• Les contes d'Andersen figurent parmi les histoires pour enfants les plus célèbres dans le monde entier.
    Ce recueil regroupe les meilleures histoires d'Andersen, reprises pour la plupart par Disney.

  • Bien loin dans la mer, là où l´eau est bleue comme les fleurs des bleuets, demeurait le château du roi et de ses six filles. La plus jeune d´entre elles passait son temps à écouter des récits sur le monde d´en-haut...
    L´un des plus fameux contes d´Andersen traduit par David Soldi, dans une version abrégée.

  • Une femme voudrait avoir un enfant, mais ne sachant pas comment s'y prendre, elle demande l'aide d'une sorcière. Celle-ci lui donne une graine d'orge et lui dit de la planter. Aussitôt dit, aussitôt fait, et voilà que pousse une grande tulipe. Quand elle éclot, la femme y découvre une toute petite fille, pas plus haute qu'un pouce. Elle la nomme donc Poucette.

  • La veille du Jour de l'an, une petite fille marche seule et pieds nus dans le froid et dans la neige en serrant contre son coeur une petite boîte d'allumettes. Personne ne fait attention à elle : les passants sont pressés de rentrer chez eux préparer la fête. Pour tenter de se réchauffer un peu, la petite fille craque une première allumette, puis une autre...

  • « Le lendemain matin qui suivra son mariage, ton coeur se brisera et tu ne seras plus qu'écume de mer. »
    Dans un fabuleux château au plus profond des flots vit une petite sirène qui rêve ardemment d'approcher le monde des hommes. Sa visite à la sorcière des mers lui permettra d'exaucer un voeu... mais à quel prix ?
    Ce recueil rassemble des contes aussi célèbres que La Petite Sirène, Les Habits neufs de l'empereur, La Princesse au petit pois, Le Vaillant Petit Soldat de plomb, Ib et la petite Christine, Le Vilain Petit Canard ou encore La Petite Fille aux allumettes.
    o Objet d'étude : Imaginer des univers nouveaux
    o Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes
    o Prolongements : À la découverte d'une oeuvre d'art : la statue de La Petite Sirène - La tradition du conte en France : Charles Perrault
    Classe de cinquième.

  • Le jeune Kay, aveuglé par un éclat de miroir confectionné par le Diable, se laisse entraîner dans le royaume glacé de la reine des neiges. Commence alors la quête de Gerda, son amie, pour le retrouver. Froid polaire, paysages étranges et rencontres étonnantes jalonnent ce conte initiatique et poétique dont l'objet véritable est la lutte du Bien contre le Mal.

  • Le plus extraordinaire des récits de Hans Christian Andersen est sans doute celui qu'il a intitulé Le Conte de ma vie : son autobiographie. Né à Odense, au Danemark, dans une famille d'une grande pauvreté, il part à Copenhague où il va vivre dans le quartier des prostituées. Il s'essaie au chant, à la danse, à l'art dramatique, mais c'est dans la littérature qu'il va trouver son salut. Romans, poèmes, pièces de théâtre se succèdent avant qu'il ne révèle son génie dans les merveilleux contes qui vont faire sa réputation. Il devient célèbre, il est fêté dans toute l'Europe, on le traduit dans le monde entier ! C'est avec une certaine forme d'ingénuité qu'il fera en 1847, après de nombreux voyages, le récit de sa vie : une sorte d'épopée où l'on croise notamment Dickens, Balzac, Lamartine ou encore
    Alexandre Dumas qui tous l'ont admiré.

  • Dans les jardins enchantés d'Andersen, les fleurs et les animaux parlent aux enfants, fées, elfes et lutins essaient de vivre en harmonie. Mais derrière l'aimable façade du conte de fées se dissimule souvent une satire mordante de la société et de ses travers.
    Dix histoires pleines de poésie et de fantaisie pour redécouvrir l'univers merveilleux des contes de notre enfance avec un regard d'adulte.

  • Que ce soit l'amour impossible d'un soldat de plomb pour une danseuse de porcelaine dans Le Vaillant Soldat de plomb, celui d'une petite sirène pour un prince dans La Petite Sirène, ou encore la mise en scène de la vanité des hommes dans Les Nouveaux Habits de l'empereur, Andersen sait avec une grande subtilité, à partir d'objets ou d'attitudes de la vie quotidienne, enchanter le réel. Chaque conte est ainsi pour l'écrivain l'occasion de relater un parcours initiatique à travers des récits courts, merveilleusement ciselés. Ses propres obsessions autobiographiques sont transfigurées en données universelles qui décrivent, sous une forme faussement anodine, les profondeurs de l'âme humaine. Dès lors, nous comprenons pourquoi les Contes d'Andersen restent le livre le plus traduit après la Bible.

    Ce volume comprend : La Princesse sur le pois, La Petite Sirène, Les Nouveaux Habits de l'empereur, Le Vaillant Soldat de plomb, Le Vilain Petit Canard, La Bergère et le ramoneur, La Petite Fille aux allumettes.

    Edition de Marc Auchet. 

  • Métamorphoses, sorcières, êtres fantastiques, prince et princesse, quête pour atteindre l'impossible, dépassement de soi jusqu'à l'extrême, tous les ingrédients du conte merveilleux sont présents dans La Petite Sirène d'Andersen. Dans ce conte, le destin cruel tragique de la petite sirène se poursuit inexorablement jusqu'au dénouement.
    Notions littéraires : le schéma narratif du conte, le conte merveilleux, le romantisme
    Histoire des arts : la marine - un genre pictural, le bestiaire fantastique, la danse, le symbolisme

  • C'est en Suisse, non loin de la petite ville de Grindelwald, qu'habite Rudy. Il vit chez son oncle, car ses parents sont décédés tous les deux. Rudy a d'ailleurs failli perdre la vie en même temps que sa maman : lors d'une traversée de glacier, elle était tombée dans une crevasse avec lui, encore bébé, qu'elle portait contre soi. Lorsque les secours étaient arrivés, il avait été trop tard pour sauver la mère, mais le bébé avait pu être sauvé à la grande joie de tous. Ou presque... La seule à ne pas s'en réjouir était la Vierge des Glaces...

  • Un prince veut se trouver une vraie princesse, mais bien qu'il ait voyagé le monde qui est plein de princesses, il n'en a toujours pas trouvée une vraie. Il est donc de retour chez lui, triste et bredouille, quand un soir de tempête, une princesse toute trempée frappe à sa porte et demande un abri pour la nuit. La mère du prince n'est pas convaincue qu'il s´agit d'une vraie princesse, et décide donc de la mettre à l'épreuve.

  • Un soldat rentre de la guerre quand il rencontre une vilaine sorcière sur son chemin. Celle-ci lui promet maintes richesses s'il veut bien plonger au fond d'un arbre creux pour elle. Dans cet arbre, il y a trois chambres avec chacune une caisse pleine d'argent. Tout ce que la sorcière veut en échange, c'est qu'il lui ramène aussi son vieux briquet...

  • Le Vilain Petit Canard (1842) raconte l'histoire d'un caneton rejeté de tous, y compris de sa famille, à cause de son physique différent. Fatigué des moqueries, il décide de partir loin, très loin, mais les personnages qu'il rencontre en chemin ne sont pas plus tolérants...

