• Quienes se interesan por el sistema de escritura azteca tienen tres grandes ventajas sobre los especialistas en el sistema de escritura maya: (1) El conocimiento de la lengua transcrita por los signos aztecas, el Náhuatl, lengua viva que todavía hablan más de un millón y medio de habitantes de México. (2) La continuación de la escritura tradicional hasta el siglo XVIII. Esta supervivencia de la tradición escrita produjo abundantes documentos en diferentes regiones de México. (3) La transcripción en caracteres latinos de un conjunto muy considerable de signos fonéticos (sobre todo los que se empleaban para nombres de persona y nombres de lugar), desde los principios de la colonia española.Pero a pesar de las ventajas y de los estudios realizados desde el siglo XVI y principal mente desde finales del siglo XIX hasta nuestros días, nos consta que la investigación científica del sistema de escritura azteca está todavia atrasada en comparación con el estudio de otros sistemas de escritura.

  • Ce livre présente l'étude de l'un des manuscrits mixtes tardifs (xviie - xviiie siècles) appelés Techialoyan. L'original, établi à Zempoala, Hidalgo, Mexique, en pictographies et en caractères latins transcrivant le nahuatl, est actuellement conservé dans la collection Ayer de la Newberry Library à Chicago. Ces documents, qui ont encore une valeur légale au Mexique et font partie des dossiers de litiges de terres, sont de véritables cadastres détaillés de la région concernée. Le thème principal est à la fois topographique, économique et historique : mesures des terres appartenant à la collectivité, plantes cultivées, noms des lieux et des familles des notables ; avec des références aux droits relatifs à la possession de la terre, depuis l'époque précolombienne jusqu'à leur confirmation à l'époque coloniale. Dans ces Codices, la technique et l'art européens servent à transmettre les données d'une pensée indigène. À mi-chemin entre la peinture du xviie siècle et l'écriture traditionnelle indigène, les Techialoyan sont un produit du Mexique indien, ou plutôt métissé, car l'amalgame final obtenu est indissociable, les éléments européens et indiens y fusionnant comme dans la formation du Mexique « moderne ». L'analyse systématique permettant la lecture complète de ce livre de terres est présentée par l'auteur comme base et exemple appliqué dans la recherche de la méthode scientifique pour l'étude de ce groupe de manuscrits.

empty