• Un ouvrage inédit capable de remettre en question nos croyances les plus profondes
    Qui ne s'est jamais demandé s'il n'était pas possible
    de reproduire - ou du moins d'expliquer - les miracles
    racontés dans les Écritures saintes ? Changer l'eau en vin,
    multiplier les pains, marcher sur l'eau...
    Ces épisodes aussi impressionnants qu'extraordinaires
    semblent en effet aujourd'hui réalisables grâce à nos moyens
    technologiques. Mais qu'en était-il à l'époque de la Bible,
    il y a plus de 2000 ans ? Comment faire apparaître
    l'invraisemblable aux yeux des mortels ?
    C'est ce défi que relève le plus populaire des magiciens,
    Gérard Majax. Grâce à son expertise et sa maîtrise parfaite
    des techniques de l'illusion, il rejoint ainsi les historiens et les
    scientifiques pour expliquer les grands miracles de la Bible.
    Et si certains mystères résistent encore, du moins propose-t-il
    de surprenantes pistes de réflexion.
    On y apprendra ainsi que de simples effets d'illusion
    ou de puissants phénomènes naturels - à l'époque inconnus
    ou inexpliqués par la science - ont pu faciliter l'adhésion
    des fidèles à ces événements aussi vrais que nature !

  • Niçois de naissance, parisien d'adoption, Gérard Majax a 5 ans lorsque sa famille vient s'installer à Paris. Quelques années plus tard, se promenant au Marché aux Puces de Clignancourt, il tombe en arrêt devant deux camelots qui font des démonstrations destinées à vendre quelques « trucs ». Gérard est fasciné. Il en achète plusieurs pour les étudier et court se plonger dans la lecture de tous les ouvrages qu'il peut trouver sur la prestidigitation. Sa vocation est née. Il a 12 ans. Il entre à 17 ans à l'École normale d'instituteurs d'Auteuil et, à la même époque, devient le secrétaire du Dr Dhotel, Président d'une association d'illusionnistes. Le voilà bien placé pour en savoir plus ! Passionné de psychologie expérimentale, il suit à 21 ans les cours de l'Institut de psychologie de la Sorbonne et, le soir, pour payer les frais consécutifs à ses études, fait des tours de magie dans des cabarets. En 1967, l'art magique prend le dessus : il monte un numéro original avec le concours... d'un mannequin électronique. Commence alors une période voyageuse. Johnny Stark l'enrôle dans les tournées de Mireille Mathieu, Bruno Coquatrix l'engage dans son « Music-Hall de France » qui se produira en U.R.S.S. et en Tchécoslovaquie. De retour à Paris, Gérard Majax crée le premier centre français de magie « en gros plan » : le Club d'Art Magique. Et les tournées se poursuivent avec les plus grandes vedettes de la chanson. Mais Majax se ménage des « parenthèses » : un numéro psychédélique au Crazy Horse Saloon et, à la demande de son ami Jean-Marie Rivière, un numéro comique à l'Alcazar où, durant cinq mois, il fera disparaître... un éléphant ! En juillet 72, il monte avec des amis magiciens la revue « Magic Folies » à Bobino. Depuis, la télévision lui a ouvert ses portes. La série « Passe-passe » a la faveur des jeunes téléspectateurs, mais c'est avec « Y'a un truc » que Majax crève littéralement le petit écran. La France entière le découvre, s'amuse de ses tours, s'étonne de ses trucs. On est loin des « miracles » de certains médiums et autres tordeurs de barres, contre lesquels Majax n'a jamais cessé de faire campagne : durant l'été 77, il présente sur Antenne 2 « Abracadabra », dont la rubrique « Diaboliquement vôtre » démasque, pour la première fois à la télévision, ces prétendus parapsychologues qui profitent abusivement du besoin de merveilleux présent en chacun de nous. Aujourd'hui, cette exploitation du public a pris de telles proportions que Gérard Majax a décidé d'écrire ce livre. Un document passionnant, où il démontre, page après page, les mécanismes des tricheries que l'on voudrait faire passer pour des pouvoirs paranormaux. Face aux innombrables livres mystifiants, Le grand bluff constitue un formidable coup de projecteur sur les manigances des escrocs de la parapsychologie.

  • Observateur au Congrès mondial des pickpockets qui s'est tenu ce printemps, Gérard Majax a pu mesurer tous les "progrès" réalisés. Nous sommes loin des techniques artisanales du vol à la tire, du chapardage... Désormais, à une prodigieuse habileté, à une redoutable maîtrise psychologique, les pickpockets ajoutent l'emploi d'appareils ingénieux, de gadgets futuristes. Prestidigitateur bien connu des téléspectateurs, Gérard Majax a percé leurs secrets, il les dévoile dans ce document étonnant, insolite, fascinant, où chacune des anecdotes est, à elle-seule, un roman d'aventures.

  • Les gourous de toutes obédiences, les soi-disant prophètes qui dirigent les sectes de par le monde, prétendent posséder des pouvoirs paranormaux : lévitation, voyance, matérialisation d'esprits, décorporation, guérison spontanée, etc. Aux quatre coins du monde, Gérard Majax a infiltré de nombreuses sectes, et a pu ainsi assister à des cérémonies d'intronisation, agrémentées de « miracles ». Grâce à son expérience de professionnel, il a repéré les tricheries, mais aussi les manipulations mentales, préalables à tout embrigadement d'un nouvel adepte. Illusionniste de talent, Gérard Majax a toujours souhaité que les féeries des magiciens n'ouvrent que sur le rêve. De par sa formation de psychopédagogue, il entend également faire toute la lumière sur les trucs des sectes, et démystifier ainsi les faux gourous. Pour la première fois, un spécialiste lève le voile sur ces redoutables procédés.

empty