• Nietzsche qui se voulait à la fois de son temps et contre son temps, a posé à notre modernité les questions les plus fondamentales et soulevé autant de polémique que d'enthousiasme. Après avoir rappelé les principales difficultés d'interprétation, cet ouvrage s'efforce de faire le point. 
    Dans une première partie, le sens de la tragédie grecque et celui de la sagesse socratique se trouvent renouvelés à partir de la dualité de l'équilibre apollinien et de l'ivresse dionysiaque. 
    Une deuxième partie montre comment une critique généalogique retrouve sous le problème du fondement de la morale, celui, critique, de la valeur des valeurs c'est-à-dire de leur hiérarchie. La célèbre volonté de puissance, si souvent abusivement interprétée, est ici précisée. 
    La troisième partie décrit l'anthropologie de Nietzsche, le développement du «  type de l'homme  » du nihilisme jusqu'à l'homme supérieur et enfin le «  surhomme  » dont l'interprétation a donné lieu à tant de contresens. 
    Reste à affronter dans une dernière partie la pensée de l'éternel retour, la plus mystérieuse, la plus difficile, pleinement accessible seulement au surhomme, ultime approfondissement du dionysisme. 

  • Platon et le platonisme

    Jean Lefranc

    Toute l'histoire de la philosophie occidentale a sa source dans les dialogues de Platon qui ont donné lieu à de multiples interprétations.Cet ouvrage précise :· les notions fondamentales depuis Platon comme idée, dialectique, âme, éros, être et non-être ;· les thèses politiques de Platon, encore discutées de nos jours ;· le néo-platonisme et ses rapports avec le christianisme ;· le platonisme de la Renaissance dans la science et l'art.Jean Lefranc est agrégé de philosophie et maître de conférences honoraire à l'université Paris-Sorbonne. Il a publié récemment aux Éditions Armand Colin L'Esprit des Lumières et leur destin (1997) et La Métaphysique (1998).
    La théorie des idées : L'être comme idée. Voir et dire. La dialectique. L'intermédiaire mathématique. L'idée de bien. Les mythes de l'âme : L'âme et idée. L'amour et la mort. Le problème politique : Le philosophe dans la cité. Les gouvernements imparfaits. La cité idéale. Cité idéale et réalité historique. Le problème ontologique : Les apories de la participation. Les genres de l'être. Cosmologie mythique. Le platonisme dans l'Antiquité : Les successeurs de Platon. Le néo-platonisme. Christianisme et néo-platonisme. Le platonisme à la Renaissance : Humanisme et platonisme. Le platonisme des savants. Le platonisme des artistes.

  • Schopenhauer est le plus méconnu des grands philosophes du XIXe siècle. L'influence de son pessimisme a été considérable chez les philosophes (Nietzsche), les musiciens (Wagner), les artistes, les écrivains russes (Tolstoï), allemands (Mann), anglais (Conrad), français (Maupassant, Mallarmé, Proust...) Pourtant, la portée de son oeuvre, malgré ou à cause de ses qualités littéraires, à très souvent été appréciée à contre-sens. On a vu en lui un romantique, un irrationaliste, un contempteur des sciences, un moraliste pénétrant mais amer, misogyne et réactionnaire, et, de plus, peu conséquent avec lui-même. Les wagnériens en ont fait le prophète d'une religion de la musique et de l'art total. Plus récemment, il est devenu un précurseur de l'existentialisme ou d'une philosophie de l'absurde.Le présent ouvrage entend rectifier cette image. Schopenhauer, successeur authentique de Kant, prolonge la critique de la raison par elle-même et en tire toutes les conséquences. Sa métaphysique de la volonté correspond bien à la physique des forces contemporaine et ne se confond ni avec une philosophie de la décadence ni avec une exaltation mystique. Son pessimisme, ni psychologique ni historique, mais métaphysique, reste une instance critique radicale. Son renversement des philosophies de la conscience ouvrant sur Freud, comme confrontation de la tradition biblique occidentale et de la pensée religieuse de l'Inde se sont avérés riches de prolongements.

    Jean LEFRANC, agrégé de philosophie, est maître de conférences honoraire à l'université de Paris-Sorbonne dont il a dirigé plusieurs années l'UFR de philosophie. Il a publié sur la philosophie française du XVIIIe et XIXe siècle, sur Kant, Schopenhauer, Nietzche, Freud. Un philosophe inactuel. Critique du théisme occidental. La résolution métaphysique de la crise kantienne. La métaphysique à la rencontre des sciences. La destinée du sujet humain. Le déchiffrement du monde.

