• Recueil de textes du journaliste Victor Fay (Le Monde diplomatique et La critique socialiste) qui s'est penché sur la question de l'autogestion, notamment en Yougoslavie après la Seconde Guerre mondiale.

  • "Mes tout premiers docs" : les "P'tits docs" des tout-petits !
    Guider avec bienveillance l'enfant qui grandit et se développe, mettre en relation son quotidien avec le monde qui l'entoure et ainsi l'accompagner dans la découverte de son environnement : c'est la mission de "Mes tout premiers docs" !
    Un toit, des murs et surtout plein d'amour dedans : la maison fait son entrée dans la collection "Mes tout premiers docs".
    Retrouvez, expliquées avec simplicité, les notions qui entourent la thématique de la maison : les pièces qui la composent, les habitudes de la famille, les différents types d'habitations dans le monde...

  • « Mmm ! Miam miam ! N'est-ce pas une bonne odeur de petit cochon qui chatouille mes narines ? » Il était une fois trois petits cochons qui voulaient construire leurs maisons. Le premier bâtit la sienne en paille, le deuxième en bois. Ils se moquèrent du troisième, qui, lui, opta pour une maison en brique. Quand le loup vint souffler sur leurs maisons pour les faire voler en éclats, ils furent pourtant bien contents d'aller trouver refuge dans la solide maison de brique...

  • Alors qu'elle est en vacances chez son grand-père, Zoé trouve dans une rivière un drôle de crayon. Passionnée par les étoiles, elle dessine une fusée et un casque de spationaute... qui, aussitôt, deviennent réalité. Sans hésiter, Zoé monte à bord de sa fusée et s'envole !

  • Oups ! En s'entraînant à descendre les cheminées dans sa salle de sport, le père Noël est resté coincé ! Mince alors !... Aurait-il grossi ? Pas si sur...

  • Lucas vient d'arriver dans une nouvelle ville, et il a du mal à se faire des amis. Mais il trouve un crayon magique qui va changer sa vie...

  • Pour survivre, Harrison n'aura d'autre choix que de livrer un dur combat.
    Différent des autres enfants, le jeune Harrison dérange. Menacé dans le monde où il vit, une suite d'épreuves difficiles l'attendent. Son père, membre du parlement terrestre, n'attend qu'une chose : ne plus être responsable de ce fils qui met en péril sa carrière.
    Pourra-t-il encore compter sur son fidèle ami et robot, Schram, dont l'existence ne tient que par un fil ? Même l'amour naissant qu'il ressent pour Pat paraît sans avenir. Pour survivre, Harrison n'aura d'autre choix que de livrer un dur combat.
    Plongez le deuxième tome d'une saga de science-fiction jeunesse, et retrouvez Harrison confronté à une suite d'épreuves difficiles dans un monde qui lui est hostile.
    EXTRAIT
    « Hum, murmura le robot, décontenancé, tu l'aimes, voyons, comme tu aimes ta bouillie préférée, celle à la carotte et à la tomate ? »
    Pat soupira.
    « Plus que la bouillie à la carotte et à la tomate. »
    Lucie se tortilla, ne sachant pas quoi penser.
    « Hi, hi, tu l'aimes alors comme tu m'aimes moi, ton robot de compagnie.
    - Heu, bafouilla Pat, embarrassée, encore plus ! »
    Le robot fut rempli d'épouvante :
    « Tu ne l'aimes quand même pas plus que l'Ordinateur Central ? »
    Pat devint rouge écarlate.
    Lucie leva les bras au ciel :
    « C'est un crime de lèse-majesté ! Si cela vient aux oreilles de l'Ordinateur Central, je ne donne pas cher de tes os et moi de mes boulons. Mais qu'est-ce qu'il aaa donc ce Harrison ? Il est comme tous les autres garçons ! Pfff, même modèle ! Même fabrication ! »
    Pat fit la moue. Justement non, il n'était pas comme tous les autres garçons. Entre son coeur et celui de Harrison, il y avait un fil ténu. Couleur or. Et ce fil n'existait pas avec les autres garçons.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Lassée de lire le futur de ses amies dans sa boule de cristal, Sabine du Faÿ, qui a hérité de son arrière-grand-mère le don de voyance, décide un jour de prédire quelque chose de plus ambitieux. Un soir de pluie, elle interroge sa boule de cristal sur l'avenir de la Terre. Ce qu'elle découvre est si terrible qu'elle décide d'en faire le récit, au risque de bouleverser ses lecteurs...

