• À l'opposé de l'exploitation que subissent les victimes des réseaux mafieux, il existe une prostitution délibérément choisie que les mouvements abolitionnistes s'obstinent à nier.
    Face à une société libérale qui promeut une marchandisation déshumanisée de la sexualité et à un État hypocrite dont la politique répressive aggrave leurs conditions d'existence, ces travailleu(r)ses du sexe se battent pour que la prostitution libre soit considérée comme un métier et pour faire reconnaître leurs droits.
    À rebours des idées convenues et convenables, ce livre retrace leurs parcours surprenants et restitue leur parole, souvent dérangeante. Pour quelles raisons choisit-on de se prostituer ? S'agit-il d'un travail comme un autre ? Peut-on y trouver du plaisir ? Qui sont les client(e)s des prostitué(e)s ? Pourquoi les travailleu(r)ses du sexe sont-elles à ce point stigmatisées ? La répression dont elles font l'objet sert-elle la lutte contre le proxénétisme ou une volonté de contrôle de notre sexualité ? La société aurait-elle peur de leur liberté ?
    Jean-Michel Carré est l'auteur de nombreux films documentaires, dont l'un des plus récents, J'ai très mal au travail (2006), a rencontré un grand succès en salles, et de plusieurs livres, dont Poutine, le parrain de toutes les Russies (Saint-Simon, 2008). Les Travailleu(r)ses du sexe (2010), dont ce livre constitue le prolongement, clôt une série de six films sur la prostitution.

  • Dans la famille des dictionnaires, et en particulier ceux des élites ou des grands corps, celui des inspecteurs des Finances était attendu. Comme les autres, sans doute, il contient des notices biographiques détaillées, en l'espèce celles des 1 217 membres des promotions qui s'égrènent de 1801 à 2009. Mais il s'en distingue aussi. D'abord, par la richesse des articles rédigés par une quarantaine d'auteurs, qui y analysent dans leur diversité les parcours, les pratiques et les activités des inspecteurs au cours des deux siècles écoulés. Ensuite, par l'analyse des figures singulières de soixante-deux inspecteurs, connus ou méconnus, qui ont marqué de leur empreinte la vie économique financière et politique. Si on y ajoute les nombreuses annexes, on prend la mesure du fait que ce dictionnaire est conçu à la fois comme un état des lieux provisoire des études scientifiques sur les membres de ce corps et sur l'institution, mais aussi comme un outil de travail durable en vue de recherches nouvelles.

  • Le corps médical, comme l'opinion publique, sont aujourd'hui divisés devant un projet de réforme qui est entré déjà dans une première phase de réalisation avec ce qu'on appelle la "médecine conventionnée". On parle ainsi de "fonctionnarisation" de la médecine, de "médecine à la chaîne", de perte du libre-choix de son praticien, etc. L'exemple récent de la grève des médecins belges est, maintes fois, invoqué pour justifier les inquiétudes... Michel Carré, qui est depuis plus de cinq ans en contact quotidien avec les médecins et leurs problèmes, expose les origines et les mobiles de la querelle. Les conclusions et les solutions qu'il propose susciteront d'utiles discussions étayées sur une information claire et vivante.

empty