• « Quand papa demande Comment il fait le général De Gaulle ?, je lève les deux bras au ciel en forme de V. Il est fier de moi. On croirait pas comme ça, mais il m'adore. Ma cousine dit que je suis comme un coq en pâte. C'est vite dit ! »
    Claudine Malraison recompose par touches les joies et tragédies d'une enfance - la sienne - dans le Strasbourg rural des années soixante : les écrevisses qu'elle allait pêcher avec son père, la chèvre adorée qui ressemblait à celle de monsieur Seguin, la fabrication du schnaps qui embaumait toute la rue, les quatre cents coups avec les copines, les voisins farfelus du quartier Robertsau. Puis l'incendie qui ravagera la maison familiale, la maman qui meurt, le pensionnat de bonnes soeurs, les premiers émois du collège...
    Au-delà d'un récit autobiographique digne d'un Louis Pergaud, La Grange aux souvenirs fait magnifiquement revivre l'esprit d'un lieu et d'une époque révolus. Dans ce livre d'une tendresse désarmante, souvent drôle, c'est toute une génération qui se retrouvera.

    [Claudine Malraison est née en 1959 à Strasbourg, dans le quartier de la Robertsau, ancien faubourg maraîcher où se déroule l'essentiel de la vie décrite dans « La Grange aux souvenirs ». C'est là qu'elle réside et travaille encore aujourd'hui, en tant qu'artiste-peintre particulièrement connue pour ses portraits d'Alsaciennes.]



empty