• Henri Monier nous conte ses souvenirs. S'il ne s'attarde guère à ses « premiers pas » dans l'existence - encore que ce qu'il nous en dit est plein de saveur et de drôlerie - c'est que visiblement il a hâte de parler de ses amis (et aussi... des autres), de ses trente ans passés dans les coulisses du journalisme parisien. Et, bien entendu, c'est d'abord « le Canard Enchaîné » auquel Henri Monier collabore depuis 1919 (il venait alors d'avoir dix-huit ans), que celui-ci fait revivre pour notre joie : les débuts modestes dans l'appartement de son directeur Maurice Maréchal, l'installation rue Louis-le-Grand et sa succursale : le café du Cadran. - ce qui nous conduit tout naturellement à « l'OEuvre », de Gustave Téry, « l'enfant terrible des journaux de cette époque ». Henri Monier fait défiler devant nous, avec malice, mais sans méchanceté, les vedettes de la presse de l'entre-deux-guerres (sans oublier pourtant ses cadets) ; il nous fait participer à la vie des salles de rédaction, à leur travail et aussi à leurs farces ; il nous promène dans Paris, avec une tendresse marquée pour les « originaux » qu'on y peut rencontrer, et aussi hors Paris, avec quelques gais compagnons, là où il fait bon boire et bien manger. Tour à tour témoin et acteur, Henri Monier a écrit un livre sans prétention, un livre de bonne humeur et de bonne santé, où les anecdotes, les portraits et les mots abondent. Le plaisir que visiblement Henri Monier a pris à évoquer ses souvenirs, anciens et récents, le lecteur ne peut manquer de le partager : il trouvera dans ces pages, la verve, l'humour, l'indépendance, la vigueur du trait et le mouvement qui ont fait la renommée d'Henri Monier dessinateur. En outre, A BATON ROMPU est copieusement illustré par les amis d'Henri Monier : Becan, Bib, Cabrol, Ferjac, Gassier, Grove, Guilac, Laforge, Oberle, Sennep, Seoul, Serge, et par lui-même.

  • Henri Monier nous conte ses souvenirs. S'il ne s'attarde guère à ses « premiers pas » dans l'existence - encore que ce qu'il nous en dit est plein de saveur et de drôlerie - c'est que visiblement il a hâte de parler de ses amis (et aussi... des autres), de ses trente ans passés dans les coulisses du journalisme parisien. Et, bien entendu, c'est d'abord « le Canard Enchaîné » auquel Henri Monier collabore depuis 1919 (il venait alors d'avoir dix-huit ans), que celui-ci fait revivre pour notre joie : les débuts modestes dans l'appartement de son directeur Maurice Maréchal, l'installation rue Louis-le-Grand et sa succursale : le café du Cadran. - ce qui nous conduit tout naturellement à « l'OEuvre », de Gustave Téry, « l'enfant terrible des journaux de cette époque ». Henri Monier fait défiler devant nous, avec malice, mais sans méchanceté, les vedettes de la presse de l'entre-deux-guerres (sans oublier pourtant ses cadets) ; il nous fait participer à la vie des salles de rédaction, à leur travail et aussi à leurs farces ; il nous promène dans Paris, avec une tendresse marquée pour les « originaux » qu'on y peut rencontrer, et aussi hors Paris, avec quelques gais compagnons, là où il fait bon boire et bien manger. Tour à tour témoin et acteur, Henri Monier a écrit un livre sans prétention, un livre de bonne humeur et de bonne santé, où les anecdotes, les portraits et les mots abondent. Le plaisir que visiblement Henri Monier a pris à évoquer ses souvenirs, anciens et récents, le lecteur ne peut manquer de le partager : il trouvera dans ces pages, la verve, l'humour, l'indépendance, la vigueur du trait et le mouvement qui ont fait la renommée d'Henri Monier dessinateur. En outre, A BATON ROMPU est copieusement illustré par les amis d'Henri Monier : Becan, Bib, Cabrol, Ferjac, Gassier, Grove, Guilac, Laforge, Oberle, Sennep, Seoul, Serge, et par lui-même.

