• De l'égalité des races humaines appartient au grand mouvement des idées
    anthropologiques, sociologiques, philosophiques, historiques, littéraires et
    morales de la fin du XIXe siècle et restera actuelle tant que le racisme ne sera pas éradiqué de nos sociétés.
    Ghislaine GÉLOIN, professeur

    Au courant littéraire esclavagiste du XVIIIe siècle, succéda celui raciste du XIXe. En réponse, les esclaves firent par les armes Haïti et leurs théoriciens défendirent par les livres la race noire. C'est dans cette continuité que trois hommes haïtiens se sont levés pour combattre les thèses racistes en cours : Hannibal Price, Louis-Joseph Janvier, Anténor Firmin. Ce dernier s'en prendra en 1885 au champion toutes catégories du racisme, Arthur de
    Gobineau, et à son Essai sur l'inégalité des races humaines (1855), dans ce livre au titre visionnaire : De l'égalité des races humaines, un incontournable des 100 classiques de la bibliothèque bicentenaire haïtienne.
    George ANGLADE, géographe et écrivain

  • Voici la réédition l'oeuvre polémique d'un auteur haïtien qui règle ses comptes avec les doctrinaires de l'inégalité des races dans le monde scientifique de la deuxième moitié du XIX siècle, lesquels pratiquaient principalement une anthropologie physique. Contre ces pseudo-scientifiques, l'auteur définit une anthropologie critique, sociale et culturelle laquelle entend prouver scientifiquement, par une démarche positiviste, l'égalité de toutes les races humaines et leur perfectibilité. L'auteur réévalue ici le rôle essentiel des cultures africaines dans l'histoire de la civilisation, des Egyptiens à la première République noire de Haïti.

empty