  • Le mot capital est certainement le plus discuté de l'économie depuis le milieu du 19e siècle. Largement popularisé par Karl Marx, il revêt, dans la pratique économique et politique, de nombreuses définitions. Terme emblématique de l'économie de marché et donc du capitalisme privé, le capital est aussi un élément incontournable du capitalisme d'État. Sans lui, quel que soit le régime politique qui le définit, y aurait-il des entreprises, des emplois, de la création de richesse ? Levons le voile sur ce mot.

  • Une aventure inspirée par Minecraft, le jeu culte aux 100 millions de joueurs ! Le président Stan a mené son peuple vers la victoire lors d'une bataille épique. La paix est revenue en République d'Elementia. Mais la révolte gronde à travers la campagne. Les fidèles du roi Kev sont toujours dans la nature et une nouvelle organisation, l'Alliance Noctem, est sur le point de semer la terreur sur tout le territoire. Malgré les nouvelles menaces qui se profilent à l'horizon et la division des citoyens de la République en deux clans, Stan doit arrêter l'Alliance Noctem avant qu'elle ne les détruise tous...

  • Une aventure inspirée par Minecraft, le jeu culte aux 100 millions de joueurs ! Après la guerre contre l'Alliance Noctem, la République d'Elementia est en ruine. Le président Stan et son Conseil sont dispersés à travers le serveur, jusqu'à ce que surgisse un mystérieux personnage qui a le pouvoir de les sauver... mais aussi de les détruire. Dans une stupéfiante fin de partie, Stan, Kat, Charlie et leurs amis vont engager une bataille épique du Bien contre le Mal.

  • Après la disparition de Victor Fay, le 29 juin 1991, ses amis prirent la décision de publier plusieurs recueils de ses textes. Les articles reproduits dans ce volume sont d'une étonnante actualité, que ce soit sur les actions des partis de gauche que Victor Fay cherche à inspirer ; ou des critiques acerbes des gouvernements de droite, dont celui intitulé « Barre à la trappe ». On découvre, dans cet ouvrage, la pensée d'un militant riche d'expérience et d'une culture marxiste plus luxembourgiste que léniniste.

  • Le mot « crise », affublé de nombreuses épithètes, jouxte en permanence des mots comme austérité, chômage, déficit, dette, bank run, bulle, CDS, déflation... Ces mots et beaucoup d'autres sont définis dans cet ouvrage. Indispensables à la culture générale dans un univers médiatique où l'économie occupe une place quotidienne de plus en plus importante, ils sont étayés de références et de citations d'une quarantaine d'auteurs célèbres dont dix nobélisés mais aussi d'exemples récents et chiffrés.

  • Une aventure inspirée par Minecraft, le jeu culte aux 100 millions de joueurs ! Des forces obscures sont à l'oeuvre sur le serveur Elementia. Lorsque trois nouveaux joueurs, Stan, Kat et Charlie, entrent en scène, ils sont loin d'imaginer les dangers qui les attendent... Pris pour cibles par des joueurs rivaux, menacés de mort par Kev, le roi d'Elementia, les novices sont bien décidés à renverser le tyran, aidés par d'autres joueurs rebelles... Pour cela, ils devront lutter contre les forces naturelles du jeu et résoudre les mystères d'Elementia au nom de la justice.

  • Nous sommes en 1915. La guerre bat son plein. Mais Éva, encore très jeune, l'ignore. Elle vit, heureuse, chez sa grand-mère, une riche bourgeoise qui la choie et l'élève comme une princesse. C'est parce qu'elle est toujours soignée, pomponnée et vêtue de jolies robes qu'à l'école on l'appelle « la gosse de riche ».
    À 17 ans, elle découvre le Paris de 1925. Le Paris des amusements et de la fête. Le Paris de l'audace et de l'extravagance. C'est l'époque où le « Tout-Paris » se rassemble dans les cafés du boulevard Montparnasse. Au milieu de toute cette agitation, Éva est fascinée et conquise. Un jour, elle rencontre Joseph, fils de pacha, héritier du palais familial d'Alexandrie dont elle s'éprend. C'est alors que sa vie bascule.
    Ce récit est l'histoire véridique de la famille de l'auteure.

