Littérature traduite

  • Simmel démontre ici le mécanisme psychologique qui a permis de transformer l'argent de moyen en fin. Or, en servant quantité de fins, l'argent devient "incolore", privé de valeur en soi. Simmel analyse des cas pathologiques, allant de l'avare au dépensier compulsif, aspects psychologiques complétés par de passionnantes observations d'ordre historique et sociologique. Il se penche également sur les liens générés par l'argent, source paradoxale de l'individualisme moderne. Si la possession d'argent procure une liberté personnelle, elle engendre une insatisfaction croissante, tant la dimension qualitative, inexprimable en termes économiques, s'efface au profit du quantitatif. L'argent n'en reste pas moins pour l'homme moderne un aiguillon de son activité, une promesse illusoire de bonheur.

    Philosophe et historien de formation, Georg Simmel (1858-1918) fut l'un des fondateurs, avec Max Weber, de la sociologie allemande. Auteur de Philosophie de l'argent(1900), il donna également des cours à l'université de Berlin et de Strasbourg. Son oeuvre connut d'emblée une réception très favorable aux États-Unis, puis en France.

  • Les grandes villes et la vie de l´esprit suivi de Sociologie des sens par Georg Simmel Traduit de l´allemand par Jean-Louis Vieillard-Baron et par Frédéric Joly. Préface de Philippe Simay. Éditions Payot Quelle est la psychologie de l´habitant des grandes villes ? Son rythme de vie est-il à l´origine de son individualisme ? Comment s´adapte-t-il aux normes de la société ? Et surtout : que ressent-il ? Pourquoi le regard, l´ouïe, l´odorat sont-ils si importants pour comprendre les interactions sociales dans un environnement urbain ? Georg Simmel (1858-1918), philosophe allemand, pionnier d´une approche écologique de la ville, est notamment l´auteur de Philosophie de l´argent, La Tragédie de la culture et Philosophie de la modernité.

  • Que faire de la religion, que tout concourt à déqualifier, mais qui résiste, obstinément, à la menace de sa disparition ? Et qui résiste, non pas comme un vestige du passé, mais comme une ressource de mobilisation, une source de sens et de légitimité de l'action collective, un outil de construction de soi, en dépit de tout, parfois au risque du pire ? Cette question est au coeur des quatre principaux essais, dont deux sont inédits en français, que Simmel consacre, entre 1903 et 1912, à la religion et à la religiosité : « Du salut de l'âme », « La religion », « La personnalité de Dieu » et « La religion et le positionnement religieux aujourd'hui ». 
    Avec une préface de Denis Pelletier, historien, spécialiste du catholicisme, directeur d'études à l'Ecole pratique des hautes études (Paris).

  • Psychologie des femmes, de Georg Simmel Préface de Jean-Jacques Guinchard Traduit par Frédéric Joly Texte inédit Éditions Payot Pour bien vivre en société, il faut soi-même avoir trouvé la bonne distance avec les autres. Penseur de la sociabilité, du plaisir d'être ensemble, Georg Simmel (1858-1918) est l'un des premiers sociologues à s'être intéressé sérieusement à la question féminine. Il le fit dès 1890, dans cette Psychologie des femmes qui était restée inédite en français. Empathie, sentiment amoureux, prostitution, coquetterie, stratégies de séduction, sens même de l'acte sexuel sont autant de thèmes qui lui permettent d'étudier la différence des sexes - radicale, selon lui - et les solutions que les hommes et les femmes inventent au quotidien pour se définir les uns par rapport aux autres.

  • Certains des plus beaux textes de la philosophie ont été écrits à l'approche de la mort. Ce livre ultime de Georg Simmel ne fait pas exception. Atteint d'un cancer, le célèbre philosophe et sociologue allemand, disparu en 1918, à soixante ans, se penche avec intensité, émotion et subtilité sur le mouvement de la vie, le temps et le dépassement de la mort.
    Inédit en français, animé par une vision sereine, non angoissante, de la mort, Intuition de la vie, où Simmel offre une alternative à l'impératif moral kantien et repense l'élan vital de Bergson, a suscité l'admiration de philosophes parmi les plus importants du XXe siècle, dont Martin Heidegger, Raymond Aron et Vladimir Jankélévitch.

empty