• Il existe une abondante littérature universitaire consacrée aux faits religieux, à la sécularisation ou encore à la laïcité. En revanche, peu de recherches s'intéressent à la manière dont les professions sociales et socio-éducatives abordent et traitent les croyances des personnes accompagnées. Tirant profit d'enquêtes de terrain, Daniel Verba met à disposition un cadre de réflexion anthropologique pour tenter de mieux comprendre comment les convictions religieuses des bénéficiaires de l'action sociale et médico-sociale - croisant aussi parfois celles des professionnels - interviennent dans l'activité ordinaire des relations de service. La première partie propose une analyse anthropologique des faits religieux et montre les principaux obstacles épistémologiques et idéologiques auxquels peuvent être confrontés les intervenants sociaux. La seconde partie aborde la question de l'islam et de son hyper-présence actuelle dans les discours publics et les institutions sociales. Enfin, la troisième partie donne la parole aux professionnels pour mieux comprendre les embarras et les réponses que dessine l'intervention sociale face à la manifestation croissante des convictions religieuses ou parareligieuses.

  • La question du rôle de l'État dans la mise en oeuvre des politiques sociales est aujourd'hui au coeur de nombreux débats. Elle oppose régulièrement les tenants de l'État-providence et ceux d'un État réduit à ses fonctions régaliennes. Ce livre rassemble les contributions de 16 chercheurs dont les pays d'origine présentent tous un rapport singulier à l'État social.

  • Un récit et une analyse : 15 années de direction collégiale au Centre d'études et de recherche pour la petite enfance. Des enseignants, des formateurs et des administratifs ont géré et dirigé ensemble une école destinée à former des éducateurs. Tâches partagées, salaires égaux. Au-delà des propos sur l'école et à partir d'une approche sociologique, cet ouvrage fait réfléchir à la pratique du pouvoir en institution, aux formes d'organisations les plus propices au bon équilibre des acteurs. A lire par tous ceux qui récusent l'obéissance imbécile, la passivité ou l'absence de démocratie.

  • Femme aux grands yeux évidés, taillés dans la stupeur, telle m'apparaît la poésie et son chant émacié.

  • Les travailleurs sociaux sont de plus en plus confrontés à des problématiques religieuses émanant des usagers ou de leurs collègues (l´affaire de la crèche Baby Loup en témoigne). Sociologues, anthropologues, historiens, psychiatres mènent une réflexion commune sur l´impact de ce phénomène sur les professionnels et leurs pratiques.

empty