• Dans l'atmosphère, saturée de pollution, des rives abandonnées de Babylone, Rim-K, Anja et son frère Vlad survivent en monnayant, sous le manteau, leurs ébats charnels et inventifs au moyen de vidéos pornographiques. Cependant, cela ne leur suffit pas. Ils en ont marre de zigzaguer autour de la ligne directrice, de ne pas pouvoir exposer la leur. Ils sont bien décidés à réclamer leur dû.

  • Si Arthur était un film, on dirait que c'est un « roadmovie ». Mais c'est un livre et c'est tout sauf un « roadbook ». Un roadbook book, ça sert à s'orienter. Alors qu'Arthur, c'est justement la balade d'un perdu ; l'histoire d'un type qui sillonne les États-Unis et le Mexique. Pas un fier chevalier en quête du Graal mais un paumé à la recherche de ses envies, de ses illusions et de ses désespoirs. Un poissard qui préfère vomir plutôt que manger. Un poissard qui porte la poisse. Et ce n'est pas parce qu'on a un pote qui s'appelle Bonaventure que celle-ci sourit à tous les coins de rue. Au contraire, là où il passe il y a souvent l'odeur aigre du sang et de la barbaque. Autant dire qu'Arthur n'est pas sorti de l'auberge mexicaine... Parfois, il faut vendre chèrement sa peau. Et pour ça, Arthur, il a un don. Patrick Fort.

empty