  • Crédits artistiques :
    Conte de Hans-Christian Andersen
    Musique : Rimsky Korsakov
    Comédien : Lydie Lacroix
    Illustration de Gustave Doré
    Durée : 8 minutes 44 sec
    Résumé :
    Dans un manoir, un vieux seigneur a trois fils. Les deux premiers sont plein d'esprit mais le troisième est peu cultivé et même assez lourdaud à tel point qu'il est surnommé Hans le balourd. Mais un jour la fille du roi fait savoir qu'elle épousera celui qui plaidera le mieux sa cause. Les deux fils arrivent à la cour sur leurs beaux chevaux tandis que Hans se présente sur son pauvre bouc.
    Un conte d'Andersen où l'on apprend comment séduire la plus belle des princesses même si l'on est un garçon un peu bizarre et pas forcément le plus distingué du royaume !
    Hans Christian Andersen, l'auteur
    1805-1875, né au Danemark
    Hans Christian Andersen est né le 2 avril 1805 à Odense. Après la mort de son père en 1816 et le remariage de sa mère, il partit seul et presque sans ressources à Copenhague (1819) pour y chercher fortune. Mais ce fut, au départ tout du moins, un échec. En 1822, grâce à l'intérêt d'un directeur de théâtre, Jonas Collin, il obtint une bourse qui lui permit de suivre des études régulières. Son baccalauréat passé, il commença à publier, à partir de 1830. La jeune réputation d'Andersen lui procura, grâce à l'appui de Jonas Collin, une bourse de voyage. En 1833 et 1834, il visite la France et l'Italie. De retour dans son pays, Andersen publie, en 1835, le premier fascicule des Contes racontés aux enfants . Ce recueil connaît un grand succès, il sera suivi d'un autre presque chaque année (comme par exemple La Petite Sirène, La Petite Fille aux allumettes, Poucette, Le Vilain Petit Canard, La reine des Neiges). Devenu célèbre, Andersen voyagera beaucoup.
    Andersen et les contes :
    L'œuvre essentielle d'Andersen, qui lui valut la célébrité mondiale, est constituée par ses contes. S'inspirant des récits populaires, empruntant ses personnages et ses intrigues à la légende, à l'histoire ou à la vie quotidienne, il écrivit 164 contes, dont les quatre premiers furent publiés en 1835. Destinés aux enfants, ils s'adressent aussi aux adultes par leur imagination poétique et surtout par le sens moral ou philosophique qui se cache derrière l'anecdote.

  • Crédits artistiques :
    Conte de Hans-Christian Andersen
    Musique : Delibes (Sylvia Pizzicato) et Debussy (l'après midi du faune)
    Comédien : Lydie Lacroix
    Illustration de Gustave Doré
    Durée : 6 minutes 4 sec

    Résumé :
    L'histoire se déroule la veille du jour de l'an ; une petite marchande d'allumettes en guenille erre dans les rues enneigées sans trouver aucun acheteur. Cette fille est exploitée par son père qui la battra si elle ne vendait aucune allumette. Elle s'arrête un moment pour se réchauffer en craquant une allumette. La petite est émerveillée par la flamme qui lui fait penser à une lueur d'un poêle. Malheureusement, l'allumette se consume et elle décide de craquer une à une son paquet pour qu'elle puisse continuer à rêver à une vie plus chaleureuse.
    Elle aperçoit alors sa grand-mère décédée à ses cotés et allume le reste des allumettes pour qu'elle reste avec elle. Les deux personnes s'envolent dans ce rayonnement en oubliant leur tristesse.

    Hans Christian Andersen, l'auteur
    1805-1875, né au Danemark
    Hans Christian Andersen est né le 2 avril 1805 à Odense. Après la mort de son père en 1816 et le remariage de sa mère, il partit seul et presque sans ressources à Copenhague (1819) pour y chercher fortune. Mais ce fut, au départ tout du moins, un échec. En 1822, grâce à l'intérêt d'un directeur de théâtre, Jonas Collin, il obtint une bourse qui lui permit de suivre des études régulières. Son baccalauréat passé, il commença à publier, à partir de 1830. La jeune réputation d'Andersen lui procura, grâce à l'appui de Jonas Collin, une bourse de voyage. En 1833 et 1834, il visite la France et l'Italie. De retour dans son pays, Andersen publie, en 1835, le premier fascicule des Contes racontés aux enfants . Ce recueil connaît un grand succès, il sera suivi d'un autre presque chaque année (comme par exemple La Petite Sirène, La Petite Fille aux allumettes, Poucette, Le Vilain Petit Canard, La reine des Neiges). Devenu célèbre, Andersen voyagera beaucoup.

