Éditions Les Liens qui libèrent

  • Qu'en est-il aujourd'hui du consentement dans le couple ? La question posée ici - à l'heure de la vague #Metoo ou bien du confinement dû à l'épidémie de Covid-19 - reste largement taboue.
    Pour la première fois, un sociologue a mené l'enquête. En recueillant de très nombreux témoignages, il montre combien les malentendus, les angoisses, les chagrins, parfois même le drame, règnent là où l'on ne devrait trouver que plaisir partagé.
    Que se passe-t-il quand l'un a envie et l'autre pas ? Peut-on dire non, et comment le dire ? Peut-on aimer son conjoint et ne pas avoir envie de faire l'amour ? Ne risque-t-on pas de tuer le couple en se refusant ? Jean-Claude Kaufmann explore ici les « zones grises » de nos intimités.
    Le plus souvent les deux partenaires refoulent leurs insatisfactions en silence. Mais parfois, hélas, une ligne rouge est franchie, quand l'homme se transforme résolument en agresseur, commettant, de fait, ce qu'il faut nommer : un crime sexuel.
    Voici un ouvrage qui a à coeur de déclencher une prise de conscience salvatrice et une insurrection dans les chaumières... Pour qu'enfin la parole se libère, avec force !

  • L'auteur plonge dans l'histoire des derniers siècles pour démontrer comment tout cela a commencé, comment le piège terrible s'est formé. Il souligne notamment la contradiction grandissante entre République et démocratie, devenue aujourd'hui explosive. Et de quelle manière les instruments de régulation censés nous sauver (le modèle de l'homo economicus ou le langage numérique) se sont transformés en remèdes pires que le mal.

  • Qu'on la fête, qu'on l'exècre ou bien qu'on la moque, tout le monde connaît la Saint Valentin. Et pourtant qui en connait la véritable histoire ? Cette histoire n'est pas celle soporifique que l'on imagine. Elle est agitée, subversive, ponctuée de surprises et de retournements. Voici un livre consacré aux enjeux réels de la Saint Valentin, qu'il était urgent d'enfin découvrir.    

  • Dans la torpeur de l'été 2016, l'« affaire » du burkini éclate soudain. L'emballement médiatique pousse chacun à se positionner dans l'urgence. Surprise : tous les camps habituels se retrouvent divisés. Droite contre droite, socialistes contres socialistes, écologistes contre écologistes, féministes contre féministes, etc. Les positions sont tranchées mais la confusion règne, ce qui a le don d'agacer le monde politique, désireux d'en finir au plus vite avec cette histoire, pour retrouver les « vrais problèmes » des Français.

  • Cela a commencé par un cri, qui exprimait une souffrance trop longtemps retenue. Et trop longtemps cachée. Un récit publié sur le blog de l'auteur il y a quelques mois a déclenché une soudaine avalanche de témoignages, tous féminins : des femmes se reconnaissaient dans ce qui était dit et voulaient à tout prix parler à leur tour, raconter et raconter encore, avec passion, pour essayer de comprendre le drame qu'elles étaient en train de vivre. 

empty