• De la médecine antique à la première transplantation cardiaque, le Professeur Jean-Noël Fabiani raconte 30 histoires insolites qui ont fait l'histoire de la médecine et qui sont à l'origine de certaines des plus grandes découvertes médicales.Les chirurgiens oublient souvent qu'ils doivent leur profession à un certain Félix, barbier de son état, qui, appelé en dernier recours par les médecins, est parvenu à guérir en 1686 la fistule anale du Roi-Soleil. A sa demande, le souverain institua la chirurgie comme un métier à part entière.
    Qui ne sait aujourd'hui que se laver les mains est le moyen le plus simple d'éviter la contagion ? Pourtant, en 1850, Ignace Semmelweis a subi toutes les avanies du monde pour avoir supplié ses confrères de bien vouloir respecter cette règle d'hygiène évidente afin de sauver les jeunes femmes qui mouraient les unes après les autres d'infections dans les suites de couches.
    Sont également présentés dans cet ouvrage les acteurs d'une immense fresque : Horace Wells qui découvre l'anesthésie mais qui finit par se suicider en prison en se tranchant sans douleur l'artère fémorale grâce au chloroforme ; le baron Larrey qui ampute jusqu'à l'épuisement les blessés le soir de la bataille d'Eylau ; ou bien le vieil Hippocrate qui rédige, en pensant aux dernières paroles de Socrate, une profession de foi que tous les médecins répètent encore deux millénaires plus tard...
    C'est à ce grand voyage à travers l'histoire de la médecine que nous convie ce livre.

  • L'auteur nous relate l'expérience unique d'une médecine exercée avec enthousiasme dans des conditions de pénurie extrême. En toile de fond, il évoque les espoirs et les déboires parisiens de ce mouvement qui mena ses protagonistes (Bernard Kouchner, Xavier Emmanuelli, Alain Deloche...), initialement boy scouts de l'urgence et de la misère, au Prix Nobel et à des fonctions de ministre.
    Après les événements de mai 1968, les futurs French doctors s'engagent dans l'aventure de la médecine humanitaire qui aboutira à la création de Médecins sans frontières. Au fin fond du Sahel, en Haute-Volta, Jean-Noël Fabiani, alors interne des Hôpitaux de Paris, prend en charge la chirurgie dans un hôpital de brousse où il doit traiter des malades dont il ignore les pathologies et les moeurs. Youssef, l'incontournable marabout de Fada N'Gourma, le guide dans les méandres de l'univers africain et lui enseigne sa médecine rituelle faite de recettes ancestrales. Comment traiter une plaie thoracique provoquée par le javelot d'un chasseur qui sort de la poitrine en battant au rythme du coeur ou que faire devant les conséquences de l'excision lors des accouchements ? Quelle est cette maladie qui ressemble à la variole pourtant théoriquement éradiquée de la surface de la Terre ? L'auteur nous relate l'expérience unique d'une médecine exercée dans des conditions de pénurie extrême. Il évoque les espoirs et les déboires parisiens de Médecins sans frontières qui reçut le prix Nobel de la paix en 1999 et mena certains de ses protagonistes (Bernard Kouchner, Xavier Emmanuelli), initialement boy-scouts de l'urgence et de la misère, à des fonctions ministérielles.

  • Savez-vous comment les barbiers sont devenus chirurgiens ? Auriez-
    vous imaginé que l'anesthésie était née sur un champ de foire ? Vous
    a-t-on appris à l'école comment Pasteur avait découvert la
    vaccination... parce que son assistant était parti en vacances ? Du
    bricolage parfois génial de la préhistoire jusqu'à
    l'hypersophistication des greffes d'organes, l'histoire de la
    médecine est un immense roman plein de rebondissements, où l'amour,
    le pouvoir, le génie et le hasard se mêlent à la science. Dans cette
    première histoire de la médecine en BD, le professeur Fabiani voyage
    à travers les siècles et les continents avec jubilation, sans se
    départir de la rigueur de l'historien, en duo avec Philippe
    Bercovici, le dessinateur génial des « femmes en blanc ». Accessible
    à tous, cet album passionnant nous entraîne dans l'intimité des
    médecins de légende, des obstinés, des découvreurs, mais aussi des
    illuminés, des charlatans et des professeurs de mensonges. Bercovici
    et Fabiani nous racontent en 240 pages d'anthologie l'histoire de
    notre civilisation.

  • La fabuleuse histoire de l'hôpital du Moyen Âge à nos jours.
    Avec un goût prononcé pour l'anecdote et une maîtrise de l'art de la chute, le grand chirurgien et professeur Jean-Noël Fabiani nous raconte, avec humour et érudition, les grandes heures de l'hôpital et de la médecine française.
    On y apprendra notamment :
    Comment l'hospice du Moyen-Âge purement religieux s'est transformé en un lieu où l'on a rassemblé des malades.
    Comment on a progressivement séparé la notion de maladie de celle de misère.
    Comment Bonaparte obligea les médecins à fréquenter les hôpitaux.
    Comment Laennec inventa le stéthoscope.
    Comment la reine Victoria accoucha sans douleur. Etc.


