• Voici dix pièces à emporter dans l'express à destination d'à côté.
    Le voyageur y verra défiler des paysages oniriques ou mentaux, d'ailleurs ou de nulle part, tantôt sombres et tantôt plus riants, qui le distrairont de la routine du trajet.
    Au terminus, sans doute un peu désorienté, il devra s'assurer de n'avoir rien oublié de sa vie personnelle dans le train.

    À l'exception des deux plus longues d'entre elles, ces pièces ont été diffusées par France Culture et ont valu à son auteur le prix Radio SACD.

  • Ti kreiz

    Claude Lucas

    Simon Balard et Andros Laimb sont deux écrivains aussi dissemblables dans leur pratique que dans leur existence. L'un, fantomatique employé de ministère, écrit par amour de rocambolesques histoires sans souci de les faire publier ; l'autre, auteur à succès de romans policiers et de gare, traîne l'existence désabusée d'un traître à son idéal.
    Rien n'aurait dû faire se confondre les destins de ces deux-là. Rien, sinon l'extravagante disparition de Simon Balard et l'improbable enquête d'Andros Laimb pour retrouver sa trace à la demande de Leno, la femme et l'égérie de Simon, qui vont brouiller les repères, transmuer la réalité en mirage et dissoudre les identités...
    De la fiction considérée comme un remède à la «vraie vie»? Non : plutôt comme la seule vraie vie, celle où l'absurde, en vous faisant perdre le nord, vous fait gagner l'Ouest et la liberté.

  • Une lettre inquiétante, un accident de circulation qui laisse son associé plongé dans le coma - et pour autant Mel, l'insomniaque détective au patronyme imprononçable, ne parvient pas à secouer l'apathie dans laquelle il s'enlise jour après jour.

    Seule la beauté flamboyante d'Aileen O'Shaughnessy, sa jeune enquêtrice irlandaise qu'il aime d'un amour impuissant et dont comme en rêve il va sauver la vie, irradie jusqu'au coeur de ses nuits blanches et lui permet de garder le cap.

    Mais où va le mener la recherche hallucinatoire de cette personne disparue qu'il est devenu pour lui-même, parasitant ses autres enquêtes et les frappant d'inanité ?

    Sur un banc de Galway, la ville natale d'Aileen, deux écrivains de bronze en grande conversation semblent aborder le mystère, sans toutefois trop l'approfondir...

  • Suerte

    Claude Lucas

    Condamné pour la deuxième fois à huit ans de prison, Claude Lucas reprend ses études en cellule et mène une oeuvre d'écriture et de réflexion philosophique : à quoi sert l'incarcération ?
    "À cette époque-là, n'étais-je pas déjà mort ? Et si oui, depuis quand errais-je dans cet univers parallèle si semblable à l'autre ?"Telles sont les premières lignes de ce braqueur de banque, détenu de longue durée...Dans sa cellule, il s'est découvert écrivain. Philosophe, il s'est attaché à la pensée d'Emmanuel Levinas qui, en quelques lignes de préface, peu de jours avant sa mort, s'est adressé à tous les détenus.À quoi sert la prison ? Question majeure que pose implicitement ce livre. Le fort taux de récidive laisse sceptique. La France a la proportion de suicidés la plus importante d'Europe.
    Suerte (la chance) est un roman vécu (prix France culture 1996). Sa parole s'est fait entendre dans le seul choeur où, selon ses propres mots, "elle pût s'accorder à celle des autres : à Terre Humaine".Un livre majeur qui pose des problèmes de société cruellement actuels.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty