• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Georg Zimmer, dont nous reproduisons la photographie en même temps que celle du Ct. Von Muller et de Jean Feuga, était matelot-canonnier à bord de l'Emden. Il participa à toutes les campagnes du navire, sous les ordres directs du prince de Hohenzollern et, pendant la durée des opérations, établit une carte où il traça les différentes routes du croiseur à travers la mer de Chine et l'Océan Indien. La liste des bâtiments coulés par le croiseur corsaire, fut également mise à jour par Georg Zimmer qui, à la fin des hostilités, fut autorisé à ajouter - à son propre nom - celui du croiseur, comme tous les survivants du navire désormais légendaire. C'est la carte de Zimmer-Emden, et la liste des bâtiments alliés établie par ses soins, que nous reproduisons dans cet ouvrage.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le yoga

    ,

    On limite singulièrement le yoga lorsqu'on n'y voit qu'une série de « postures » saupoudrée de quelques « respirations » et trouvant son couronnement dans la relaxation. Pratiqué dans le monde entier, il est pourtant méconnu dans ses bases philosophiques et son immense variété.
    Cet ouvrage replace le yoga dans sa perspective authentique, et donc d'abord indienne, montre combien il est à la fois multiforme et cohérent, et expose l'immense richesse de la tradition yogique, immémoriale et toujours actuelle.

  • Le plus souvent, nous ne pensons pas, nous sommes « pensés » : c'est à peine si nous nous rendons compte de ce qui nous occupe, et les projets, les souvenirs, les mots et les images se succèdent dans notre esprit, se chevauchent, s'entrecroisent comme s'ils vivaient d'une vie autonome.
    Dans ces conditions, si l'on se sent attiré par la vie spirituelle, comment espérer atteindre un quelconque état d'éveil et goûter à la contemplation sans sêtre préalablement exercé à l'art de la concentration, qui vise à la maîtrise du mental ? Lieu et instrument de notre activité psychique consciente et inconsciente, le mental est l'outil incontournable de toute approche de la concentration, condition de l'expérience spirituelle.
    Pierre Feuga, professeur de yoga, nous livre ici les principes fondamentaux d'une concentration calme et active, et les conseils pratiques pour y accéder progressivement.

  • Pour l'eveil

    Pierre Feuga

    • Almora
    • 20 Avril 2017

    Eveil, le mot est à la mode mais souvent mal compris. Ce livre pose les bases théoriques mais surtout pratiques d'un Eveil, occasionnel d'abord guis permanent. Mais il ne le fait pas sous forme d'un " discours " systématique. C'est par le biais de l'observation quotidienne, de la poésie, de l'humour, de l'émotion soudaine que cette expérience comparable à aucune autre est le mieux suggérée. C'est aussi par des souvenirs personnels de l'auteur, aux quatre coins du monde, par des témoignages d'hommes et de femmes qui, parfois d'une manière inattendue et paradoxale, ont approché l'Eveil. Un souffle de liberté parcourt les 64 " instants " de ce livre, qui invite le lecteur à une remise en question radicale. Écrit en deux parties, à seize années de distance, il surprendra et bousculera peut-être ceux qui ont une vision rassurante, figée ou répressive de la spiritualité. Ici, l'Eveil est vécu comme une aventure toujours renouvelée.

