Policier & Thriller

  • La crème des hommes

    G Morris

    Peter Warren, le détective privé franco-américain, mène l'enquête dans les milieux littéraires de Saint-Germain-des-Prés.
    " Pas net, ce type qui me tombe dessus à mon agence en criant qu'il n'a pas tué d'Aubrac avant de repartir, halluciné, comme s'il avait le feu aux fesses. Un dingue ? Un farceur ? J'ai le nez pour ce genre de truc, alors je remonte jusqu'au bonhomme qui gît le crâne fendu dans son luxueux cabinet de travail, auprès d'un manuscrit signé Jacques Horlaguerre. Je retrouve Horlaguerre chez lui en pleine tentative de suicide au gaz. Sa culpabilité ne fait aucun doute pour tous ceux qui ont intérêt à préserver l'image de Julien d'Aubrac, l'auteur de bestsellers, la star des émissions littéraires. Remontant à contre-courant de plagiat en plagiat, je trouve le véritable auteur du meurtre ... de l'auteur ! Au point de regretter de ne pas avoir connu d'Aubrac de son vivant, s'entend. J'aurais tant aimé lui casser la gueule. " Peter Warren

  • C'est beau la famille

    G Morris

    Peter Warren, le détective privé franco-américain, enquête dans les vilains petits secrets d'une famille d'industriels.
    " RF affiché au fronton d'une grille monumentale. Non, ce n'est pas "République française", mais "Renée Ferrand'. Des cristaux et porcelaines Renée Ferrand. Une dynastie dont la tête pensante et dirigeante, Renée Ferrand elle-même, me convoque ce jour-là pour me signaler que son petit chat est mort. Commun ? Pas tant que ça, car la pauvre bête, en lapant avant son maître, le bol de lait du petit-déjeuner, lui a tout bonnement sauvé la vie. Seul, un membre de la famille a pu tenter de l'empoisonner, et Renée Ferrand veut savoir lequel. Pas à pas, je m'initie aux arcanes de la famille ; je fourre mon nez dans toutes les magouilles ; je mets le doigt dans les vilains petits secrets ; je plante les pieds dans tous les plats... et ma grande carcasse sous les draps agréablement garnis - ô combien - de la blonde Évelyne, la nièce sexy, seule rose dans ce parterre de cactus et de mauvaises herbes. " Peter Warren

  • Le mauvais oeil

    G Morris

    Peter Warren, le détective privé franco-américain, se retrouve pris dans les mailles de la mafia et dans les griffes d'une belle italienne
    " Bernard Anglebert, un auteur de polars a l'impression depuis quelque temps d'être observé et suivi dans la rue. Est-ce par les deux ritals qui l'ont coincé dans son garage pour lui faire dire où est Rosita ? Le hic, c'est qu'il ne sait pas où elle est, et encore moins qui elle est ! Comme l'auteur de polars n'a pas l'étoffe de son héros, il me demande de me lancer sur la piste qui me conduit assez rapidement aux deux Italiens... exécutés entre temps d'une balle dans la nuque. De là, je fais la connaissance de leur soeur, la ravissante Claudia, désormais seule à la merci des assassins de ses deux frères. " Peter Warren

  • La jungle de bitume

    G Morris

    Peter Warren, le détective privé franco-américain arpente les nuits de chaudes de Pigalle pour sauver la tête d'un innocent
    " C'est en arpentant ce bitume de la grande ville que sans trop le faire exprès, je sauve la vie d'un dénommé Joseph Blanchard. Où découvre, à cause de lui, un double meurtre particulièrement atroce. Joseph n'en revient pas. Ayant rompu la veille avec la femme de sa vie, l'animal a noyé son désespoir dans le champagne. Et je parviens sans trop d'effort à reconstituer sa ribouldingue jusqu'aux Six Bouchons, une boîte de strip-tease. Réconcilié avec sa chérie, Blanchard a retrouvé sa joie de vivre. Il s'efforce de m'aider à prouver son innocence. Hélas ! Il a tout oublié de sa beuverie nocturne et les flashes qui lui reviennent, de temps à autre, tendraient à prouver sa culpabilité plutôt que son innocence ! À moins que sous ses airs de gros nounours, victime de l'adversité, Blanchard n'abrite un cerveau particulièrement retors ? " Peter Warren

