• Que se passe-t-il quand le Peuple se met en rage, et veut faire tomber le Prince qui le gouverne?
    C'est le thème de ce roman, Le Général a disparu.
    Il nous fait vivre la fameuse disparition du Général de Gaulle, le 29 mai 1968 à Baden-Baden, comme un thriller haletant, heure par heure, dans la tête du Général, ainsi que des protagonistes ambitieux, assassins, ou clochards épiques, qu'on trouve dans la coulisse (Pompidou, Foccart, Jobert, Monnerville, Mitterrand, Mendès France et tant d'autres).  
    Nourri aux meilleures  sources, Georges-Marc Benamou, au rebours de Histoire pieuse, nous fait entrer là où les historiens ne peuvent plus aller. Par brefs chapitres, nous sommes tour à tour, durant trois jours où se joue le destin du pays, au coeur de la tragédie que vit De Gaulle, ce roi Lear désespéré par la France  ; des intrigues politiques pour le remplacer ; du chaos au sommet du pouvoir ; et de ce mystérieux après-midi passé avec Massu qui va tout changer....
    Un saisissant éclairage sur ce trou noir de notre histoire qui n'est pas sans résonner d'un écho particulier aujourd'hui...

  • « J'ai besoin de toi, de ta sensibilité », dit Nicolas Sarkozy à Georges-Marc Benamou, un jour de 2006. Une proposition amicale que ce dernier aura du mal à refuser.
    Pris dans le tourbillon de la campagne, le conseiller novice connaît le temps héroïque de la conquête, celui de l'éblouissement en arrivant à l'Élysée, puis celui de la désillusion. Il découvre la Cité interdite, il voit vivre et gouverner le « premier Sarkozy », perçoit la noirceur des coulisses de l'État, assiste aux colères du jeune prince mais aussi à ses coups de génie. De ce voyage au royaume des ambitieux, Georges-Marc Benamou ne sortira pas indemne.
    Dans ce livre sans fard, la cruauté et la grandeur voisinent parfois avec le ridicule. L'auteur nous emmène au coeur du pouvoir, dans l'Élysée intime de Sarkozy où se joue une incroyable comédie française.
    Écrivain et mémorialiste de François Mitterrand, Georges-Marc Benamou est l'auteur de plusieurs livres remarqués, dont Le Dernier Mitterrand, adapté au cinéma sous le titre Le Promeneur du Champ-de-Mars. Il fut conseiller à la Culture et à la Communication de Nicolas Sarkozy (2007-2008). 

empty