• Dans une campagne incertaine, un héroïque postier pédale de l'un à l'autre de ses administrés tel un Ulysse rural coincé dans une odyssée circulaire. Chacun, affable, l'invite un instant dans son petit monde. Complice, il leur fait don de son dévouement, de sa courtoisie, de ses traits d'esprit. Mais bientôt des fissures lézardent la routine. Un jus de tomates vénéneux, un verre de trop, et tout bascule. Au-delà du miroir, le monde change d'allure. On y fait d'étranges rencontres ; on y apprend à regarder en face ses angoisses - quitte à s'y perdre. Un roman ourlé de bizarre, tout à la fois cocasse et tragique.

  • Aujourd'hui, il est le roi de la fête. Il a cent ans. Sous ses yeux fatigués s'agite sa descendance. Tous des étrangers. Sauf Lucie, belle, insolente, une lueur de cruauté dans
    le regard. Elle n'a jamais eu peur de lui. Elle connaît pourtant la terreur qu'il inspire, cette histoire d'ogre, de passe-muraille, de chats mangés vifs.

    Mais il faut qu'elle sache. Alors elle le traîne sur les lieux du drame, survenu trente-sept ans plus tôt. Ce sera son cadeau d'anniversaire.
    Dans la petite pièce poussiéreuse, face au mur couvert de mots épars écrits au crayon gris, les fantômes vont prendre corps.
    Franck Manuel invente peut-être ici un registre littéraire inédit : le terrible magique.
    />
    « Il aime les mots, en joue, les écume avec gourmandise » : ainsi salué déjà par Antoine Compagnon, Franck Manuel poursuit avec De la fabrication des fantômes son oeuvre romanesque chez Anacharsis, commencée avec Le Facteur phi et 029-Marie.

  • Cet ouvrage prépare à l'une des questions de géographie du CAPES d'histoire-géographie et également à l'une des questions de géographie des territoires de l'agrégation de géographie.Au carrefour de deux continents, l'Asie et l'Océanie, de deux géants démographiques, la Chine et le sous-continent indien, et de deux océans, l'Indien et le Pacifique, l'Asie du Sud-Est constitue l'extrémité tropicale du continent asiatique. Formée d'une péninsule et d'un chapelet d'îles, s'étalant sur 4 500 000 de km² et peuplée d'un peu plus de 600  000  millions d'habitants, cette région se compose aujourd'hui de onze pays, d'une considérable diversité de tailles, de populations, de géographies, de cultures et de niveaux de vie. Une telle complexité - socio-économique notamment - tend même à remettre en cause le statut de région de l'Asie du Sud-Est.Les auteurs de ce manuel se sont donc attachés à penser l'Asie du Sud-Est dans sa globalité afin d'en dégager des traits communs, en multipliant les approches transversales et multiscalaires, sans pour autant négliger de prendre en compte chaque pays dans ses spécificités. Parallèlement, deux grandes problématiques - la définition géographique de la région d'une part et son développement économique d'autre part- fondent le livre, construit autour de cinq parties : « L'émergence d'une région », « Les modèles de développement », « Les limites du développement », « Territoires de l'urbain » et « Intégration et géopolitique régionales ». L'ensemble des cartes, schémas, tableaux et graphiques proposés permettra au lecteur d'obtenir une connaissance précise et approfondie de cette nouvelle question du Capes et de l'agrégation.

  • Chez l’enfant et l’adolescent, le Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité (TDAH) constituent le trouble psychique le plus répandu. Il compte parmi les causes de consultations les plus courantes en pédopsychiatrie, en psychothérapie d’enfants et en pédiatrie. Mais qu’est-ce que le Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité ? Quels en sont les symptômes et les causes ? Comment le traiter ? Et quels sont les enjeux d’une prise en charge précoce et multimodale ?Ce nouveau livre de la collection Savoir pour guérir a été écrit par deux spécialistes, un Allemand et un Français et est le fruit de leurs échanges et leur expérience sur cette maladie dans deux pays voisins.  Il va tenter d’apporter aux parents, à l’entourage et à toutes les personnes qui se sentiraient concernées et intéressées par la maladie des réponses claires et concrètes, tout en restant scientifiques et médicales. Encore une fois un livre pour savoir et pour guérir.