  • Entre magie ancestrale du Bénin et médecine occidentale, se joue un duel meurtrier. De quoi faire frémir Peter Warren, le détective privé franco-américain
    " Réveillé en pleine nuit à cause d'un viol de sépulture, je tombe au cimetière sur un médecin à la retraite fraîchement rapatrié du Bénin. Trente ans d'Afrique, dans cette ancienne colonie française du Dahomey, ont fait du docteur Delattre un curieux personnage imprégné jusqu'à la moelle de croyances et de superstitions. Pas simple de se mouvoir dans un monde où tant de valeurs sont inversées, au sein de cultures issues du fond des âges dont les certitudes ne sont pas moins absolues que les nôtres. Au point de tuer ? Mais qui serait la victime ? " Peter Warren

  • Y pas photo

    G Morris

    Qui a tué, en plein Paris, ce brave couple de touristes belges ? Un enquête qui emmènera Peter Warren, le détective privé franco-américain et son ex-secrétaire, devenue compagne, dans les milieux échangistes.
    " Madame et Monsieur Verstraete, Bruxellois pur jus, n'oublient jamais d'emporter, quand ils viennent à Paname, leur vieil appareil-photo dans son bel étui de cuir où ils gardent aussi les clés de leur appartement parisien. Avec adresse et téléphone. Sage précaution, estime Verstraete pour que l'objet leur soit rapporté en cas d'oubli dans le métro ou dans le bus. Mais voilà l'étui leur est ravi "à l'arraché' sur la voie publique. Étrangement, on retrouve l'étui chez eux... à côté de leurs corps ! " Qui pouvait bien en vouloir à nos amis belges ? " Peter Warren

  • Qui veut se venger des soeurs Levesque? Un trio de délinquants? Les requins de l'immobilier? Le fils et neveu ? Un festival d'ambitions contrariées qui laissera à Peter Warren, le détective privé franco-américain, un goût amer.
    " Qui voudrait se venger des soeurs Levesque au point de leur prédire toutes ces horreurs par téléphone ? Le trio de délinquants libérés depuis peu et que le témoignage de Brigitte et Maryse avait fait coffrer ? La bande de garnements trop précoces, tous encore mineurs, qui sévit dans ce quartier en pleine transformation ? Les gens de la société immobilière SIIIF, dont le plan d'urbanisme ne pourra être exécuté tant que les deux soeurs refuseront de céder leur vieil hôtel en ruine à un prix plus "raisonnable' ? Ou encore le fils de Maryse qui espère que sa mère et sa tante l'aideront, une fois pleines aux as, à renflouer sa chemiserie de Neuilly au bord de la faillite ? Comment, par quel moyen, les tourmenteurs se mêlent-ils d'aggraver le climat de frayeur qui commence à régner dans la maison ? Un festival d'ambitions contrariées dont je n'ai pas aimé la chute. " Peter Warren

  • La surprise du chef

    G Morris

    Une guinguette au bord de la Marne. Accompagnée de sa tendre Sophia, Peter Warren, le détective privé franco-américain, se retrouve bombardé témoin n°1 d'un crime. Une enquête s'impose.
    " L'agence Peter Warren couvre ses frais, merci. Et je m'entends bien avec Sophia depuis que nos anciens rapports professionnels ont changé d'horaires. Mais Soph a eu tort d'insister ce soir-là pour aller dîner dans cette guinguette au bord de la Marne, la célèbre Auberge du Sumo, ainsi baptisée en raison de la présence d'un pittoresque mannequin obèse, oeuvre attribuée à Nikki de Saint-Phalle. Pourquoi faut-il que ce même soir une bagarre éclate sur la piste de danse ? Suivie de la découverte, dans la "cour-aux-gogues', comme disent les habitués, d'un pauvre garçon à la nuque brisée. Et pourquoi le Sumo a-t-il disparu de son socle ? Pas moyen de me défiler en douce, alors que tous les honnêtes gens présents sur les lieux se bousculent pour décarrer avant l'arrivée de la police. Bombardé par les flics "témoin n°1' à cause de ma profession de fouinard patenté, je ne sortirai pas de l'auberge avant de tenir le ou les coupables. " Peter Warren

empty