Langue française

  • "Du fond de son cachot, Marie-Josephte Corriveau, dite « la Corriveau », attend la mort et se remémore les
    évènements qui l'ont menée à sa perte, notamment sa rencontre ardente avec Louis-Étienne Dodier, son second mari, et les circonstances nébuleuses du décès
    de celui-ci.

    Fasciné par les laissés-pour-compte de l'Histoire, David Ménard revisite en poésie le mythe de cette sor-
    cière du folklore canadien et lui insuffle humanité et
    passion pour en faire un personnage d'une étonnante
    modernité."

    Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier d'Ontario Créatif

empty