Langue française

  • Entre la dénonciation futile et l'espoir calculé, cette poésie animée par la révolte contre le pouvoir porte sa charge d'émotion et d'espoir. Malgré ce qu'on sait - désastres, génocides, empires qui s'effondrent ou qui le devraient mais perdurent - on peut pressentir un monde autre.

    l'histoire des ponts
    c'est l'histoire des désirs d'aller de l'autre côté
    d'aller vers l'autre
    c'est une tentative
    un essai
    une solution possible

    L'écriture de Daniel Dugas est influencée par sa formation artistique, ses connaissances en architecture, son intérêt pour les mathématiques et la façon dont tous ces éléments peuvent être fusionnés dans un contexte artistique.

  • Dans ce recueil, Daniel H. Dugas se coltaille à un sujet passionnant, la mémoire et l'oubli, au moment où les notions de stockage et de pérennité de l'information se volatilisent dans le grand iNuage. Il met de l'avant un ambitieux projet de poésie, qui allie érudition, narration et automatismes.

    Sont conviés à la rencontre les trous laissés béants alors que la maladie d'Alzheimer s'installe?; les insectes bibliophages qui menacent les fonds d'archives et donc les repères de l'humanité?; la notion de mémoire absolue et la création de mémoires artificielles. L'apparition de la photographie, technologie du souvenir, sert également de point d'appui au livre.

    Le manuscrit est divisé en deux lieux. Le premier est dédié à Auguste Deter, la première patiente à avoir reçu un diagnostic de la maladie d'Alzheimer. Le second lieu, dédié à Melvil Dewey, comprend 10 textes construits selon la grille de la classification décimale qu'il a développée.

  • «L'esprit du temps?/?The Spirit of the Time» est un projet d'écriture sur la couleur. Le poète et essayiste utilise les cartes des échantillons de couleurs disponibles dans le commerce - les nuanciers de Benjamin Moore, Ralph Lauren, Behr, Earthpaint, Taubmans et d'autres - comme éléments de base pour créer une géopoésie de la ville de Sydney, en Australie.

    Si la couleur est un élément de joie et de surprise, les noms inventés par les compagnies de peinture deviennent soudainement une surprise dans une surprise. En effet, que peut-on dire d'une société qui baptise ses couleurs de noms aussi évocateurs que Mur d'école, Étincelle d'amour ou Croûte de biscuit Graham? Quelque part, ces nouvelles appellations sont des reflets culturels, des images-miroirs de notre société. Elles expriment ce que nous sommes, maintenant, le Zeitgeist : l'esprit du temps.

    Ce livre magnifique (bilingue français / anglais) est à la fois un livre de photographie, un recueil de poésie et un essai lucide mais ludique sur notre société matérialiste. Il a été produit en numérique et imprimé en quantité limitée.

    --

    «The Spirit of the Time / L'esprit du temps» is a project based on colour. Taking cues from commercially available colour palettes, the poet and essayist draws inspiration from colour swatches of Benjamin Moore, Ralph Lauren, Behr, Earthpaint, Taubmans, and others. From these sources, he created a geopoetic of Sydney, Australia.

    If colour is an element of joy and surprise, the names invented by paint companies suddenly become surprises within surprises, explosions of possibilities. No longer bound to a limited set of descriptors, our world of colour has become Gypsy Moth, Powder Puff or Chocolate Cosmos. More than the hues, the names of colours are cultural reflections of certain moments in a timeline. They express the Zeitgeist, the way we were, the way we are, or the way we would like to be tomorrow. They are: The Spirit of the Time.

    This magnificent book (bilingual in French / English) is a collection of photographs and poetry, as well as a lucid but playful reading of our materialistic society. It was produced in digital format and printed in limited quantity.

  • Dans ce recueil, son sixième, Daniel Dugas pratique un art poétique tonifiant. Discrètement revendicateurs, ces poèmes campent à la frontière entre le monde tel qu'il est et tel qu'on le voudrait. Ils opèrent l'intime alliage du désir et la difficulté d'être. Ils donnent voix à des aspirations qui sont l'assise d'une dignité personnelle, sur un ton et un rythme où l'on ressent la vivacité d'une performance scénique.

    Les interjections sont une des manifestations de l'énergie qui émane de ce recueil. Dès le titre - Hé! - elles ponctuent chaque page de la première partie du recueil, chaque poème étant marqué par une exclamation qui le porte. C'est comme si ces mots presque vides de sens autre que l'émotion pure - Aïe!, Eh!, Oh!, Ouf!, Vlan!, Zut!, et bien sûr, Merde! - étaient la matrice de la parole, les pointes audibles de l'indicible.

    Pour sa part, la section « Icônes » se déploie sous l'étonnante égide de personnages publicitaires : l'homme de Glad, Monsieur Net, le géant Vert, le colonel Sanders et d'autres y passent. Or, ces poèmes donnent à ces personnages platement artificiels une densité insoupçonnée, opérant ainsi une curieuse connivence entre le trop peu et le trop-plein de sens.

  • « Au large des objets perdus » porte sur le voyage et la mouvance. Un voyage sans autre destination que l'inconnu - qui se déroule comme un tapis sous des pieds qui empruntent des chemins au hasard du destin. Le « survivant du futur » fuit le train-train quotidien mouvementé de la société, se réfugie dans la quiétude d'un monde à l'écart de l'architecture et des corridors de la galaxie.

  • À partir de leur exploration du parc national des Everglades, Daniel H. Dugas et Valerie LeBlanc cartographient dans cet essai poétique les effets de la présence humaine sur le milieu naturel, les traces qu'elle y dépose. «Everglades» est une ode à la beauté, à la fragilité et à la résilience d'une nature aux prises avec une espèce envahissante, la nôtre.

    Cet ouvrage bilingue français-anglais, qui comporte de magnifiques oeuvres photographiques et composites réalisées par les auteurs, est tiré en quantité limitée.

    ---

    Through their exploration of the Everglades National Park, Daniel H. Dugas and Valerie LeBlanc document, in this poetic collection, the effects of human presence in the natural world and the traces left behind. «Everglades» is an ode to the beauty, the fragility and the resilience of nature faced with the invasiveness of a particular species, ours.

    This bilingual book, in French and English, displaying gorgeous photographic and composite visuals created by the authors, was printed in limited quantities.

empty