Editions L'Harmattan

  • Ensemble fondé sur une coopération monétaire singulière qui a prouvé son efficacité ? Prémice favorable à une intégration régionale pluridimensionnelle ? Forme voilée de néo-colonialisme ? Fruit de l'histoire, la zone franc repose sur des relations ambivalentes, empreintes de rapports de domination et de coopération. A la suite des chocs pétroliers, la crise économique s'est généralisée dans cette zone, elle a été relayée par une crise financière et structurelle aux contours nationaux spécifiques. Les mutations en cours sont multiformes ; elles affectent la sphère réelle et la sphère financière, les structures internes et les relations externes ; elles sont perceptibles à travers les crises de l'intermédiation financière et l'essor de la finance informelle ; les désinvestissements et la montée du secteur non structuré ; les incidences de l'ajustement sur l'économie publique et les filières agricoles. Dans quelle mesure le système monétaire de la zone franc est-il apte à soutenir durablement les pays africains durant cette phase d'adaptation ? Confrontée à ses propres dysfonctionnements et au processus d'intégration économique et monétaire en Europe, la zone franc est à la recherche d'une nouvelle dynamique. Ce second tome retrace les évolutions économiques, monétaires et financières intervenues dans la zone franc depuis les indépendances. A travers de nombreux tableaux statistiques et des graphiques, cet ouvrage apporte des matériaux pour une analyse de longue période ; il fournit un état des lieux qui permet d'évaluer les enjeux des débats actuels (parité du franc CFA ; flux de capitaux ; choix de politique monétaire ; intégration européenne et africaine).

  • En dépit des moyens financiers mobilisés en faveur des infrastructures économiques et sociales, certains choix se sont traduits par des bilans contrastés, notamment dans les pays en développement. Cela est-il dû à des options techniques? A l'insuffisante appréciation des besoins ? A de mauvais choix d'investissements ? A des carences de suivi ? La question centrale des infrastructures porte sur les finalités des politiques adaptées en termes de localisation des activités, de croissance économique et/ou de lutte contre la pauvreté.

empty