Littérature générale

  • Lors de sa parution en 1954, ce livre fit l'effet d'une véritable bombe, tant en France qu'au Maroc qui luttait pour son indépendance. Avec une rare violence, il projetait le roman maghrébin d'expression française vers des thèmes majeurs : poids de l'Islam, condition féminine dans la société arabe, identité culturelle, conflit des civilisations. Vilipendé au début, commenté par des générations de lecteurs, il est enseigné depuis quelques années dans les universités marocaines.

  • "Voici la première enquête de l'inspecteur Ali, aussi abracadabrante que lui. Il y en aura d'autres, si du moins ce ouistiti ménage quelque peu ma santé. Je l'ai créé un beau jour de printemps, pour ma plus grande joie. Et puis, au fil des semaines et des pages, il a acquis sa propre vie, tel le monstre de Frankenstein. Des bas-fonds de Casablanca à l'hôtel somptueux de la Mamounia, en passant par les hautes sphères politico-financières de la coopération internationale, il a dérouté tous ceux qu'il a côtoyés par ses interrogatoires et ses facéties au troisième degré. Il m'a dérouté, moi aussi, même au niveau du langage. J'avoue que j'ai poussé un soupir de soulagement lorsque je l'ai vu partir à la fin de ce livre. Cela dit, avec du recul vis-à-vis de moi-même, je me demande si cet inspecteur Ali de malheur ne m'a pas rendu service à mon insu. Oui : le temps n'est-il pas venu en effet de dérouter, de faire dérailler vers d'autres voies cette littérature dite maghrébine dont je suis l'ancêtre en quelque sorte ? Et, par voie de conséquence, notre culture française qui risque de devenir un produit d'économie de marché ? Bref, de mettre carrément les pieds dans le monde réel où nous écrivons ?", Driss Chraïbi.

  • L'âne

    Driss Chraïbi

    "Il enfourcha son âne et le mena d'un trot au prochain souk. Il ne lui dit rien, ne le regarda même pas. Il le troqua contre un bleu de mécano et une solide sacoche qu'il emplit d'instruments de coiffure et de lotions capillaires. Puis il alla prendre le train. Comme le convoi démarrait, il entendit braire. Il n'y avait aucun doute. C'était bien son âne. Il avait dû s'échapper et l'avait suivi. Il ne lui accorda pas un regard, pas un regret. Le passé ressuscite si aisément !"

    Dans un monde en transformation, le barbier Moussa s'éveille à ses semblables, à la vie moderne. Mais à l'espoir d'une existence libre succèdent les mêmes contraintes, la même détresse. Les hommes peuvent-ils accepter d'être leurs propres guides, face à face avec eux-mêmes ?

  • Dans un petit village oublié au cœur du Haut-Atlas marocain, deux policiers tentent de mener une enquête et se heurtent à la rudesse du paysage et du climat autant qu'à la simplicité frustre des habitants.
    A la fois hymne sensuel à la terre natale et vision du Maroc de l'après-décolonisation, Une enquête au pays mêle l'humour et la réflexion en confrontant deux sociétés et deux époques qui ont bien du mal à dialoguer entre elles.
    Et c'est aussi, pour Driss Chraïbi, l'occasion de dénoncer, non sans ironie, la crétinisation par la "chefferie" et les dangers d'un "progrès" occidental importé qui a tendance à détruire les valeurs traditionnelles de la société arabo-berbère.
    Driss Chraïbi (1926-2007) est né sur la côte Atlantique du Maroc. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands écrivains marocains de langue française et a reçu de nombreux prix littéraires.

  • Les boucs

    Driss Chraïbi

    "Dans dix ans que seras-tu ? demande-t-on à Yalann Waldik, petit cireur algérien. "Je serai un cireur de vingt ans, si Dieu le veut." Dix ans plus tard, Waldik fait vendre le dernier bouc de son père pour rejoindre, en France, les immigrés nord-africains, les Boucs, parqués en marge de notre monde et qui, "à raison de 69 kilos par Arabe", représentent, dans les années cinquante, "20 000 tonnes de souffrance".

    Ni l'amour de sa compagne Simone dont il a un enfant, ni l'amitié de Raus, ni la rédaction, en prison, du manuscrit des Boucs ne guériront Waldik de la révolte et de la haine - fruits de la misère et du racisme.

    Quarante-cinq ans après sa parution, le roman de Driss Chraïbi reste d'une poignante actualité.

  • Un homme vient de mourir, le vieux Seigneur. Avec lui meurt toute une époque. L'un de ses fils, Driss Ferdi, s'était jadis révolté contre lui, avait fui sa famille, son pays, brûlant de mordre à même la civilisation occidentale, de s'en nourrir, d'élargir son horizon humain. Or le jour où il s'aperçoit que la transplantation ne lui a apporté qu'angoisse, solitude, déséquilibre, il reçoit un télégramme de Casablanca lui apprenant la mort de son père. Il prend l'avion, regagne son pays natal. Par-delà la mort le dialogue avec le père continue, la succession est ouverte...

  • Naissance à l'aube est le deuxième volet d'une vaste fresque romanesque, commencée avec La Mère du printemps, où Driss Chraïbi se propose d'explorer l'Islam et son histoire. Cette fois, nous sommes au VIIIe siècle de notre ère, alors que les armées musulmanes s'apprêtent à conquérir Cordoue et toute l'Andalousie.
    Deux hommes vont se faire face : le conquérant et grand général Tariq Bnou Ziyyad, qui a réussi à rallier toutes les tribus, à fédérer autour de lui les Arabes, les Berbères et les Juifs, et un vieillard, un sage sans âge, habile accoucheur et muezzin à la langue coupée, que certains prennent pour un prophète.
    Tous deux sont unis par le même rêve et la même foi : la "Oumma". Tous deux sont des fils de la Terre, mais l'un donne la vie, l'autre la mort...

  • An 610, non loin de La Mecque. Sortant d'une caverne où il a passé quelques heures à méditer, un homme sent profondément que plus rien, ni en lui-même ni dans le cours du monde, ne sera plus comme avant. En arrière-plan se déploie une Arabie d'une somptueuse beauté, avec ses déserts, ses montagnes, ses tribus guerrières.
    Dans un récit de fiction à la poésie intense, Driss Chraïbi évoque la vie de Mohammed dans son aventure terrestre, avant qu'il ne devienne prophète de l'islam.

  • Surgie du désert, une armée de cavaliers arabes suit le cours de l'Oum-er-Bia. En cette année 681, la religion musulmane est une parole naissante : le légendaire général Oqba ibn Nafi rêve de déployer l'étendard du Prophète sur les terres d'Afrique du Nord. De l'autre côté des montagnes, la communauté berbère des Aït Yafelman attend, désemparée, l'arrivée du nouveau Dieu...
    Driss Chraïbi (1926-2007) est né à Mazagan, sur la côte Atlantique du Maroc. Driss Chraïbi est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands écrivains marocains de langue française et a reçu de nombreux prix littéraires. Ses romans Une Enquête au pays et Naissance à l'aube sont disponibles en Points.
    " Driss Chraïbi, l'un des grands écrivains marocains d'expression française. "
    /> Le Figaro

empty