  • Maine de Biran, Bergson, Comte, Proudhon... La philosophie en France au XIXème siècle rassemble les débats fondamentaux entre spiritualisme et positivisme sur l'origine des idées, le sens de l'histoire ou la réforme sociale. Le débat philosophique en France à cette période n'est pas séparable d'une interprétation de la grande Révolution et donc des secousses successives de 1830, 1848, 1871.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Nietzsche, le penseur " intempestif ", aura sans doute été le critique le plus pénétrant des idées " modernes " qui sont encore les nôtres. La pensée de Nietzsche est une oeuvre de rencontre obligée pour tout étudiant en philosophie. Quatre grandes perspectives sont dégagées : - " la découverte de Dionysos ", de la Naissance de la tragédie (1872) aux Dithyrambes de Dionysos (1889) ; - la " critique généalogique ", méthode d´une philosophie de l´évaluation, aboutissant à un antichristianisme radical ; - une anthropologie en quête des types humains les plus hauts " du dernier homme au surhomme ", en passant par les hommes supérieurs, les créateurs rencontrés par Zarathoustra ;
    - la volonté de vérité s´arrache à l´historicisme, à l´objectivité positiviste, à la métaphysique de l´Être ; Mais qui peut vraiment supporter la pensée de l´éternel retour ? La pensée de Nietzsche n´est-elle pas celle de la fin de la philosophie ? Une pensée pour ceux qui se reconnaissent comme esprits libres.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Jean Lefranc est un grand connaisseur de la pensée des XVIIIe et XIXe siècles français et allemand. Ces articles ici réédités témoignent de la vigueur et de la modernité d'un rationalisme critique. Montesquieu et Rousseau ouvrent cette voie, mais c'est Kant qui formule la nature de ce rationalisme. Schopenhauer, Nietzsche ou Freud poursuivent cet effort critique : c'est une invitation à rechercher la vérité, à l'oser.


  • La meilleure méthode naturelle de rajeunissement

    Rides du lion, affaissement des paupières, double menton, perte d'éclat de la peau, cernes... notre visage, véritable miroir de nos émotions et de l'état de nos organes, se marque un peu plus profondément à mesure que nous vieillissons.
    Il est cependant possible d'atténuer les traces du temps pour retrouver ou conserver la tonicité de nos trente ans.
    Dans ce livre, vous découvrirez :
    o 25 exercices de yoga facial pour tonifier les muscles affaissés et étirer les muscles contractés, et 8 exercices de hatha yoga et de yin yoga pour renforcer les organes vitaux et rééquilibrer le corps.
    o Les automassages et les points d'acupression détaillés à mettre en place pour stimuler le collagène, activer la circulation de l'énergie au niveau du visage et donner à la peau une impulsion de renouvellement.
    o Des recettes naturelles de cosmétiques à faire soi-même pour prendre soin de notre épiderme, le protéger, l'hydrater, le nourrir.

    Professeure de hatha yoga passionnée par la beauté, Sylvie Lefranc s'est formée il y a dix ans aux massages ayurvédiques du visage et à la cosmétique, pour proposer une approche unifiée de ces deux disciplines, le yoga du visage. Elle enseigne aujourd'hui avec passion des techniques douces et conscientes afin de permettre aux femmes de développer et de garder une peau rayonnante et un visage resplendissant.

  • Le livre idéal pour comprendre les cryptomonnaies et investir sans risque
    Une cryptomonnaie est une monnaie virtuelle utilisable sur un réseau informatique décentralisé, de pair à pair. Elle est fondée sur les principes de la cryptographie et intègre l'utilisateur dans les processus d'émission et de règlement des transaction.
    La plus connue des cryptomonnaies est le Bitcoin, mais il en existe beaucoup d'autres comme l'Ether, le Dash, le Ripple ou encore le Litecoin. Ce livre se propose de dresser un panorama complet des différentes cryptomonnaies sur le marché avec leurs avantages et leurs inconvénients. Il montre également comment utiliser les nombreuses plate-formes d'investissement disponibles en ligne, comment acheter et vendre vos cryptomonnaies et comment éviter les risques inhérents à ce type de transactions.

  • Ce livre synthétise l'ensemble des pratiques professionnelles du psychomotricien. Il rappelle les fondamentaux du métier. Il détaille tous les référentiels. L'ensemble des champs d'application, du bébé à la personne âgée, sont systématiquement décrits. Riche de très nombreuses vignettes cliniques, il entend constituer le nouveau manuel de formation continue d'un métier en constant développement. Un tout en un appelé à s'installer comme la référence du domaine.

  • Alban Lefranc nous livre ici une fable romanesque à l'humour grinçant, et au style incandescent, sur l'enfer du monde contemporain. 