  • Fragments tantriques

    Pierre Feuga

    • Almora
    • 27 Avril 2017

    Fragments tantriques présente un ensemble d'articles, d'entretiens, de chroniques écrits par Pierre Feuga entre 1990 et 2006 dans différentes revues de yoga ou de spiritualité : Infos Yoga, Actualités de religions, 3e millénaire, Tao Yin... Alternant entre l'humour et l'érudition, entre prose et poésie, entre journal et essai, porté par une écriture et un style magnifiques, ce livre est peut-être son meilleur. Ces textes montrent d'abord une rare érudition sur des points essentiels du yoga (les mudras, les cakras, le prânâyâma, la concentration...) ou du tantrisme (le coeur dans le tantrisme, hatha-yoga et tantrisme, tantrisme bouddhique et tantrisme hindou, énergie...). Ils seront une aide précieuse pour tous les pratiquants du yoga ou pour ceux qui cherchent des renseignements sûrs sur la mystique hindoue. Mais Pierre Feuga n'apparaît pas seulement comme un des plus grands spécialistes de yoga qu'il enseignait. P.F. (Pauvre Fou comme il se nomme...) porte aussi un regard drôle, ironique, sans complaisance sur la spiritualité contemporaine. Grâce à ces textes ici rassemblés, on découvre ainsi une voie authentique d'éveil au-delà du yoga, au-delà de toutes les traditions, dans la non-dualité pure. Ce livre drôle et provocateur saura séduire tous les chercheurs spirituels en quête d'absolu. Pierre Feuga est parti malheureusement trop tôt. Restent ces textes, précieux témoignage de ce que signifie : être brûlé par la flamme de l'éveil.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Dans la collection "La vie amoureuse", Jeanne Feuga nous conte la vie de Marguerite de Valois, "Margot", la belle, jeune, et catholique soeur du Roi... Henri de Navarre lui aussi est jeune, mais protestant, et roi de Navarre. Catherine de Médicis, inflexible mère de Marguerite, les marie au nom de la raison d'État. Un roman publié en 1957 qui relate les amours nombreuses et tumultueuses de celle qui deviendra Reine de France.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • « Ma liberté passe par la mer. A vingt-cinq ans, officier de Marine marchande, j'ai tourné le dos à une carrière trop bien tracée. J'ai acheté un petit cotre, construit avant la guerre de 14. et mis à la voile vers les îles grecques. J'y suis resté sept ans, avec ce bateau puis un autre, apprenant beaucoup de la mer et des hommes. Et puis, en 73, j'ai rencontré Eryx II, le bateau que je portais en moi depuis toujours : une goélette de 25 mètres, qui avait déjà bouclé le tour du monde une fois. Pourquoi pas une deuxième ? Avec mon frère et quelques compagnons - qui devaient changer au souffle des escales - nous avons donc dérapé pour le fameux « tour ». Mais naviguer, pour nous, ce n'est pas dévorer des milles, c'est une certaine manière de vivre. « Quatre ans plus tard, nous voici en Polynésie. Assez différents, je dois le dire, de ce que nous étions à notre départ. Des abruptes Marquises, encore préservées du temps, aux atolls des Tuamotu, où toute la vie se passe à fleur d'eau ou sous l'eau, nous découvrons un monde vraiment « autre ». Celui que vient fixer une équipe de télévision dans une série de cinq films pour TF1 : la Croisière de l'Eryx II. « Un monde que nous devons cependant quitter. Quand on a choisi cette vie, on ne peut jamais s'installer. Il ne suffit pas de partir un beau jour, il faut accepter de repartir à chaque fois. Il n'est pas plus facile d'être nomade que d'être sédentaire. »

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pour le père, la Guyane, c'était quinze ans de sa vie ; mais jamais le père ne parlait de la Guyane. Pour Hérouan, la Guyane, ç'avait été une conquête, une épreuve, la fortune peut-être, ou la recherche d'un homme. Mais rien n'était jamais certain ni acquis avec Hérouan. Pour Pierre, la Guyane, c'était l'aboutissement naturel d'une enfance. Un rêve, mais qui se construisait d'autres rêves, de défaites, de révoltes, de la mort - ou du meurtre - de l'être le plus cher, de la recherche d'un autre être - ou du même - à travers d'autres êtres encore. Une certaine solitude, une certaine exigence. Un cycle jamais fermé. Mais, au fond, pour l'un comme pour l'autre, s'agissait-il bien de la Guyane ?... Pierre Feuga a vingt-deux ans. Il écrit avec des mots qui vivent. Il n'y a pas à se tromper sur son compte.

empty