Armand Colin

  • La grande peur de 1789 est un événement étonnant. En réaction aux incertitudes de la Révolution, d'un bout à l'autre du royaume, se répand l'idée que des aristocrates arment des brigands pour ravager les récoltes et massacrer le peuple. Aux contemporains déconcertés, elle apparut comme un mystère. Ceux qui voulurent, à toutes forces, en improviser une explication l'attribuèrent à un complot qu'ils rapportèrent, suivant leurs opinions, à l'aristocratie ou aux révolutionnaires.
    OEuvre majeure de Georges Lefebvre (1874-1959), cet ouvrage se situe à la croisée de l'histoire sociale et de l'histoire des mentalités. Il constitue une étude inégalée sur le rôle et la signification des foules dans la Révolution française et dans l'Histoire.
    Texte présenté par Michel Biard (Université de Rouen) et Hervé Leuwers (Université de Lille).

  • Les Thermidoriens et Le Directoire, ces deux synthèses magistrales de l'historien Georges Lefebvre (1874-1959), illustrent l'importance de celui qui a marqué l'historiographie de la période révolutionnaire. Après sa célèbre étude sur La Grande Peur de 1789, il poursuit son oeuvre avec les temps postrévolutionnaires.
    Georges Lefebvre renoue ici avec le récit historien érudit et chronologique classique. Mais parce qu'il renouvelle vigoureusement la présentation de cette deuxième partie de la Révolution, trop souvent négligée, ces textes fondateurs demeurent toujours d'actualité.
    Texte présenté par Jean-Clément Martin, Professeur émérite à l'Université Paris 1- Panthéon Sorbonne, ancien directeur de l'Institut d'Histoire de la Révolution française.

empty