  • 'Il absorbait par tous ses pores l'espace clos entre les cordes, et sa peau comme une éponge avalait le volume à grandes gorgées, dévorait les moindres détails de ce carré magique de six mètres sur six où il avait choisi de passer sa vie désormais.' Comme chacun sait, il n'y a qu'une seule façon de passer le cap Horn : vite. Mohamed Ali a su somptueusement incarner cette vitesse face à ses adversaires sur le ring, face à l'Amérique blanche des années soixante.
    Mais avant de s'appeler Mohamed Ali, il a fallu que le jeune Cassius Clay surmonte ses peurs, sorte de son mutisme et s'invente un corps. Il a fallu qu'il trouve la voix qui habite pleinement ce corps.
    Ce livre raconte sa genèse : Ali avant Ali.

  • "Nous venons de cerveaux saccagés par la consommation et par le dogme de la non-violence. Nous avons grandi dans la dépression, la maladie et la peur du déclassement. Mais cette engeance est sortie des non-lieux où vous vouliez la cantonner. Vous avez laissé une armée grandir dans vos entrailles." De la Fraction Armée rouge, née à la fin des années 60 en Allemagne de l'Ouest, la rumeur n'a retenu que le récit d'espionnage ou le road movie sanglant. Loin des clichés associés à "la bande à Baader", ce roman remonte aux sources de la démence nazie, de son emprise durable sur le langage et les corps. Car plutôt qu'Andreas Baader, c'est Bernward Vesper, fils d'un célèbre poète nazi, qui incarne la déchirure d'une jeunesse prise entre le poison de la langue hitlérienne et l'enthousiasme béat du miracle économique. Il va bientôt rencontrer Gudrun Ensslin, une femme prête à tout pour que le mensonge cesse...

  • « On s'est bien foutu de votre gueule toutes ces années, de vos grands yeux ahuris, de votre indéracinable accent teuton, un peu moins les derniers temps où votre main s'armait promptement d'un tesson paraît-il, Queen of the bad girls enfin, parvenue au but. » Ni hagiographie, ni descente en flammes, Vous n'étiez pas là détourne le genre biographique pour passer outre les images d'Épinal associées à Nico (1938-1988) : cover-girl précoce, demi-mondaine dans La Dolce Vita, égérie des films de Warhol, femme fatale du Velvet Underground, maîtresse d'une poignée de célébrités et increvable junkie bien au-delà des années 70.
    Apostrophant son héroïne sur un ton tendre et grinçant, Alban Lefranc s'approprie les tendances à l'affabulation de Nico, tord ici et là le bâton des faits et finit par la mentir vraie. Partant de ce rapport décalé, elliptique et dissonant, il l'exhume des ruines du IIIe Reich, la confronte à l'absence d'un père, autopsie les zones d'ombre de son ascension fulgurante, remet en perspective ses frères de chaos, ôtant un à un les masques d'une intériorité mouvante pour réinventer quelques-unes de ses vies possibles.

  • De nos jours, les technologies ne sont plus considérées pour elles mêmes - comme jadis l'ordinateur -, mais comme moyen d'interagir avec le monde réel. Banalisées, elles s'intègrent toujours davantage au quotidien. L'idée serait d'« augmenter » les capacités de l'individu grâce à des fonctionnalités issues du croisement entre programmes, données, réseau et matériels électroniques. C'est pourquoi le présent ouvrage se consacre au « droit des applications connectées ». Une application connectée se compose d'un logiciel et d'une base de données ; elle est reliée au réseau par le biais d'une interface consistant en un dispositif électronique dotéde capteurs. Un premier Livre est consacré à la protection des créations informatiques, ainsi qu'aux contrats les prenant pour objet. Un deuxième Livre est consacré au droit applicable au contenu du réseau et aux activités, licites ou illicites, qui y sont exercées. Un dernier Livre est dédié aux interfaces, ces dispositifs électroniques souvent désignés comme « objets connectés ». Au-delà du droit civil, du droit commercial et du droit pénal, les droits de la propriété intellectuelle, des données personnelles, de la communication et de la consommation nourrissent le présent ouvrage, à jour des dernières réformes de l'automne 2016. Il s'adresse aux étudiants, aux directeurs juridiques, aux avocats, aux magistrats ainsi qu'aux universitaires. Il se destine aussi aux experts techniques ainsi qu'aux dirigeants de start-up et SSII.

