Harmattan Sénégal

  • "Le Temps régit tout", répète souvent Amadou qui aime dire en une formule hermétique et provocante : "Le Temps m'effraie, c'est pourquoi j'adore la paresse". A la fois antisocial et antireligieux, signe d'échec de mauvaises gouvernances, insulte à la dignité spirituelle de l'homme et à son destin métaphysique, Le temps de la paresse demeure l'éternel ennemi, la sourde et constante menace, le mal absolu. Il peut, cependant, de loin en loin, quelquefois, inciter à la création, quand on sait et arrive à le combler d'une présence active qui en informe la négativité.

empty