• Le Dalaï-Lama semble toujours sourire. Et quand on est en sa compagnie, on est pris soi-même d'une irrésistible envie de sourire. C'est comme si sa simple présence vous rendait heureux. Demandez au Dalaï-Lama s'il est heureux, et bien qu'il ait souffert la perte de son pays et de son peuple, il répondra "oui" sans hésiter. Il vous expliquera que le bonheur est le but de l'existence, et que toute notre vie est tournée vers le bonheur. Comment y parvenir ? Telle est la question, une question à laquelle le Dalaï-Lama s'efforce de répondre depuis toujours. Et il nous livre ici ce qui est sans doute la forme la plus aboutie de sa réflexion. Par des conversations, des histoires et des méditations, le dalaï-lama nous montre comment vaincre l'anxiété quotidienne, l'insécurité, la colère et le découragement. Il explore les diverses facettes de la vie quotidienne : l'amitié, la perte, la quête de la richesse, pour illustrer comment on peut surmonter les obstacles de l'existence en puisant dans notre source de paix intérieure. L'Art du bonheur est un livre qui transcende les limites de la tradition pour aider les lecteurs à faire face à ces difficultés qui sont le lot de tous les êtres humains. Après La Force du bouddhisme (écrit en collaboration avec Jean-Claude Carrière et paru chez Robert Laffont en 1995 dans la collection "Aider la vie"), voici le nouveau message de l'homme qui est devenu la plus grande figure spirituelle du monde contemporain.

  • Interrogé par Howard Cutler, docteur en médecine, psychiatre et conférencier, Sa Sainteté le Dalaï-Lama répond aux questions directes, précises et sans concession portant sur les rapports entre l´individu et le collectif, l´aliénation sociale, les préjugés, la haine, le racisme, le nationalisme, la violence et le dialogue, le bonheur et les émotions positives. À cette occasion, adoptant une focale plus large que dans ses ouvrages précédents, il évalue les bienfaits de l´empathie et de la compassion dans un champ collectif.
    S´il déplore l´absence d´un véritable sentiment de communauté humaine et l´érosion de la confiance, le Dalaï-Lama ne limite pas sa pensée à ce constat. Fidèle aux enseignements du bouddhisme, celui qui considère « la perception du bonheur comme un but à notre portée » nous encourage, pour l´atteindre, à le cultiver, « car il profitera alors non seulement à soi-même, mais aussi à la famille, à la collectivité et à la société au sens large ».
    Soucieux de se rapprocher au plus près des réalités de ce monde troublé, il observe que nos ressemblances l´emportent sur nos différences et nous propose non seulement de méditer sur notre condition d´animaux sociaux, notre interdépendance et nos aspirations fondamentales - le bonheur, l´amour et le refus de la souffrance - , mais aussi de les prendre en compte.
    Loin des spéculations exclusivement religieuses ou idéologiques, pragmatique, en phase avec son temps et respectueux des peuples et de leurs traditions culturelles, il ne manque jamais d´étayer sa pensée à l´histoire, la science et la sociologie.
    Quelques mois après la décision d´abandonner ses fonctions de chef du gouvernement tibétain en exil, que le Dalaï-Lama a prise, la publication de ce livre nous permet de recueillir et de mettre à profit les fruits de ses dernières réflexions.

empty