  • La métaphysique

    Lefranc

    Parménide, Platon, Aristote, Descartes, Leibniz, Kant, Hegel, Schopenhauer, Nietzsche, Heidegger : c'est en se référant en particulier à ces auteurs que sont étudiées les problématiques essentielles de la métaphysique.La métaphysique n'est-elle qu'un abus de langage ? Peut-elle prétendre à une science supérieure, fondatrice des autres sciences ? Peut-elle parvenir à se critiquer elle-même ? À se dépasser elle-même ? Il semble bien que l'interrogation métaphysique reste sous-jacente à notre modernité.Dans cet ouvrage, plus particulièrement destiné aux étudiants en philosophie des 1er et 2e cycles universitaires et des classes préparatoires aux Grandes Écoles, les notions fondamentales (être, idée, substance, sujet ...) et les grandes positions doctrinales sont caractérisées dans leur origine et leur évolution.Jean Lefranc est maître de conférences honoraire à l'université de Paris-Sorbonne, dont il fut à la tête, pendant plusieurs années, de l'unité d'enseignement et de recherche de philosophie. Il a publié récemment L'esprit des Lumières et leur destin (A. Colin, 1997), La philosophie en France au XIXe siècle (PUF, 1998) et dirigé un important Cahier de l'Herne sur Schopenhauer (1997).
    La métaphysique comme langage : Qu'est-ce que la métaphysique ? Critique de la langue du métaphysicien. Des mots premiers d'abord grecs. La métaphysique comme science fondatrice : L'énigme de l'être et du mouvement. Être et paraître : l'idée. Être et devenir : la substance. Être et penser : le sujet. La métaphysique comme interrogation fondamentale sur elle-même : La métaphysique de la métaphysique. Métaphysique et objectivité : l'idéalisme transcendantal. Métaphysique et historicité : le système dialectique. Métaphysique et critique de la subjectivité : le « dépassement » de la métaphysique. La métaphysique comme généalogie de la modernité.

  • Dans les années 2000/2003, l'incantation au soutien à la parentalité a côtoyé les discours sur l'insécurité, les "défauts" de la parentalité étant mis largement sur le devant de la scène médiatique et politique comme causes de dysfonctionnements sociaux. L'originalité de cet ouvrage est de porter un regard critique sur le terme même de parentalité et sur le contexte dans lequel il a émergé. Il favorisera une analyse plus lucide des enjeux de cette mise en exergue de la parentalité.

  • Oublier le passé, c'est se condamner à le répéter. Depuis la fin des années 1990, cette idée a inspiré le développement massif de politiques de mémoire partout dans le monde : musées mémoriaux, monuments, éducation civique et institutions sont chargés d'écrire l'histoire, d'honorer des victimes, de dire le bien et le mal, de permettre aux citoyens et aux gouvernants de
    construire des sociétés pacifiées.
    Mais ces politiques n'ont pas rempli leurs objectifs. Elles n'ont pas su endiguer la montée des populismes ni empêcher les actions politiques violentes. Pour comprendre les raisons de cet échec et éclairer le débat public, les auteures remontent aux sources mêmes des politiques de mémoire et s'interrogent, sans concession ni posture partisane : d'où viennentelles
    ? Que font-elles effectivement ? À quoi servent-elles ? Comment les rendre efficaces ?

  • Pierre Lefranc est le dernier des grands compagnons de route de Charles de Gaulle. Un rebelle, lui aussi, qui a participé à toute l´épopée gaullienne, des débuts de la Résistance aux dernières heures du pouvoir. Devenu son collaborateur direct à l´Élysée, Pierre Lefranc a eu le privilège de pouvoir observer l´homme de Gaulle, d´analyser sa façon de diriger, de suivre au plus près le cheminement d´une pensée haute et exigeante qui a bouleversé le destin de la France. De son dialogue vif et sans détour avec la journaliste Geneviève Moll émerge un portrait du Général riche d´anecdotes et de révélations.
    Derrière la figure de l´homme d´État hors du commun, on découvre un personnage affable, urbain, timide parfois et souvent plein d´humour. On le voit surtout diriger la France avec une hauteur de vues, un sens de l´innovation politique et sociale qui s´imposent plus que jamais comme un modèle, cinquante ans après la création de la Ve République. Alors que la direction de la France semble aujourd´hui si confuse et incohérente, regarder Charles de Gaulle gouverner est une leçon toujours riche d´enseignements.
    Geneviève Moll, journaliste de la presse écrite, a été aussi rédactrice en chef des journaux de France 2. Elle est l´auteur de biographies de François Mitterrand, Yvonne de Gaulle, Françoise Sagan, d´un livre sur le monde arabe avec l´ancien secrétaire de la Ligue arabe, Chedli Klibi, et d´un thriller Une chambre au Vatican.

  • L'auteur, ancien résistant et chef de cabinet de Charles de Gaulle, nous fait suivre l'itinéraire des combattants pour la liberté, avec des anecdotes et des portraits des principaux acteurs de ces années.

  • Dans les années 60, Yane Lefranc a parcouru, avec son époux, de nombreux villages andalous et pénétré dans l'intimité de plusieurs familles gitanes du sud de l'Andalousie. Elle a tenu à rédiger ce témoignage d'instants exceptionnels, vécus au milieu de leurs « cousins » gitans, transmetteurs des chants authentiques qui font leur patrimoine. Ils revivaient peines et joies à travers leur chant, dont ils n'auraient su se passer.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty