Sciences humaines & sociales

  • Les juifs de France se trouvent aujourd'hui dans une situation inédite : à la fois hyper-reconnus en raison de l'aveu permanent et réitéré par l'Europe de la faute d'avoir laissé se produire la Shoah, et contraints au départ (70 000 depuis dix ans) en raison de la stigmatisation qu'ils endurent désormais de la part des populations d'origine musulmane qui voient en eux les « bourreaux » de leurs frères arabes en Israël, sans que l'État français, en situation de contrition postcoloniale, soit en mesure de réagir. Cette situation mène l'auteur à réécrire l'histoire de la France depuis la défaite politique majeure que représente l'issue de la Seconde Guerre mondiale, sur laquelle l'Europe s'est édifiée dans le sens d'un abandon progressif mais toujours plus accentué du politique au profit d'une société de marché.

  • " Sur le livre biblique d'Esther continuent à se brocher des discours contemporains, au contenu sans surprise. Ici, on célèbre une œuvre littéraire qui donne à voir, à travers une intrigue où la dissimulation et l'acceptation apparente de règles imposées servent d'armes aux dominés, un art ancien de la résistance. Là, on magnifie au contraire, dans l'esprit d'une politique qui met en concurrence États et nations dans un jeu à somme nulle, [...] la capacité à exploiter sans hésitation un rapport de forces favorable.
    Danny Trom se dissocie de ces lectures faciles, mais cherche lui aussi à percer le secret d'un art politique, moins dans le livre biblique que dans son commentaire rabbinique. Il trouve en effet dans le principal ouvrage renfermant les gloses des sages rabbiniques sur Esther – Esther Rabba – le dépôt d'un riche enseignement politique qui a déterminé sur le long terme les formes courantes de la pratique du politique dans le monde juif. Mieux, fidèle sur ce point aux positions d'Hannah Arendt et de Yosef Yerushalmi, il pense que d'anciennes manières de comprendre, de sentir et de faire ont représenté un outillage mental si puissamment installé qu'elles ont conservé leur emprise même lorsque les bouleversements induits par l'Émancipation et l'entrée dans l'univers de la citoyenneté d'abord, par la confrontation avec l'antisémitisme moderne ensuite, devaient engager les Juifs à les transformer ou à s'en défaire. [...] Il y voit le ressort, non pas de conduites qui ont laissé les juifs démunis face à l'extrême, et ont pu faciliter l'entreprise d'annihilation, mais au contraire d'un sursaut qui a réussi à créer les conditions nécessaires pour que leur survie même ne soit plus mise en danger. "
    Maurice Kriegel
    Chercheur au CNRS, Danny Trom est membre du Laboratoire interdisciplinaire d'étude des réflexivités et chercheur associé au Centre d'études juives, équipes de recherche de l'EHESS. La sociologie de l'expérience politique qu'il développe en faisant varier les objets d'observation vise, à travers leur cumul et leur comparaison, à dégager les invariants de notre condition politique moderne.
    " Hautes Études " est une collection de l'École des hautes études en sciences sociales, des Éditions Gallimard et des Éditions du Seuil.

  • Qu'est-ce qu'un collectif ? L'usage, volontaire, du substantif suggère que « collectif » renvoie non pas à une qualité, à un mode d'action ou à un type de processus, mais à une personne, un individu ou un sujet collectif. Donnant la parole à des auteurs de différents pays et de diverses traditions de pensée, les textes rassemblés font le point sur les débats, actuellement vifs en philosophie et en sciences sociales, concernant l'analyse des collectifs, et proposent des solutions originales aux problèmes qu'elle pose.

empty