• L'étrange figure du baron des Adrets Nouv.

    Écrire la vie du mystérieux et sanglant personnage François de Beaumont, baron des Adrets, semblait une gageure. Gilbert Dalet s'est attaché à déchiffrer l'énigme du fameux capitaine, objet de terreur pour le soldat du camp adverse, pour le citadin assiégé, le rural aux terres ravagées, les femmes et les filles livrées aux instincts bestiaux des soudards... Pourquoi tant de férocité, tant d'acharnement ? L'homme est coupable, certes, mais quels exemples troubles autour de lui ! Gilbert Dalet s'est appliqué à scruter les aspects divers du drame des Guerres de Religion ; il a fait parler les textes, revivre avec réalisme des scènes inouïes de violence, où il tente de démêler les responsabilités vraies de son principal personnage. Il démontre son métier d'écrivain dans ce passionnant récit de l'existence tragique et mouvementée du "déterminé capitaine". Pour la première fois, L'étrange figure du baron des Adrets est décrite par un habitant de cette vallée dauphinoise du Grésivaudan, où l'enfance du baron s'est déroulée sur les pentes toutes proches de la chaîne de Belledonne.

  • L'étrange figure du baron des Adrets Nouv.

    Écrire la vie du mystérieux et sanglant personnage François de Beaumont, baron des Adrets, semblait une gageure. Gilbert Dalet s'est attaché à déchiffrer l'énigme du fameux capitaine, objet de terreur pour le soldat du camp adverse, pour le citadin assiégé, le rural aux terres ravagées, les femmes et les filles livrées aux instincts bestiaux des soudards... Pourquoi tant de férocité, tant d'acharnement ? L'homme est coupable, certes, mais quels exemples troubles autour de lui ! Gilbert Dalet s'est appliqué à scruter les aspects divers du drame des Guerres de Religion ; il a fait parler les textes, revivre avec réalisme des scènes inouïes de violence, où il tente de démêler les responsabilités vraies de son principal personnage. Il démontre son métier d'écrivain dans ce passionnant récit de l'existence tragique et mouvementée du "déterminé capitaine". Pour la première fois, L'étrange figure du baron des Adrets est décrite par un habitant de cette vallée dauphinoise du Grésivaudan, où l'enfance du baron s'est déroulée sur les pentes toutes proches de la chaîne de Belledonne.

empty