    Andersen et les contes :
    L'œuvre essentielle d'Andersen, qui lui valut la célébrité mondiale, est constituée par ses contes. S'inspirant des récits populaires, empruntant ses personnages et ses intrigues à la légende, à l'histoire ou à la vie quotidienne, il écrivit 164 contes, dont les quatre premiers furent publiés en 1835. Destinés aux enfants, ils s'adressent aussi aux adultes par leur imagination poétique et surtout par le sens moral ou philosophique qui se cache derrière l'anecdote.

  • Crédits artistiques :
    Conte de Hans-Christian Andersen
    Musique : Offenbach (Contes) et Wagner (Tannhauser, Ouverture)
    Comédien : Lydie Lacroix
    Illustration de Gustave Doré
    Durée : 13 minutes 28 sec
    Résumé :
    Un jour, un homme se voit offrir une malle par son ami. Comme il n'a rien à mettre dedans il s'y met lui-même, et la malle s'envole et l'emmène en Turquie. Grâce à cette malle il va pouvoir se rendre chez la princesse, tenue à l'écart par son père dans une tour, il va donc passer pour un magicien et obtenir la main de la princesse. Mais un jour avant le mariage, le coffre brûle et voilà notre héros dans l'incapacité d'aller rejoindre sa fiancée...
    Hans Christian Andersen, l'auteur
    1805-1875, né au Danemark
    Hans Christian Andersen est né le 2 avril 1805 à Odense. Après la mort de son père en 1816 et le remariage de sa mère, il partit seul et presque sans ressources à Copenhague (1819) pour y chercher fortune. Mais ce fut, au départ tout du moins, un échec. En 1822, grâce à l'intérêt d'un directeur de théâtre, Jonas Collin, il obtint une bourse qui lui permit de suivre des études régulières. Son baccalauréat passé, il commença à publier, à partir de 1830. La jeune réputation d'Andersen lui procura, grâce à l'appui de Jonas Collin, une bourse de voyage. En 1833 et 1834, il visite la France et l'Italie. De retour dans son pays, Andersen publie, en 1835, le premier fascicule des Contes racontés aux enfants . Ce recueil connaît un grand succès, il sera suivi d'un autre presque chaque année (comme par exemple La Petite Sirène, La Petite Fille aux allumettes, Poucette, Le Vilain Petit Canard, La reine des Neiges). Devenu célèbre, Andersen voyagera beaucoup.
    Andersen et les contes :
    L'œuvre essentielle d'Andersen, qui lui valut la célébrité mondiale, est constituée par ses contes. S'inspirant des récits populaires, empruntant ses personnages et ses intrigues à la légende, à l'histoire ou à la vie quotidienne, il écrivit 164 contes, dont les quatre premiers furent publiés en 1835. Destinés aux enfants, ils s'adressent aussi aux adultes par leur imagination poétique et surtout par le sens moral ou philosophique qui se cache derrière l'anecdote.

  • Crédits artistiques :
    Conte de Hans-Christian Andersen
    Musique : Bach (concerto pour violon) et Vivaldi (4 saisons, l'automne)
    Comédien : Lydie Lacroix
    Illustration de Gustave Doré
    Durée : 18 minutes 56 sec
    Résumé :
    Quand le vilain petit canard est né, il ne ressemblait pas à ses frères et soeurs de couvée. Rejeté de tous, à cause de ce physique différent, il est contraint de quitter « sa famille » et de partir, loin, pour ne plus subir leurs moqueries et leurs coups. Sur son chemin, ceux qu'il rencontre ne l'acceptent pas vraiment non plus. Un jour, cependant, ébloui par la beauté des cygnes, le vilain petit canard décide d'aller vers eux. Les cygnes ne le chassent pas et bien au contraire l'accueillent comme l'un des leurs. Et pour cause... Le vilain petit canard a grandi et s'est métamorphosé en un magnifique cygne blanc...

    Hans Christian Andersen, l'auteur
    1805-1875, né au Danemark
    Hans Christian Andersen est né le 2 avril 1805 à Odense. Après la mort de son père en 1816 et le remariage de sa mère, il partit seul et presque sans ressources à Copenhague (1819) pour y chercher fortune. Mais ce fut, au départ tout du moins, un échec. En 1822, grâce à l'intérêt d'un directeur de théâtre, Jonas Collin, il obtint une bourse qui lui permit de suivre des études régulières. Son baccalauréat passé, il commença à publier, à partir de 1830. La jeune réputation d'Andersen lui procura, grâce à l'appui de Jonas Collin, une bourse de voyage. En 1833 et 1834, il visite la France et l'Italie. De retour dans son pays, Andersen publie, en 1835, le premier fascicule des Contes racontés aux enfants . Ce recueil connaît un grand succès, il sera suivi d'un autre presque chaque année (comme par exemple La Petite Sirène, La Petite Fille aux allumettes, Poucette, Le Vilain Petit Canard, La reine des Neiges). Devenu célèbre, Andersen voyagera beaucoup.

    Andersen et les contes :
    L'œuvre essentielle d'Andersen, qui lui valut la célébrité mondiale, est constituée par ses contes. S'inspirant des récits populaires, empruntant ses personnages et ses intrigues à la légende, à l'histoire ou à la vie quotidienne, il écrivit 164 contes, dont les quatre premiers furent publiés en 1835. Destinés aux enfants, ils s'adressent aussi aux adultes par leur imagination poétique et surtout par le sens moral ou philosophique qui se cache derrière l'anecdote.

  • Crédits artistiques :
    Musique : Delibes (Sylvia Pizzicato) et Debussy (l'après midi du faune)
    Comédien : Lydie Lacroix
    Durée : 1 heure 2 minutes
    Résumé :
    Les plus beaux contes pour enfants d'Andersen : Hans le balour, la malle volante, la petite fille aux allumettes, Le crapaud , le vilain petit canard. Andersen et les contes : l'oeuvre essentielle d'Andersen, qui lui valut la célébrité mondiale, est constituée par ses contes. S'inspirant des récits populaires, empruntant ses personnages et ses intrigues à la légende, à l'histoire ou à la vie quotidienne, il écrivit 164 contes, dont les quatre premiers furent publiés en 1835. Destinés aux enfants, ils s'adressent aussi aux adultes par leur imagination poétique et surtout par le sens moral ou philosophique qui se cache derrière l'anecdote.
    Biographie :
    Hans Christian Andersen (1805-1875) est né le 2 avril 1805 à Odense au Danemark. Après la mort de son père en 1816 et le remariage de sa mère, il partit seul et presque sans ressources à Copenhague (1819) pour y chercher fortune. Mais ce fut, au départ tout du moins, un échec. En 1822, grâce à l'intérêt d'un directeur de théâtre, Jonas Collin, il obtint une bourse qui lui permit de suivre des études régulières. Son baccalauréat passé, il commença à publier, à partir de 1830. La jeune réputation d'Andersen lui procura, grâce à l'appui de Jonas Collin, une bourse de voyage. En 1833 et 1834, il visite la France et l'Italie. De retour dans son pays, Andersen publie, en 1835, le premier fascicule des Contes racontés aux enfants . Ce recueil connaît un grand succès, il sera suivi d'un autre presque chaque année (comme par exemple La Petite Sirène, La Petite Fille aux allumettes, Poucette, Le Vilain Petit Canard, La reine des Neiges). Devenu célèbre, Andersen voyagera beaucoup.

