Littérature générale

  • Aux portes du Sahara, un jeune Anglais confronte ses idéaux à la réalité de la vie dans un village africain.
    À la mort de son père, Nick, un jeune architecte idéaliste, décide de quitter sa vie londonienne pour faire du bénévolat en Afrique. Dans un village isolé au bord du Sahara, il a pour mission de construire un hôpital pour enfants.
    Mais loin de chez lui, il perd ses repères : de plus en plus attiré par la femme de son hôte, il doit faire face à un conflit familial profond alors qu'une sécheresse meurtrière exacerbe la corruption et la violence. Lorsqu'il se rend compte qu'un puits pourrait sauver le village et apaiser sa conscience, il prend une décision qui va tout changer.

  • L'amour peut-il grandir là où la haine a été semée ?
    Jaffa, Palestine, 1948. Salim attend impatiemment le jour de ses huit ans. Enfin, il va pouvoir accompagner son père pour la cueillette des oranges, symbole du passage à l'âge adulte. Mais il n'aura jamais cette joie : la guerre israélo-arabe débute et sa famille est obligée de fuir en laissant derrière elle la maison et les orangers.
    Sunderland, Angleterre, 1959. Judit, douze ans, doit préparer sa bat-mitsvah. Elle voudrait pourtant oublier son prénom trop connoté, le poids écrasant du passé familial hanté par les pogroms russes et les camps allemands, et se jette à corps perdu dans la natation.
    Londres,
    swinging sixties. Lorsque leurs chemins se croisent, Judit et Salim tombent follement amoureux. Comment réussir à imposer leur histoire? Parviendront-ils à faire fi du poids du passé et à surmonter les embûches qui les attendent ?
    " Actuel et captivant.
    La Maison aux orangers est un texte superbe. "
    Elif Shafak, auteur de
    La Bâtarde d'Istanbul

empty