  • Que fait un petit-bourgeois parisien, célibataire, le dimanche en 1880? Désoeuvré, il s'ennuie. Aussi notre héros décide d'aller s'aérer à la campagne, dans cette banlieue parisienne encore assez méconnue des lecteurs, que peignent les impressionnistes, entre déjeuner sur l'herbe, bal populaire, partie de pêche et canotage. Tous les dimanches, ce sera pour lui une véritable expédition. Ignorant les codes qui régissent les loisirs dominicaux, le héros se condamne à être le dindon de la farce : il se perd en chemin, se soûle malgré lui, se fait moquer par les femmes... Chaque sortie dominicale le renforce dans son ridicule et dans sa solitude. Véritable petit roman-feuilleton, aussi drôle que Bouvard et Pécuchet, Les Dimanches d'un bourgeois de Paris sont une condamnation sans appel du conformisme, de ce bon sens qui confine à la bêtise, caractéristique du bourgeois au XIXe siècle.

    Ce volume contient également dix autres nouvelles ou chroniques journalistiques de Maupassant mettant en scène des petits-bourgeois célibataires ou des petits fonctionnaires, qui montrent combien ces figures obsèdent l'auteur ; trois chroniques qu'il consacre à Flaubert et Zola, ses maîtres ; et des textes de trois autres auteurs sur les mêmes thèmes : nouvelles de Huysmans, entrées du Dictionnaire des idées reçues de Flaubert, extraits de M. Prudhomme d'Henri Monnier, l'archétype du bourgeois ridicule.

  • Extrait :
    "Entendons-nous, s'il vous plaît, et procédons par ordre. Notre Bourgeois, à nous, n'est pas le vôtre, ni celui de votre voisin : ce n'est pas non plus le Bourgeois du troupier, ni le Bourgeois du campagnard. De même qu'il y a fagots et fagots, je ne vois pas pourquoi il n'y aurait pas également Bourgeois et Bourgeois."

  • BnF collection ebooks - "Fut-il un peuple qui n'ait eu et qui n'ait encore sa danse à lui, comme il a son langage à lui, ses manières à lui, ses ridicules, ses vices, ses habitudes, son costume, ses allures, - tout cela à lui et pas à d'autres. c'est surtout la danse qui le caractérise, qui le peint, et le rend grotesque ou léger, lourd ou aimable, empesé ou plein de grâces."

  • BnF collection ebooks - "Entendons-nous, s'il vous plaît, et procédons par ordre. Notre Bourgeois, à nous, n'est pas le vôtre, ni celui de votre voisin : ce n'est pas non plus le Bourgeois du troupier, ni le Bourgeois du campagnard. De même qu'il y a fagots et fagots, je ne vois pas pourquoi il n'y aurait pas également Bourgeois et Bourgeois."

  • BnF collection ebooks - "Que vous dirai-je maintenant ? ou plutôt que ne vous dirai-je pas? Ah ! c'est une dure nécessité que celle qui me force à vous révéler les brigandages de ce type, nécessité horrible, hideuse, comme celle qui conduit à sa porte. En pensant à lui, les oreilles me tintent. Des bruits discordants et railleurs me poursuivent. Je ne suis plus moi, je suis un autre, je passe à l'état de mouton, de veau ; Il semble qu'il va m'égorger."

  • BnF collection ebooks - "Qu'est-ce qu'une femme honnête ? C'est la femme qui sait le plus noblement aimer. Car le mot honnête, qui, dans la bouche de certains jeunes gens médiocrement élevés, attire après soi ou une idée de raillerie ou une idée de bêtise, signifie, dans d'autres coeurs, la femme vraiment femme, aimante comme il faut qu'elle le soit."

  • BnF collection ebooks - "Anthropomorphe selon Linné, Mammifère selon Cuvier, Genre de l'Ordre des Parisiens, Famille des Actionnaires, Tribu des Ganaches, le Civis inermis des anciens, découvert par l'abbé Terray, observé par Silhouette, maintenu par Turgot et Necker, ...

  • BnF collection ebooks - "Quand Louis XVIII fut définitivement assis sur le trône de ses pères, je lui adressé la lettre suivante : «Sire, Mon père F. P. Prudhomme remplissait les fonctions de sous-maître d'écriture aux pages de la petite Ecurie, lorsque la révolution française vint briser sa plume et le faire descendre au rang de simple citoyen.

  • BnF collection ebooks - "Eh bien oui, j'écris mes mémoires, les Mémoires de Joseph Prudhomme, expert en écriture, je ne m'en cache pas ! élève de Brard et Saint-Omer, je m'en glorifie ! Le ciel m'en est témoin ! je n'y songeais pas, mais puisqu'on s'occupe sans cesse de mes actions, qu'on me fait parler à tort et à travers, ...