  • This fairy tale follows the romance between a porcelain shepherdess and chimney sweep. These two china figurines stand side-by-side on a tabletop, and are madly in love. Their romance is threatened, however, by the carved mahogany figure of a satyr named "Major-General-Field-Sergeant-Commander-Billy-Goat's-Legs", though everyone calls him Goatslegs for short. Goatslegs lives on a nearby cabinet and wants the shepherdess for his wife.Optimized for Kindle devices and featuring Panel Zoom facility. Lovingly created from 1953 to 1969, Classics Illustrated Junior continues to bring joy and wonder to young children through beautifully-illustrated adaptations of the world's most beloved fairy tales and stories by the world's greatest authors.A collection of Classics Illustrated Junior books is a great way to encourage reading and adventure in any young child.

  • A soldier is marching home from war when he meets a witch who says, "What a fine sword you have, and what a big knapsack! Now I'll show you how to fill your knapsack with as much money as you want." Fortune is fleeting for the soldier until he learns the secret of the witch's tinderbox and her three peculiar dogs, each with eyes bigger than the last. With each strike of the flint, a dog appears to grant him his wish, and the soldier doesn't hesitate to take advantage of this gift - at a high cost to the kingdom.Optimized for Kindle devices and featuring Panel Zoom facility. Lovingly created from 1953 to 1969, Classics Illustrated Junior continues to bring joy and wonder to young children through beautifully-illustrated adaptations of the world's most beloved fairy tales and stories by the world's greatest authors.A collection of Classics Illustrated Junior books is a great way to encourage reading and adventure in any young child.

  • Once upon a time, there was a prince who was so poor he was called The Penny Prince>/i>. Though poor, The Penny Prince wished to marry the emperor's daughter! He set off to win the princess with two wonderful gifts. Will the princess give The Penny Prince 100 kisses, as he demands for his magic pot and his magic rattle?Optimized for Kindle devices and featuring Panel Zoom facility. Lovingly created from 1953 to 1969, Classics Illustrated Junior continues to bring joy and wonder to young children through beautifully-illustrated adaptations of the world's most beloved fairy tales and stories by the world's greatest authors.A collection of Classics Illustrated Junior books is a great way to encourage reading and adventure in any young child.

  • One of Hans Christian Andersen's most romantic tales, The Steadfast Tin Soldier tells the story of a one-legged, brave, tin soldier who suffers a terrible fate, all for the love of a beautiful dancing doll. Plagued by a jealous Jack-in-the-Box, the toy solider is sent flying out the window to the street below, where an adventure carries him even further from his love. Throughout his ordeal, the soldier remains steadfast on his one leg, ever true to his beloved little dancer.Optimized for Kindle devices and featuring Panel Zoom facility. Lovingly created from 1953 to 1969, Classics Illustrated Junior continues to bring joy and wonder to young children through beautifully-illustrated adaptations of the world's most beloved fairy tales and stories by the world's greatest authors.A collection of Classics Illustrated Junior books is a great way to encourage reading and adventure in any young child.

  • The king polishes his crown and tells his curious youngest daughter that he has arranged marriages between two of his daughters and two of the sons of the Goblin Chief of Norway. A special party is held and the two sons prove rough and rowdy. The elf maidens are presented as potential brides, proclaiming their most notable talents. The Goblin Chief is so delighted he chooses one for his wife. The two sons of the Goblin King hurry outside to continue their horseplay. Will the Goblin King's sons choose a bride? Will they blow out the will-o'-the-wisps?Optimized for Kindle devices and featuring Panel Zoom facility. Lovingly created from 1953 to 1969, Classics Illustrated Junior continues to bring joy and wonder to young children through beautifully-illustrated adaptations of the world's most beloved fairy tales and stories by the world's greatest authors.A collection of Classics Illustrated Junior books is a great way to encourage reading and adventure in any young child.

empty