  • Dans le domaine de la lutte contre la délinquance financière et la criminalité organisée, l'élargissement de l'Union vers la Turquie et les Balkans peut être perçue comme problématique. Comment faire fonctionner les instruments européens au sein d'un espace élargi ? Comment ne pas favoriser l'accès au marché commun pour les biens illicites ? L'élargissement doit être une opportunité pour la lutte contre la criminalité financière organisée et non pour l'internationalisation des réseaux criminels.

  • Dans un monde où la curiosité est un très vilain défaut, Harrison ne pourra compter que sur son robot pour élucider les mystères qui l'entourent.
    Harrison est un jeune terrien. Il pose beaucoup de questions, auxquelles son robot et ami, Schram, refuse de répondre. Il aime rêver, sentir le parfum des roses, et aimerait pouvoir écouter de la musique. Mais tout cela est interdit sur Terre. Dans un monde où la curiosité est un très vilain défaut, Harrison ne pourra compter que sur son robot pour élucider les mystères qui l'entourent.
    Plongez le premier tome d'une saga de science-fiction jeunesse, et découvrez une planète Terre bien étrange, où règnent mystères, robots et interdictions.
    EXTRAIT
    Schram avait compris qu'il ne se débarrasserait pas aussi facilement des questions de l'enfant.
    « Heu... quelqu'un qui n'est pas branché... qui est débranché, quoi ! Heu... qui fait des choses différentes des autres.
    - Il y en a beaucoup ? »
    Schram s'était tortillé, très gêné : « Les Déconnectés sont en voie de disparition. Heu... Robert, je crois, est le seul qui reste.
    - Et les autres ? Que sont-ils devenus ? »
    Schram avait roulé des yeux, terrorisé : « Heu... Heu... Heu... »
    Harrison n'avait pas insisté : il ne supportait pas de voir son robot effrayé.
    « Je trouverai la réponse moi-même », avait-il pensé, déconcerté par sa réaction.
    Devant la porte d'entrée, une allée bien lisse traversait un gazon vert parfaitement entretenu.
    « Bonjour, Harrison ! »
    La petite tondeuse ovale, étincelante sous le soleil, fit un tour sur elle-même, envoya en l'air un jet d'herbe fraîchement coupée.
    « Bonjour, Rose, répondit Harrison, admiratif. Tu travailles vraiment bien : la pelouse est magnifique ! »
    Le métal de Rose se mit à rougeoyer légèrement : il n'y avait que Harrison pour parler aussi gentiment !
    « Tout le monde considère qu'il est normal que je travaille comme ça, puisque je suis programmée pour travailler comme ça, pensa la tondeuse, mais quand même, un petit compliment, cela réchauffe mon moteur de platine
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Lassée de lire le futur de ses amies dans sa boule de cristal, Sabine du Faÿ, qui a hérité de son arrière-grand-mère le don de voyance, décide un jour de prédire quelque chose de plus ambitieux. Un soir de pluie, elle interroge sa boule de cristal sur l'avenir de la Terre. Ce qu'elle découvre est si terrible qu'elle décide d'en faire le récit, au risque de bouleverser ses lecteurs...

  • Qu'est-ce qu'un ollie ? Quelle est la plus grande marque de skate ? Où est le meilleur spot au monde ? Pour être un skateur, il ne faut pas seulement savoir se mettre debout sur une planche à roulettes. Le skate est également au coeur d'une culture passionnante : des lieux mythiques, des stars, des marques emblématiques mais aussi de la musique, des vêtements et des films. Découvrez les 50 incontournables de la culture skate décryptés et illustrés par deux passionnés.

  • Première rencontre européenne organisée autour du thème des cités-jardins en Europe, ce colloque a permis de mieux comprendre de quelle teneur étaient les rapports établis entre les productions locales et nationales et le modèle anglais. Après ce bilan, de nouvelles perspectives de recherches s'ouvrent que l'on peut regrouper sous les thématiques suivantes : o les milieux innovateurs européens, leur imaginaire architectural et les conditions économiques de la réalisation des cités-jardins ; o la question des tensions entre un projet internationaliste et le repli national géographique caractéristique de l'Europe de l'Entre-deux-guerres ; o les aléas d'une forme socio-spatiale selon les contextes nationaux, les divers maîtres d'ouvrages, maîtres d'oeuvres et le problème des modalités d'évolution et de patrimonialisation des cités-jardins.