  • Extrait : "Quand Louis XVIII fut définitivement assis sur le trône de ses pères, je lui adressé la lettre suivante : «Sire, Mon père F. P. Prudhomme remplissait les fonctions de sous-maître d'écriture aux pages de la petite Ecurie, lorsque la révolution française vint briser sa plume et le faire descendre au rang de simple citoyen. L'auteur de mes jours aurait pu porter sa tête sur l'échafaud, comme tant d'autres, s'il n'était mort d'un catarrhe pulmonaire..." À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN : Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants : o Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin. o Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • Quand un couple d'étudiants découvrent bruyamment leurs corps, cela ne peut que faire réagir le voisin...
    Si à l'heure du digital la littérature coquine est accompagnée d'images, il fut un temps pas si lointain où, pour illustrer leurs propos licencieux, nos aïeuls les jouaient sur scène.
    Haute bourgeoisie, habitués de maisons closes, jeunes étudiants en lettres... avec des textes d'une friponnerie et d'un humour propre au théâtre et sans aucun tabou, revivez les aventures libertines et les rituels loufoques des personnages.
    Oubliez Guignol et autre Polichinelle, bienvenue au Théâtre Erotica ! Cette collection vous emmène à la découverte de pièces de théâtre peu connues, écrites par de grands auteurs du XIXe.
    La pièce est suivie d'une Histoire du Théâtre érotique de la rue de la Santé.

  • Extrait : "Eh bien oui, j'écris mes mémoires, les Mémoires de Joseph Prudhomme, expert en écriture, je ne m'en cache pas ! élève de Brard et Saint-Omer, je m'en glorifie ! Le ciel m'en est témoin ! je n'y songeais pas, mais puisqu'on s'occupe sans cesse de mes actions, qu'on me fait parler à tort et à travers, qu'on m'élève au rang de personnage de comédie, je ne reculerai pas devant cette extrémité de me mettre moi-même en scène." À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN : Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants : o Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin. o Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • Le sujet de cette pièce présentant une question à la fois délicate et nouvelle au théâtre, je ne saurais m'étonner de la controverse qu'il a excitée entre les personnes qui ont bien voulu en faire la critique. Selon les unes, le principe est erroné, et mon édifice dramatique repose sur. des bases entièrement fausses. L'amitié, disent-elles, n'a pas, chez les jeunes gens, cette force, cette solidité qu'on ne peut rencontrer que dans l'âge mûr. Selon les autres, au contraire, c'est à la jeunesse qu'appartiennent les élans généreux, les dévouements sans calcul, tandis que les vieillards, dans l'occasion, raisonnent un service, mais ne le rendent point.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • Des crises financières inédites ont entraîné des politiques d'austérité et l'indignation de nombreuses couches de la société. L'ordre politique européen et mondial en est mis à mal ; l'écart grandissant entre les riches et les pauvres inquiète. Nos best-sellers sont des livres d'économie, comme Le Capital au 21esiècle (2013) de Thomas Piketty, somme de neuf cent soixante-dix pages vendue à des millions d'exemplaires, ou Dette, cinq mille ans d'histoire (2013) de David Graeber. Par ailleurs, des économistes quantifient le bonheur pour éclairer les choix politiques. Que l'économie soit "l'affaire de tout le monde" comme le pensait en 1817, Jean-Baptiste Say, fondateur de l'économie politique en France, n'a jamais été aussi vrai qu'aujourd'hui. Tout dans notre actualité invite à la lecture des textes ici présentés.
    Ce coffret contient dix oeuvres de la littérature française, avec une préface et une présentation de Céline Surprenant : Catéchisme d'économie politique ou d'instruction familière de Jean-Baptiste Say, La Maison Nucingen d'Honoré de Balzac, Physiologie du bourgeois de Henry Monnier, Physiologie du floueur de Charles Philipon, L'Utilitarisme de John-Stuart Mill, Principes de la théorie des richesses d'Antoine-Augustin Cournot, La Généalogie de la morale de Friedrich Nietzsche, Essai sur la répartition des richesses et sur la tendance à une moindre inégalité des conditions de Paul Leroy-Beaulieu, Critique sociale d'Auguste Blanqui, L'Argent d'Émile Zola.
    Retrouvez dans la même collection : Trois révolutions, deux empires, deux républiques..., Le Siècle positif, Le siècle de fer, Esprit es-tu là ?, Le Tour du monde, L'Invention de Paris : des bas-fonds au Gai Paris, Des Parisiens et des Parisiennes, L'Amour dans tous ses états, Miscellanées.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty