• Huit heures avec 400 personnes à bord et pas un rouleau de papier-toilette, des commandants qui s'offrent un petit somme sans personne aux commandes, un passager qui passe son trajet coincé dans les toilettes, d'autres qui doivent pousser l'appareil au décollage ! Incroyables mais vraies, ces histoires délirantes, que se racontent pilotes, hôtesses et stewards au bar de l'escale entre deux voyages, vont vous faire décoller : alors, attachez vos ceintures ! Pilote privé marié à une hôtesse de l'air, journaliste-enquêteur, spécialisé dans l'aérien, François Nénin a recueilli le meilleur des pires secrets de l'aviation ; il est l'auteur de Oups, on a oublié le train d'atterrissage (Fayard, 2015).

  • Sept ans après«Transport aérien, le dossier noir», cette enquête dresse un état de lieux inquiétant de la situation du transport aérien : précarisation du statut des pilotes, baisse de la formation et plannings surchargés, rôle des lobbies, manque d'entretien des appareils, etc. L'ensemble est illustré d'exemples et de témoignages.

  • « Bienvenue à bord... », attachez vos ceintures, car ce livre vous promet un voyage exceptionnel avec quelques turbulences. De l´embarquement à l´atterrissage, en passant par les attitudes saugrenues des équipages ou les lubies désopilantes des passagers, l´aérien recèle son lot d´aventures incroyables ou d´énigmes inexpliquées.Saviez-vous que certains commandants de bord planent tellement qu´ils se trompent d´aéroport ou de pistes ? Que des hôtesses sont parfois obligées d´assommer les voyageurs à coup d´extincteur ? Qu´il existe un « club des 30 000 » pour ceux qui ont connu le 7e ciel en altitude ? Des secrets de cockpits aux drôles de vols, vous ne verrez plus jamais les avions comme avant. Pilote privé marié à une hôtesse de l´air, journaliste-enquêteur spécialisé dans l´aérien, François Nénin livre les bonnes histoires et anecdotes que les navigants se racontent au bar de l´Escale, entre deux vols ou dans les aéro-clubs.

  • Des personnes âgées alimentées avec des croquettes pour animaux, d´autres brutalisées, insultées, enfermées, ces exemples nourrissent régulièrement les rubriques des faits divers. Une maltraitance plus insidieuse, plus difficile à traduire en justice tue beaucoup plus : la maltraitance institutionnelle. Délaissement, absence de soins, erreurs médicamenteuses, sous-alimentation, déshydratation, chutes à répétition, abrutissement chimique entraînent des morts prématurées autorisées par une logique industrielle implacable : un encadrement minimum pour un rendement maximum. Les affairistes sont à l´oeuvre dans un secteur sans contrôle pour rafler un joli magot : un gisement d´or gris qui marge à 25 %. Certains y ont bâti des fortunes figurant dans le top 100 en France : on les appelle les roitelets de l´or gris.
    Cette enquête journalistique nous emmène dans les recoins les plus indignes de notre pays, ces mouroirs à l´apparence si honorable, parfois hors de prix pour les familles, éclairée par le témoignage bouleversant d´une aide soignante qui a décidé de briser la loi du silence.
    En 2050, un Français sur trois aura plus de 60 ans, contre un sur cinq en 2005 ! Un million et demi de personnes se trouvent en perte d´autonomie, avec un contingent de 80 000 personnes âgées dépendantes de plus chaque année. Un tsunami-Alzheimer nous attend : il est plus que temps de réagir. Des solutions existent.

empty