  • Crush & love my christmas Nouv.

    Noël viendra-t-il à bout des préjugés ?
    Thomas
    Je déteste Noël. Malheureusement pour moi, l'avenir de ma société est entre les mains d'une journaliste débutante complètement dingue des guirlandes et des sapins.
    L'enfer sur terre !
    Vanessa
    J'ai enfin le job de mes rêves.
    Point négatif : je dois me coltiner le co-fondateur de Crush & Love, l'application de rencontre la plus en vue du moment.
    Bon sang ! S'il n'était pas aussi prétentieux et imbu de lui-même, je le trouverai presque charmant. Mais il peut bien me faire les yeux doux, je n'entrerai pas dans son petit jeu de séducteur...
    Plutôt mourir que de sortir avec lui !

  • Depuis la mort de Staline jusqu'aux années Gorbatchev, voici une rétrospective de l'histoire de l'URSS. L'auteur, militant politique, qui eut pour élèves Jeannette Vermeersch, Waldeck-Rochet et Michel Rocard, rompit avec le communisme après les procès de Moscou, et fut rédacteur en chef de Combat et de Radio France Internationale. Avec une chronologie.

  • Marx évoque son travail en ces termes : 1) "c'est le résultat de 15 années de recherches, donc de la meilleure partie de ma vie ; 2) j'y expose pour la première fois de manière systématique et scientifique, les rapports fondamentaux de la société. Je dois au Parti de ne pas en gâcher la forme par des tics d'écriture secs et noueux, propres à un foie malade." On trouve en effet dans les Fondements la tentative la plus systématique pour dégager les éléments moteurs de l'évolution historique de la société en général et du capitalisme en particulier. Il ne s'agit nullement ici d'une description de ce mécanisme, mais de l'explication de sa dynamique. Jamais, dans aucun de ses écrits ultérieurs, Marx n'a approfondi si avant le concept fondamental du capital, avec ses contradictions et son unité que le mouvement historique détruit et recrée sans cesse sous une forme nouvelle. Partant des notions fondamentales de valeur, argent, division du travail, productivité, Marx montre comment elles trouvent une synthèse en devenir incessant dans la forme historique du capital qui les développe jusqu'à leur paroxysme et leur négation. Découverts en 1923 par D. Riazanov dans le fonds Marx-Engels, les manuscrits des Grundrisse devaient prendre place dans les 15 volumes destinés à regrouper toutes leurs oeuvres économiques. Publiés en 1941, ils n'ont été diffusés qu'en 1953. Leur traduction en français permet enfin au lecteur francophone l'accès à cette oeuvre de première importance pour la connaissance de la pensée de Marx. "On peut affirmer sans hésiter, écrit Eric Hobsbawm, que tout débat marxiste sur l'histoire négligeant les Grundrisse, c'est à dire tout débat théorique antérieur à 1941 et - hélas - bien d'autres depuis, devraient être repris à la lumière de cet ouvrage."

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le malheur de Louis XVI fut d'accéder au trône à une époque où il était impossible de l'occuper sans faire exactement l'inverse de ce que réclamaient les Français, tant il est vrai que ce que le peuple demande est rarement ce qu'il veut. Les Français étaient grisés du mot de « liberté », mais chaque liberté réelle que Louis XVI leur accordait cessait de leur plaire dès qu'ils en jouissaient et le joug, dont ils avaient tout loisir de se plaindre, leur devenait d'autant plus intolérable qu'il s'allégeait. Sous ses prédécesseurs, remarquait Soulavie, un de ses sujets tardivement repentis, le monarque était l'objet du culte des Français ; sous Louis XVI, les Français devinrent l'objet du culte du monarque. Ainsi l'amour, en changeant de camp, avait-il préludé au divorce entre le roi et la nation. Livre de justice et de réparation, écrivit Bernard Faÿ lorsque, voilà plus de vingt ans, il me dédicaça un exemplaire de Louis XVI ou la fin d'un monde que les Éditions de la Table Ronde ont l'excellente idée de rééditer. La modestie de Bernard Faÿ l'empêchait : d'ajouter : « le meilleur livre sur Louis XVI ». Il m'appartient de le dire aujourd'hui.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty