• La véritable histoire du plus grand groupe de tous les temps et de son époque.Le 10 avril 1970, la nouvelle fait la une de la presse internationale : Paul McCartney quitte les Beatles. Son départ marque le terme d'une aventure extraordinaire, celle de quatre adolescents partis des caves de Liverpool pour devenir le groupe le plus populaire de tous les temps, incarnation de la soif de liberté qui secoue toute la génération de l'après-guerre. Alors que Let It Be, leur chanson-testament, s'impose comme un dernier succès, McCartney attaque en justice ses trois compagnons. Le rêve est fini. Et pourtant, cinquante ans après, leur légende demeure.
    Help!, Yesterday, Penny Lane, All You Need Is Love, Hey Jude... Les deux cents morceaux enregistrés par les " quatre garçons dans le vent " en à peine huit ans sont toujours vénérés par des millions de fans. Leurs douze albums constituent une discographie aussi intimidante qu'indépassable, source d'inspiration pour tous les musiciens d'aujourd'hui. Chaque réédition fait l'objet de campagnes marketing particulièrement efficaces, mais qui ont tendance à remplacer l'histoire par le mythe.
    À travers des documents rares et des entretiens inédits, Frédéric Granier raconte avec maestria cette épopée moins lisse et paisible que ne laissent paraître les records de vente (plus de deux milliards de disques écoulés depuis 1962). Des débuts erratiques jusqu'à l'hystérie de la Beatlemania, des expérimentations sonores de
    Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band aux premières échappées en solitaire, le destin commun des Beatles est jalonné de triomphes, mais aussi de deuils, de désillusions, de controverses, de rancoeurs et même d'échecs retentissants.
    Derrière la plus belle partition du rock se dessine enfin une autre histoire, tout aussi fascinante : celle de la culture de masse, du psychédélisme, des paradis artificiels, de l'activisme pacifiste... Autant de phénomènes que les Beatles ont traversés ou marqués de leur empreinte, qui ne racontent pas seulement les années soixante, mais dévoilent une révolution sociale et culturelle dont les effets se ressentent encore aujourd'hui. Comme le dira justement McCartney : " On n'était pas seulement dans l'air du temps ; on était dans l'esprit du siècle. "

  • À gauche, Damon Albarn, leader de Blur. À droite, les frères Gallagher, du groupe Oasis.
    Hasard ou pas du calendrier, « Country House » et « Roll With It », leurs singles respectifs, sortent le même jour dans les bacs à le 14 août 1995. Qui sera numéro un des ventes ? Qu'ils le veuillent ou non, Blur et Oasis deviendront les ambassadeurs d'une mouvance que l'Histoire retiendra sous le nom de Britpop, marquée par des disques emblématiques, des déclarations fracassantes et des excès en tout genre, avant que l'année 1997 ne voie le rideau se baisser brutalement.
    Spécialiste de l'histoire du rock et de la pop, collectionneur de vinyles, Frédéric Granier est chef de service à Geo. Il a collaboré à plusieurs revues musicales et émissions de radio.

  • Pour unifier le peuple inca : un enfant élu...Tel Moïse, Amaru fut trouvé nourrisson, flottant dans un panier sur le lac Titicaca. Il portait derrière l'oreille un tatouage de serpent, et dans ses langes était cachée une statuette. S'il parvient à réunir les trois autres statuettes de l'Antisuyo, Amaru réalisera son destin de Fils du Soleil : c'est ce qu'un chamane lui a prédit dans les montagnes... Mais pour l'heure, il a été choisi pour être sacrifié pour la splendeur de l'Empire inca...Laurent Granier, auteur de films et d'ouvrages sur le sujet, s'associe au scénario à LF Bollée pour créer cette nouvelle série : une fresque authentique et cruelle sur le sort trop peu connu du peuple inca. Lionel Marty y ajoute sa patte réaliste et spectaculaire.

  • Pour unifier le peuple inca : un enfant élu...Le pays Inca est à feu et à sang depuis la mort de l'empereur. Ses fils se disputent le trône ; le peuple est décimé par l'épidémie de variole apportée par ces conquistadors venus d'Europe qui cherchent à conquérir toujours plus de territoire. Revenu dans le village qui l'a vu grandir pour en savoir plus sur ses origines, Amaru tente vaille que vaille de sauver Nuna, grièvement blessée, en l'amenant chez son ami Sayri. Il fait également appel aux connaissances du vieil homme pour déchiffrer le message inscrit sur les langes dans lequel il fut trouvé nourrisson : il s'agirait d'une obscure prophétie dont Amaru le « Fils du Soleil » pourrait bien être la clé...Laurent Granier, auteur de films et d'ouvrages sur le sujet, s'associe au scénario à LF Bollée pour réaliser cette fresque authentique et cruelle sur le sort trop peu connu du peuple inca. Pour ce second tome, c'est le dessinateur Aja qui reprend le flambeau de fort belle manière.

empty