• J'étais enfant unique et fier de l'être... jusqu'au jour où mes parents ont adopté ma petite soeur !Ça y est ! Mes parents ont obtenu la réponse qu'ils attendent depuis si longtemps : ils vont pouvoir adopter ! Ma famille se prépare donc à accueillir une petite fille. Franchement, moi, je m'en serais passé. Avoir une petite soeur adoptée, c'est la honte ! Comment je vais pouvoir cacher ça à mes copains ? Cerise sur le gâteau, Fabyby vient d'Ethiopie... et elle est noire, alors que moi, je suis blanc...
    Lauréat 2018 Prix littéraires des enfants et des parents organisés par la Ville de Gennevilliers
    Lauréat 2017 du Prix Gayant Lecture de la ville de Douai dans la catégorie 3 (à partir de 9 ans)
    Lauréat 2017 Prix Encre d'or de la ville de Fouesnant
    Lauréat 2017 Prix du roman jeunesse de Laval
    Lauréat 2017 Prix de littérature jeunesse de la ville de Reims
    Lauréat Prix Opalivres 2017
    Lauréat 2017 Prix littéraire Au fil des pages Bréhal
    Lauréat 2017 Prix du jury jeune lecteur de Montvilliers
    Lauréat 2017 Prix Dis-moi ton livre, Doëlan
    Lauréat 2016 Prix Lire en Poche Jeunesse, Draguignan

  • " Le jeu des étoiles, c'est fort, très fort ! C'est difficile à expliquer avec des mots. Il faut le vivre. Parfois, tu t'évanouis. Mais toujours, tu recommences. C'est un voyage loin, loin, loin... "
    " Le jeu des étoiles, c'est fort, très fort ! C'est difficile à expliquer avec des mots. Il faut le vivre. Parfois, tu t'évanouis. Mais toujours, tu recommences. C'est un voyage loin, loin, loin... "

    Charlotte, douze ans, est nouvelle au collège et perdue dans la vie. Ses parents adoptifs essaient de lui faire oublier son passé tragique. Mais tout cela s'évapore quand elle rencontre Jordan. Mystérieux, froid, beau à pleurer, il occupe toutes ses pensées. Quand il lui propose de l'initier au jeu du foulard, elle plonge les yeux fermés...

  • Des vampires gourmands d'encre !
    " Je suis un buveur d'encre depuis ce fameux jour où Draculivre, un ancien vampire devenu allergique au sang, m'a mordu. J'aspire le texte des livres à l'aide d'une paille. Un vrai délice ! Je vis les histoires que je bois. Mais ce que je préfère par dessus tout, ce sont les fautes d'orthographe ! C'est aussi fort que du piment dans le couscous ou de la moutarde avec de la viande froide. " Oui, mais l'abus de fautes d'orthographe est dangereux pour la santé. Elles sont à consommer avec modération pour les buveurs d'encre. Or, Draculivre a une attitude étrange. Odilon le soupçonne d'être devenu accroc aux fautes. Il décide de sauver le vieux vampire...

  • Des vampires gourmands d'encre !
    Une nouvelle histoire inédite de la série Draculivre.Dans la cité des buveurs d'encre, Odilon, notre petit héros, est très inquiet : Carmilla, sa fiancée, est atteinte d'une maladie mystérieuse ; elle n'a plus goût à rien, ne se nourrit plus de livres et s'enferme dans un silence inquiétant. Après un séjour dans les montagnes pour tenter de la revigorer, mais sans succès, Draculivre a une idée : consulter un psychiatre buveur d'encre. Celui-ci révèle que Carmilla a bu un livre qu'elle n'a pas digéré : Dracula. Ce livre pour adultes, sans images, a choqué la petite vampire qui est devenue allergique à l'encre et ne peut plus rien boire. Pour la guérir, Odilon, qui déteste lire, décide de lui faire la lecture pour lui redonner goût aux histoires. Il commence par des albums pour les tout-petits, aux images remplies de couleur.

  • Le dernier tome de la série Draculivre !
    C'est l'anniversaire de Carmilla, mais Odilon n'a pas le coeur à la fête. Son père lui manque : il ne l'a pas revu depuis qu'il est devenu un buveur d'encre. C'est décidé : Odilon va tenter de renouer avec sa famille. Et pour ça, il a une idée : raconter son histoire dans un livre et le déposer dans la librairie de son père en espérant que celui-ci le trouve... et le lise !

empty