• Fidèle à sa ligne de conduite qui est ligne de vie chaleureuse et poétiquement vécue dans l'attention quotidienne aux êtres et aux choses du monde, Guy Steibel poursuit son itinéraire. Inutile d'aller loin pour découvrir, éprouver, comprendre, pour aller « à la rencontre »... Ce qu'il fait avec sensibilité juste et mesurée. Et si ses poèmes prennent plus souvent qu'auparavant la forme interrogative, l'espoir y est toujours lucidement mais fermement ancré.

  • Fidèle à sa ligne de conduite qui est ligne de vie chaleureuse et poétiquement vécue dans l'attention quotidienne aux êtres et aux choses du monde, Guy Steibel poursuit son itinéraire. Inutile d'aller loin pour découvrir, éprouver, comprendre, pour aller « à la rencontre »... Ce qu'il fait avec sensibilité juste et mesurée. Et si ses poèmes prennent plus souvent qu'auparavant la forme interrogative, l'espoir y est toujours lucidement mais fermement ancré.

  • À l'époque des cristaux liquides, diablotins à tout faire et à nous mesurer plus strictement que jamais notre temps de vivre, c'est du « cristal tout pur » que nous parle Guy Steibel, d'une stabilité où la fluidité vient de la lumière, d'une transparence dans le jeu des formes ; cristal qui chante par la clarté du poème où un langage - toujours simple et sobre - dissipe l'ombre autour des mots. Si l'amitié et l'amour demeurent les deux présences inspiratrices de Guy Steibel depuis son premier recueil, sa sensibilité s'avoue volontiers sensuelle, en ce cristal qui clarifie tout.

  • À l'époque des cristaux liquides, diablotins à tout faire et à nous mesurer plus strictement que jamais notre temps de vivre, c'est du « cristal tout pur » que nous parle Guy Steibel, d'une stabilité où la fluidité vient de la lumière, d'une transparence dans le jeu des formes ; cristal qui chante par la clarté du poème où un langage - toujours simple et sobre - dissipe l'ombre autour des mots. Si l'amitié et l'amour demeurent les deux présences inspiratrices de Guy Steibel depuis son premier recueil, sa sensibilité s'avoue volontiers sensuelle, en ce cristal qui clarifie tout.

  • Certaines choses ne s'expriment réellement qu'en poésie ; alors se révèle un poète : c'est l'expérience que vient de connaître Guy Steibel. Voici une poésie de la générosité quotidienne, un appel à la vraie vie et à la communication dans le sens exact où l'entendait Paul Valéry : « Enrichissez-vous de vos différences mutuelles. » Car, dit Guy Steibel : Personne ne détient la vérité alors apporte moi la tienne

empty