  • Le Professeur Jean-Noël Fabiani nous raconte l'histoire des grands médecins du passé pour rappeler leur place dans l'histoire de la médecine moderne.

    Les chirurgiens oublient souvent qu'ils doiventleur profession à un certain Félix, barbier de son état, qui, appelé endernier recours par les médecins, est parvenu à guérir en 1686 lafistule anale du Roi-Soleil. A sa demande, le souverain institua lachirurgie comme un métier à part entière, dès lors séparé de la "barberie ".
    Qui ne sait aujourd'hui que se laver les mains est lemoyen le plus simple d'éviter la contagion ? Pourtant, en 1850, IgnaceSemmelweis a subi toutes les avanies du monde pour avoir supplié sesconfrères de bien vouloir respecter cette règle d'hygiène évidente afinde sauver les jeunes femmes qui mouraient les unes après les autresd'infections dans les suites de couches.
    Sont également présentésdans cet ouvrage les acteurs d'une immense fresque : Horace Wells quidécouvre l'anesthésie mais qui finit par se suicider en prison en setranchant sans douleur l'artère fémorale grâce au chloroforme ; lebaron Larrey qui ampute jusqu'à l'épuisement les blessés le soir de labataille d'Eylau ; ou bien le vieil Hippocrate qui rédige, en pensantaux dernières paroles de Socrate, une profession de foi que tous lesmédecins répètent encore deux millénaires plus tard...
    C'est à ce grand voyage à travers l'histoire de la médecine que nous convie ce livre.
    Leprofesseur Jean-Noël Fabiani est chef de service à l'hôpital européenGeorges-Pompidou à Paris, où il dirige le département de chirurgiecardio-vasculaire. Il est également professeur à l'universitéParis-Descartes et fut chargé de l'enseignement de l'histoire de lamédecine pendant dix ans à la faculté.

  • Le prétexte d'une opération incite Jean-Noël Fabiani à nous raconter les grandes étapes des transplantations d'organes, du premier rein greffé à la célébrissime opération du coeur du professeur Barnard.
    Cette fois, le professeur Fabiani nous convie à l'histoire d'une transplantation : celle d'Ariane qui a vingt ans, et dont le coeur doit être changé, fatigué avant même d'avoir suffisamment battu. Dans cette aventure, les grands noms qui ont fait l'histoire des transplantations s'invitent tout naturellement. Parfois de façon inattendue et... insolite.
    Quel lien peut-il bien exister entre Alexis Carrel, prix Nobel de médecine, et Charles Lindbergh, vainqueur de l'Atlantique ?
    Pourquoi la France entière prie-t-elle pour qu'un miracle se produise en cette nuit de Noël 1952, alors que les chirurgiens tentent de greffer le rein qu'une mère vient de donner à son fils condamné ?
    Comment Willem Kolff parvient-il à construire un appareil ressemblant à une lessiveuse dans une Hollande occupée par les nazis, croyant pouvoir ainsi fabriquer un rein artificiel ?
    Qui est, enfin, Hamilton Naki ? Dans l'Afrique du Sud de l'apartheid, tandis que Christiaan Barnard vient de réaliser la première transplantation cardiaque au monde, une rumeur s'installe : cette réussite serait en fait celle du jardinier de l'hôpital... Qui est donc ce jeune Noir que la presse appelle " le mystérieux docteur Naki " ? Qu'y a-t-il de vrai dans tout cela ? Il faut mener l'enquête.
    Le professeur Jean-Noël Fabiani est chef de service à l'hôpital européen Georges-Pompidou à Paris, où il dirige le département de chirurgie cardio-vasculaire et de transplantation d'organes. Il est également professeur à l'université Paris-Descartes et fut chargé de l'enseignement de l'histoire de la médecine pendant dix ans à la faculté.

  • Las enfermedades cardiovasculares son una de las plagas de los países industrializados. Nuestra vida cada vez más sedentaria y la alimentación, muchas veces demasiado rica y desequilibrada, nos predisponen cada día más. En La cocina de sus arterias, el profesor Fabiani, eminente especialista en cirugía cardiovascular del hospital Broussais en París, nos ayuda a ver las cosas claras y nos guía para evitar estas enfermedades sin la necesidad de privarnos de ciertos alimentos. Uno de los más grandes cocineros franceses, Bernard Pacaud, chef del restaurante L'Ambroisie, situado en place des Vosges, también en París, nos propone 60 recetas, aplicaciones apetitosas de los consejos del profesor Jean-Noël Fabiani. Una obra que reconcilia la dietética y la gastronomía.

empty