux et d'autres éléments présents dans la nature pour instruire mes contemporains et tenter de les aider à respecter notre environnement et toutes les créatures qui y ont leur place. »

  • « Malgré ces massacres répétés, le peuple garde son objectif À tout prix, il veut conquérir la liberté Qui est déposée en lui par le Créateur. Le Haïtien doit être clair sur cette vérité, Qu'il pleuve, qu'il tonne, qu'il gronde, un jour Haïti changera. L'important pour le peuple, c'est de rester soudé, Pour accéder dignement au trône de la liberté. » À mi-chemin entre la poésie, la page d'histoire et l'essai spirituellement engagé, Les Complaintes et les prières constituent de longues réflexions sur des sujets divers, embrassant les questions de liberté, de vie, de mort et d'émancipation. Au fil de cet hymne humaniste, le prêtre Joseph Almyre ne se contente pas de traiter les difficultés de la société haïtienne, il lance un cri d'alarme contre les situations d'injustice qui touchent les hommes et les femmes du monde entier.

empty