  • Les métropoles d'Asie s'imposent dans l'espace mondial par leur nombre et leur poids. Incarnation de la montée en puissance économique et géopolitique de la région, elles sont devenues des pôles de création majeurs. Les chercheurs réunis ici analysent toutes les facettes de cette explosion urbaine qui bouleverse les trames historiques, en mettant en oeuvre aussi bien des modèles internationaux importés, dans les formes du bâti et les structures urbaines, que des traductions inédites et asiatiques. Sociologues, historiens, géographes identifient les transformations à l'oeuvre, exposent les actions de marketing urbain toujours plus sophistiquées qui les portent, et révèlent les articulations complexes entre acteurs publics et privés de plus en plus éloignées des politiques traditionnelles. Ils dévoilent aussi comment des constructions inédites, issues de ces recompositions de la demande, modifient radicalement les usages de la ville tout en suscitant, pour la première fois, des réactions de défense et de préservation des secteurs anciens. Car l'enjeu est de taille : l'Asie, en réaménageant toutes les représentations et pratiques citadines, semble inventer une nouvelle modernité mondiale. Pluridisciplinaire, cet ouvrage unique aborde toutes les échelles de la ville, de l'habitat à la rue, aux diverses formes de quartiers jusqu'à l'ensemble des agglomérations, et présente des contributions sur la Chine, le Japon et l'Asie du Sud-Est, selon cinq champs principaux : les identités et reconfigurations des héritages dans la ville ; les politiques publiques et les recompositions des territoires urbains ; les espaces collectifs et les pratiques de la ville ; les modèles de l'habiter ; et les nouvelles échelles de la ville.

  • The main purpose of the present volume is to advance our understanding of the notions of knowledge and context, the connections between them and the ways in which they can be modeled, in particular formalized - a question of prime importance and utmost relevance to such diverse disciplines as philosophy, linguistics, computer science and artificial intelligence and cognitive science.Bringing together essays written by world-leading experts and emerging researchers in epistemology, logic, philosophy of language, linguistics and theoretical computer science, the book examines the formal modeling of knowledge and the knowledge-context link at one or more of three intersections - context and epistemology, epistemology and formalism, formalism and context - and presents a novel range of approaches to the current discussions that the connections between knowledge, language, action, reasoning and context continually enlivens. It develops powerful ideas that will push the relevant fields forward and give a sense of the new directions in which mainstream and formal research on knowledge and context is heading.

  • Depuis le début des années 2000, l'internationalisation de l'économie et la régionalisation du système monde bouleversent la physionomie des villes de second rang en Asie du Sud-Est. De grandes capitales régionales, telles Penang (Malaysia), Danang (Viêt-nam) ou Surabaya (Indonésie), de petites capitales nationales, telles Vientiane (Laos) ou Phnom Penh (Cambodge), ou des pôles touristiques internationaux comme Denpasar (Indonésie), connaissent des processus de métropolisation singuliers. Dépassant des handicaps parfois profondément ancrés, ces villes bénéficient de substantiels investissements directs étrangers, soutenus et encadrés par des politiques volontaristes impulsées par des organismes nationaux ou internationaux. Ces changements structurels, qui leur permettent désormais de mobiliser les ressources locales, affectent profondément les aires urbanisées. Extension en péri-centre et verticalisation en zone centrale en sont les plus évidentes manifestations. Les études ici réunies analysent ces évolutions à travers trois entrées : l'espace ; le bâti urbain ; les acteurs publics et privés, dont les stratégies affectent diversement les espaces et les territoires. Il s'agit non seulement de souligner les similitudes avec les métropoles de premier rang, mais aussi de repérer si ces processus ne sont qu'une reproduction, en mode mineur, ou une déclinaison originale de ceux observés dans les grandes métropoles. Les formes urbaines produites sont-elles comparables ou les éléments de substitution sont-ils dominants ? Enfin, à titre de contrepoint, les dynamiques de métropolisation enregistrées dans les villes secondaires de Chine et d'Inde sont-elles comparables à celles des villes de l'Asie du Sud-Est ?

empty