• « Impossible n´est pas français », avait coutume de dire Napoléon quand on discutait ses plans. Pourtant, ce qu´il demande à Decrès, son ministre de la Marine et des Colonies, relève incontestablement du rêve : envoyer par mer une division, soit dix mille soldats, à Java, cette belle colonie qu´il a acquise en annexant la Hollande à l´Empire en 1810. Ignore-t-il que la flotte britannique domine toutes les mers du globe et que la marine française est exsangue après Aboukir et Trafalgar ?

    Comme on ne désobéit pas à l´Empereur, le très roué amiral Decrès monte une expédition qui n´est qu´un leurre mais qui pourrait, à l´occasion, servir ses intérêts. Quand les rapports atteindront Paris, Napoléon, accaparé par l´organisation de la Grande Armée à l'assaut de la Russie, mit une sourdine à ses ambitions extrême-orientales.

  • Un jeune Balinais émigre à Jakarta. Ses parents, bien qu'issus d'un lignage aristocratique, sont accablés de dettes. Malgré ses appréhensions, il espère réussir dans la capitale. Au-delà de l'évocation de la vie de déracinés dans une ville inhumaine, ce récit illustre les désarrois et les tourments de la jeunesse dans une Indonésie de tous les dangers.

  • Un guide d'identification des espèces des fruits des arbres et arbustes : les fruits charnus qui contiennent les graines et assurent la reproduction des espèces.

  • En 2016, Relations célèbre son 75e anniversaire ! Pour l'occasion, la revue propose une trilogie avec les trois premiers numéros de l'année, débutant avec le thème « l'amour du monde ». Le combat pour la justice prend appui sur un amour du monde qui embrasse l'amour de la Terre, de la vie, du beau, du juste, mais aussi de ce qui relie entre eux les êtres humains, à travers le désir, l'action collective, l'expression de la liberté, la construction d'un monde commun. Il s'agit du socle fondamental de toute résistance et la créativité y plonge ses racines. Confrontés aux systèmes d'oppression qui détruisent des vies humaines et la cohésion sociale dans de nombreuses régions du monde, les femmes et les plus déshérités ne sont-ils pas au coeur de l'expérience la plus courageuse et la plus mystérieuse de cet amour? Et réussirons-nous à en faire le moteur, à l'échelle planétaire, de la transformation radicale que la crise écologique et climatique nous impose?

  • "À l'heure du questionnement sur le retour à la nature et de la prééminence des enjeux écologiques, ce coffret propose pour la première fois un entretien avec le plus grand audio-naturaliste français ; Jean-Claude Roché, mis en perspective avec les extraits sonores de chants d'oiseaux et de biotopes, qu'il a collectés tout au long de sa vie.
    Réalisé par Bernard Fort, fondateur du GMVL, cet entretien de plus de 3 h 30 revient sur le parcours de ce passeur virgilien des sons de la nature : de sa rencontre avec le compositeur Olivier Messiaen, de la publication du premier disque sur les oiseaux de Camargue qui allait obtenir le Grand Prix du disque de l'Académie Charles Cros, jusqu'à la réalisation de plus de 150 enregistrements dans des milieux différents, de guides d'espèces et d'ambiances, et enfin la création du CEBA qui allait devenir l'esprit de l'école audio-naturaliste française.
    Cet entretien illustré est le véritable manifeste de l'un des plus grands ambassadeurs du témoignage écologique sur la beauté du vivant."
    Patrick FRÉMEAUX
    Partie 1 - Une enfance, une vocation.
    Partie 2 - L'oiseau.
    Partie 3 - Une oeuvre, une vie.

  • Ce livre tente de cerner ce qui est devenu un problème central de la vie quotidienne de biens des gens : l´insécurité, et le sentiment d´insécurité qui l´accompagne. Il ne concerne pas seulement quelques cités de banlieue, et il n´est pas seulement dû à des bandes de jeunes à la dérive. Il ne s´explique pas seulement par des raisons sociales (chômage, exclusion). Vols, agressions, incivilités de toutes sortes ont connu à partir des années 60 une croissance vertigineuse dans toutes les sociétés riches, où les biens de consommation courante abondent. Tous les lieux publics, de rassemblements ou de passages, sont touchés : rues, transports, écoles, centres commerciaux... Jean-Louis Schlegel a posé à Sebastian Roché les questions les plus simples : qui, où, pourquoi ? Quels auteurs pour quelles victimes ? Que font la police, la justice ? Prévention ou répression ? Surtout : comment contrer l´insécurité ? N´est-il pas urgent de se donner pour objectif une société d´hospitalité, c'est-à-dire une société où l´accueil de tous irait de pair avec des règles à respecter par tous ?

empty