• «Sarah boit son thé calmement et remonte une mèche de cheveux d'un geste distrait.
    Tu es vraiment gentille d'avoir bravé la pluie, lui dis-je de nouveau.
    C'est normal. Il m'aurait demandé pourquoi on va pas voir papi. Il s'est habitué à ces visites. D'ailleurs, à ce propos, continue-t-elle, en baissant la voix, je crois qu'il faut qu'on se parle toi et moi.
    Ah? Je t'écoute.
    Elle fait signe d'attendre un instant et sort de son sac quelques voitures miniatures dont la Batmobile, Batman et son acolyte Robin et les confie à Dimitri qui se met aussitôt à jouer à côté de nous, à la table voisine qui est vide.
    Rodney et moi, ça ne s'améliore pas. C'est vraiment difficile. Je ne le comprends plus. Il est grincheux, irritable et casanier. Je lui ai dit que j'allais voir ma soeur à Mississauga pour quelques semaines, peut-être un mois afin que chacun de nous réfléchisse à notre relation.
    Et qu'est-ce qu'il a dit?
    Il n'était pas très content, mais il a accepté. Je pars demain avec Dimitri. Tu comprends maintenant pourquoi il ne fallait pas rater notre rencontre.»

  • «Dans mon lit, tout semble m'assaillir en même temps. Le silence général qui accentue l'enfermement de mon mutisme, les propos de Gus sur la vie. Je réfléchis à ma relation avec mes trois ex-épouses. En donnant les rênes de mon entreprise à mon fils, je ne représente plus un si grand intérêt. Vont-elles continuer à me fréquenter ? La vraie question est pourquoi voudrais-je qu'elles me fréquentent ? Puis, il y a le rendez-vous que j'ai chez l'avocat demain en compagnie de Maryse. Earl est censé nous rejoindre. J'ai l'impression qu'au lever du jour, je ne serai plus moi. Je serai un homme condamné à vivre sans titre. Retraité ne veut pourtant pas dire la fin d'une vie. Pour certains, c'est le début de quelque chose de plus exaltant.»

  • « Je suis assis à quelques mètres d'elle maintenant qu'elle a fini son appel. Je voudrais lui dire que je suis près du bonheur quand je suis avec elle en train de regarder une vidéo idiote à la télé. Cependant, je ne dis rien. La question qui jaillirait de sa bouche serait pourquoi ne pas être dans le bonheur ? Et je me sentirais contraint de lui avouer que je ne l'ai pas encore trouvé, que je le cherche. Je serais contraint d'admettre par conséquent que le bonheur, j'y ai goûté avec la naissance de Freddy et puis la sienne. Qu'être avec Joanna fut aussi être près du bonheur au début. Or, comment y pénétrer et y rester ? Le bonheur est un parfum sans nom. »

  • Ce livre traite tous les aspects techniques liés à l'application des différentes méthodes comptables de calcul des coûts. Illustré de nombreux exemples et schémas, il donne les fondamentaux à connaître pour analyser les coûts et mieux décider.

    Il contient en outre de nombreux prolongements : utilité des informations analytiques pour la gestion, problèmes d'organisation des procédures (avec notamment la méthode ABC), conséquence de l'informatisation et conception multidimensionnelle de systèmes comptables autour d'une base de données.

    L'essentiel de la comptabilité analytique s'adresse :


    Aux étudiants en gestion, en IUT GEA, licence et mastère de gestion, DCG DSCG, écoles de commerce, IAE ;

    Aux professionnels désireux de pratiquer une remise à niveau rapide.

  • La gestion budgétaire est une discipline dont la connaissance est indispensable à tout responsable économique, en particulier dans un contexte économique difficile.

    Illustré de nombreux exemples concrets, cet ouvrage traite tous les aspects classiques liés aux techniques d'établissement des différents budgets : ventes, approvisionnements, trésorerie, etc. Il aborde également l'organisation de la procédure budgétaire et du système d'information permettant d'établir les comptes prévisionnels, et présente les méthodes budgétaires matricielles.

    L'essentiel de la gestion budgétaire s'adresse :


    Aux étudiants en gestion, en IUT GEA, licence et mastère de gestion, DCG DSCG, écoles de commerce, IAE ;

    Aux professionnels désireux de pratiquer une mise à niveau rapide.

empty