• Le vin, pour l'ivresse. Etoilé parce que consigné. C'est la misère qui vous attache à ce vin-là. Il est mauvais mais pas cher et l'on peut, au fin fond de la déveine, troquer sa bouteille vide contre quelques sous.

  • Les trois provinces javanaises, Java Est-Madura, Java Central et Yogyakarta sont partie intégrante de Java. Leur culture est une des plus complexes d'Indonésie et les histoires qui s'y sont succédé, au cours des deux derniers millénaires, sont mouvementées, tragiques et universelles. Cette culture, la plus importante d'Indonésie, est le propre de cent millions de Javanais.

  • Le hêtre

    Eric Teissier Du Cros

    • Inra
    • 1 Janvier 1981

    Le hêtre est, avec le chêne, notre grande essence feuillue de plaine. Il règne aussi, avec le sapin, en moyenne montagne. Il peut dépasser 40 mètres de hauteur totale et 250 ans d'âge. Cet ouvrage lui est entièrement consacré. Chapitre après chapitre, vous découvrirez sa personnalité captivante, aux plans scientifiques de l´écologie, de la physiologie, de la technologie du bois, de la génétique, de la pathologie d´abord, mais aussi aux plans plus techniques de la dendrométrie, de la sylviculture et de l´aménagement forestier. Vous apprécierez la personnalité totalement respectée des différents auteurs. Ecrit d´ne seule plume, sans doute impossible à trouver, ce livre eût peut être été plus facile à lire. Mais quarante auteurs ont travaillé en étroite collaboration, chacun ayant pu pourtant exprimer sans entrave le meilleur de ses connaissances scientifiques ou techniques. Chaque paragraphe constitue ainsi une véritable somme spécialisée souvent inédite, toujours récente. Chacun doit y trouver l´information qu´il recherche, et il peut, s´il le souhaite, compléter ses connaissances, par l´exploitation d´une bibliographie particulièrement fournie, quoique soigneusement sélectionnée. Ce livre, d´accès facile, grâce à une double table des matières - française et anglaise - et à un index par thème, est destiné aussi bien aux chercheurs, aux praticiens et aux étudiants qu´aux propriétaires forestiers et, en fin de compte, à tous les esprits curieux. L´introduction, rédigée par Pierre Martinot-Lagarde, a été conçue comme une synthèse du livre. Elle en donne les idées maîtresses.

  • Le hêtre

    Eric Teissier Du Cros

    • Inra
    • 1 Janvier 1981

    Le hêtre est, avec le chêne, notre grande essence feuillue de plaine. Il règne aussi, avec le sapin, en moyenne montagne. Il peut dépasser 40 mètres de hauteur totale et 250 ans d'âge.
    Cet ouvrage lui est entièrement consacré. Chapitre après chapitre, vous découvrirez sa personnalité captivante, aux plans scientifiques de l’écologie, de la physiologie, de la technologie du bois, de la génétique, de la pathologie d’abord, mais aussi aux plans plus techniques de la dendrométrie, de la sylviculture et de l’aménagement forestier. Vous apprécierez la personnalité totalement respectée des différents auteurs.
    Ecrit d’ne seule plume, sans doute impossible à trouver, ce livre eût peut être été plus facile à lire. Mais quarante auteurs ont travaillé en étroite collaboration, chacun ayant pu pourtant exprimer sans entrave le meilleur de ses connaissances scientifiques ou techniques.
    Chaque paragraphe constitue ainsi une véritable somme spécialisée souvent inédite, toujours récente. Chacun doit y trouver l’information qu’il recherche, et il peut, s’il le souhaite, compléter ses connaissances, par l’exploitation d’une bibliographie particulièrement fournie, quoique soigneusement sélectionnée.
    Ce livre, d’accès facile, grâce à une double table des matières – française et anglaise – et à un index par thème, est destiné aussi bien aux chercheurs, aux praticiens et aux étudiants qu’aux propriétaires forestiers et, en fin de compte, à tous les esprits curieux.
    L’introduction, rédigée par Pierre Martinot-Lagarde, a été conçue comme une synthèse du livre. Elle en donne les idées maîtresses.

  • Le corps languide se balance mollement au-dessus du sol. Les pieds, dénudés, pointent vers les lattes du parquet et la tête, boursouflée, penche du côté droit. Une langue gonflée, noire, écarte les lèvres comme un fruit mûr éclaté. La corde de chanvre pivote lentement sur quelques centimètres, d'abord à gauche puis, comme perturbée par un courant contraire, vers la droite. Le noeud coulant disparaît dans les replis du cou, avalé par un sillon rougeâtre strié de bleu. Tic. Tac. Gauche. Droite. Tandis que les hommes muets s'agitent sur l'écran télévisé, Pauline a. Et personne ne s'en est encore aperçu.

empty