Littérature générale

  • Un jour, peut-être... ou jamais
    Eve Terellon
    Romance de 170 500 caractères et de 29 300 mots.
    La mère de Raphaël découvre une correspondance troublante entre son fils et Ludo ce camarade de classe qu'il aime. Choquée, elle n'hésite pas à le chasser du foyer familial la veille de Noël. Isolé, Raphaël rejoint la maison de Ludo où on l'accueille volontiers.
    La relation que Ludo porte à Raphaël est confuse. Touché par son amour, il n'y répond néanmoins pas. La mère de Ludo pressentant un possible danger pousse son fils dans les bras d'une fille.
    Au fil des ans, se nouent entre les deux garçons des liens très forts qui vont sans cesse évoluer et déterminer les choix de chacun. Un jour, peut-être... ou jamais nous montre le déroulement année après année de cette relation à la période de Noël.
    Cette histoire est le prolongement d'une nouvelle, initialement parue sous le titre Au-delà du blanc chemin et tirée du recueil Un cadeau de Noël pour le Refuge - Volume Felix d'Eon.
    Retrouvez tous nos titres sur http://www.textesgais.fr/

  • En cette fin de premier millénaire, le roi Jayavarman VII dirige d'une main de maître le royaume d'Angkor. Alors qu'un état de guerre larvé s'installe aux frontières, Chaya, simple fille de pêcheur, ne manquerait pour rien au monde la venue d'Arun, le capitaine de la garnison formant les nouvelles recrues. Tout les sépare. Il est noble, issu d'une famille puissante, et doit prochainement se marier. Aussi belle que sage, elle ne fera rien pour instaurer une relation entre eux, mais elle ne peut interdire à son coeur de battre pour lui et elle s'engage dans l'armée pour le suivre.
    Attiré par la droiture et le courage de la jeune femme, mais gardien d'une morale dont il se veut le garant, Arun se voit contraint de la côtoyer tout en combattant ses sentiments. À travers le récit d'un amour qui semble impossible, ce roman vous emportera dans l'histoire de l'ancien Cambodge, au son du barrissement des éléphants de guerre, des secrets de palais et du cheminement d'un homme, piégé entre son coeur et sa raison.

  • « L'amour tue. »
    C'est ainsi que s'ouvre ce récit en forme de chronique d'un amour fou. Un amour qui éclot sur les cendres d'un autre, face au deuil, à la dépression et aux drames de la vie. Un amour pour lequel on est prêt à tout, même à se perdre.
    Lorsqu'Alban, jeune diplômé, s'installe sur la côte normande, louant un petit pavillon qui surplombe la falaise, il s'attend à tout sauf au rire de Cédric. Ce rire l'envoûte, le transporte et le fait basculer en un clin d'oeil, l'enchaînant irrémédiablement à la piquante insolence de son beau voisin.
    Cédric, lui, a déjà construit sa vie avec l'énigmatique et richissime Dimitri, son ami d'enfance. Un homme perspicace s'il en est et qui ne manque pas de remarquer l'ardente admiration que nourrit Alban. De là naît une bien étrange amitié entre Dimitri et Alban, qui peu à peu trouve sa place aux côtés du couple. Il apprend à connaître Cédric - son rire autant que ses failles - et ne désire plus que le protéger, quitte à s'effacer pour garantir le bonheur de l'homme qu'il aime.
    Quand survient le pire, c'est tout naturellement sur lui que s'appuie Cédric. Mais enivré par la confiance que lui témoigne son bel ami, Alban demeure aveugle à la détresse profonde dans laquelle se noie ce dernier. Aveugle à Cédric... et aux dauphins.

  • En cette année 1417, alors que l'armée anglaise menace plus que jamais la Normandie, le doux Béranger n'a qu'un rêve : devenir ménestrel. Pour cela, il se sent prêt à braver l'autorité de son frère Arnault, un fier chevalier, au risque de se voir renier par sa famille. Très loin de là, dans les Vosges, Douce, sauvageonne vivant dans la montagne, voit sa vie bouleversée en portant secours à une fugitive. Réunis contre leur gré, les deux jeunes gens se voient plongés dans l'univers cruel du comte de Coeurval. Confronté au pire, le caractère bien trempé de Douce parviendra-t-il à s'accommoder des façons timorées de Béranger pour échapper aux griffes de leur prédateur ? Découvrez une fresque familiale passionnante dans le moyen-âge français, durant l'époque troublée de la Guerre de Cent Ans, à l'heure où les coeurs s'ouvrent et où l'amour se dévoile parfois d'une étonnante façon.

  • À l'aube de la Révolution française, Adrien de Sarnas se voit renvoyé du collège où son frère espérait le soustraire à la cruauté de leur père. Le jeune homme vient également de se découvrir atteint par un mal incurable dont la progression insidieuse le terrifie, et qui à terme le laissera infirme. Obligé de rentrer dans son château d'Auvergne, il décide de cacher son état au vicomte de Sarnas. S'engage alors une partie où les non-dits et les faux semblants vont justifier les pires dérives entre un père et ses deux fils. Mais les apparences sont parfois trompeuses, et la révélation des secrets pas toujours bonne à entendre. Tandis que l'Histoire en marche le rattrape, Adrien est plongé contre son gré au sein de la révolte populaire. La colère gronde parmi les paysans et elle emporte les châtelains vers un destin aléatoire où jalousies, vengeances et opportunismes s'entrecroisent.

empty